1. Tous les sept ans tu feras la rémission.

2. Celui qui aura prêté de l'argent à quelqu'un effacera cette dette. Après qu'on aura publié la rémission de Yahvé, tu ne feras plus pression sur ton prochain, sur ton frère,

3. tu pourras faire pression sur l'étranger, mais tu effaceras la dette de ton frère.

4. Ainsi il n'y aura pas de pauvre chez toi lorsque Yahvé t'aura béni, dans le pays que Yahvé ton Dieu te donne en héritage et en possession,

5. à condition toutefois que tu écoutes attentivement la voix de Yahvé ton Dieu, et que tu pratiques avec soin tout ce que je t'ordonne aujourd'hui.

6. Alors Yahvé ton Dieu te bénira comme il l'a promis. Tu prêteras à de nombreuses nations et toi, tu n'auras pas à emprunter, tu domineras sur de nombreuses nations mais elles, ne domineront pas sur toi.

7. Si, dans l'une des villes du pays que Yahvé ton Dieu te donne, tu rencontres un pauvre parmi tes frères, tu ne fermeras ni ton coeur ni ta main devant ce frère qui est dans la pauvreté.

8. Tu lui ouvriras ta main et tu lui prêteras ce dont il a besoin, ce qui lui manque.

9. Ne fais pas dans ta tête ce petit calcul: "Voici que la septième année, l'année de la rémission approche"; ne regarde pas méchamment ce frère qui est pauvre, ne lui refuse pas ce dont il a besoin de peur qu'il ne crie vers Yahvé contre toi et que toi, tu ne sois chargé d'un péché.

10. Tu dois lui donner, et lui donner sans regret. Alors Yahvé ton Dieu te bénira dans tous tes travaux et dans tout ce que tu entreprendras, à cause de ce que tu as fait.

11. Il ne manquera jamais de pauvres au milieu du pays, c'est pourquoi je te donne ce commandement: Tu ouvriras ta main à ton frère, à celui qui est démuni, au pauvre qui est dans le pays.

12. Si l'un de tes frères hébreux, homme ou femme, se vend à toi, il te servira durant six années, mais la septième année tu le renverras libre de chez toi.

13. Tu le renverras libre, mais non pas les mains vides.

14. Tu lui donneras en cadeau quelque chose de ton troupeau, de ton grenier et de ton pressoir: tu lui donneras une part des biens dont Yahvé ton Dieu t'aura béni.

15. Tu te souviendras que tu as été esclave en Egypte et que Yahvé ton Dieu t'a racheté; c'est pourquoi aujourd'hui je te donne ce commandement.

16. Mais peut-être ton esclave te dira: "Je ne veux pas te quitter", parce qu'il t'aime, toi et ta famille, et qu'il se trouve bien chez toi,

17. alors tu prendras un poinçon et tu lui perceras l'oreille contre le montant de ta porte: il sera pour toujours ton serviteur. Tu feras la même chose s'il s'agit d'une servante.

18. N'aie pas peur de le renvoyer libre de chez toi, pense que durant les six ans qu'il t'a servi il t'a économisé deux fois le salaire d'un ouvrier, et puis Yahvé ton Dieu te bénira dans tout ce que tu feras.

19. Tu consacreras à Yahvé tout premier-né qui naîtra dans ton gros et dans ton petit bétail. Tu ne feras pas travailler le premier-né de ta vache et tu ne tondras pas le premier-né de tes brebis.

20. Mais chaque année, toi et ta famille, tu les mangeras devant Yahvé ton Dieu, dans le lieu qu'il aura choisi.

21. Cependant, si ce premier-né est infirme, boiteux ou aveugle, ou s'il a une tare quelconque, tu ne l'offriras pas en sacrifice à Yahvé ton Dieu.

22. Tu le mangeras chez toi; qu'on soit pur ou impur on en mangera comme on mange de la gazelle ou du cerf.

23. Seulement tu ne mangeras pas son sang, tu le verseras à terre comme l'eau.



Livros sugeridos


“Somente por meio de Jesus podemos esperar a salvação.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.