1. Parlons aussi du grand-prêtre Simon, fils d'Onias. De son vivant il répara la Maison du Seigneur, c'est de son temps que le sanctuaire fut restauré.

2. Il posa les fondations du second mur et le Sanctuaire fut entouré d'un rempart.

3. De son temps aussi fut creusé le réservoir des eaux, un bassin large comme la mer.

4. En prévision de nouveaux malheurs pour son peuple, il fortifia la ville contre un assaut éventuel.

5. Comme il était majestueux quand il sortait de derrière le voile du Temple, entouré de son peuple!

6. C'était comme l'étoile du matin au milieu des nuages, comme la lune dans son plein,

7. comme le soleil rayonnant sur le Temple du Très-Haut, comme l'arc-en-ciel dont la lumière transfigure les nuages,

8. comme le rosier en fleurs au printemps, comme le lis au bord de la source, comme les rameaux de l'arbre odoriférant en été, comme le feu et le parfum de l'encensoir, comme un vase d'or massif orné de toutes sortes de pierres précieuses, ()

10. comme l'olivier chargé de ses fruits, comme le cyprès qui s'élance vers les nues.

11. Ainsi était Simon quand il montait au saint autel des sacrifices, revêtu de sa tunique d'apparat et de tous ses ornements précieux; sa gloire rejaillissait sur l'enceinte du sanctuaire.

12. Debout près du brasier de l'autel, il recevait de la main des prêtres les viandes sacrifiées: autour de lui ses frères se formaient en couronne, pareils à la ramure des cèdres du Liban; ils faisaient le cercle, semblables à des troncs de palmiers.

13. Alors tous les fils d'Aaron, revêtus de leurs ornements, venaient se placer face à l'assemblée d'Israël, portant dans leurs mains l'offrande du Seigneur.

14. Simon accomplissait à l'autel les rites liturgiques et présentait d'un geste ample l'offrande au Très-Haut, le Tout-Puissant.

15. Prenant la coupe de vin, il faisait couler doucement le jus de la grappe sur les bases de l'autel, comme un parfum agréable pour le Très-Haut, le Roi de l'univers.

16. Alors les fils d'Aaron lançaient les acclamations, ils sonnaient de leurs trompettes d'argent battu et leur faisaient donner un son puissant pour se rappeler au souvenir du Très-Haut.

17. Le peuple entier d'un seul élan, tombait face contre terre: ils adoraient leur Seigneur, le Tout-Puissant, le Dieu Très-Haut.

18. Les chantres le louaient à pleine voix: c'était une immense et douce harmonie.

19. Le peuple suppliait le Seigneur Très-Haut et se tenait en prière devant le Miséricordieux, jusqu'à ce que s'achève l'hommage au Seigneur et que se termine la liturgie.

20. Alors il descendait de l'autel, étendait les mains sur toute l'assemblée des fils d'Israël: de ses lèvres il bénissait le Seigneur et prononçait avec fierté son Nom.

21. Et de nouveau le peuple se prosternait pour recevoir la bénédiction du Très-Haut.

22. Et maintenant, bénissez le Dieu de l'univers qui fait partout de grandes choses! Depuis que nous sommes nés il nous fait vivre, et toujours il nous traite avec miséricorde.

23. Qu'il nous donne la joie du coeur, que nous ayons de nos jours la paix, qu'Israël en jouisse jusqu'à la fin des temps!

24. Puisse le Seigneur nous garder sa bienveillance, et qu'au long de nos jours il nous délivre!

25. Il y a deux nations qui m'exaspèrent, et la troisième ne mérite même pas ce nom.

26. Ce sont ceux qui demeurent dans la montagne de Séïr, puis les Philistins, et aussi ces gens stupides qui habitent à Sichem!

27. C'est Jésus, fils de Sirac, fils d'Eléazar, de Jérusalem, qui a mis dans ce livre tant d'enseignements et de savoir; il y a déversé la sagesse qu'il portait en lui.

28. Heureux celui qui y reviendra sans cesse! S'il leur donne son attention, il deviendra sage; s'il les met en pratique, il se sentira fort en toute circonstance, car la lumière du Seigneur illuminera son chemin.



Livros sugeridos


“O demônio é forte com quem o teme, mas é fraco com quem o despreza.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.