1. LUI: Je suis venu à mon jardin, épouse, ma soeur, j'ai récolté ma myrrhe et mon encens, j'ai mangé mon rayon de miel, j'ai bu mon vin avec mon lait. A table, mes amis, buvez, mes bien-aimés, enivrez-vous!

2. ELLE: Je dormais, mais mon coeur veillait. La voix de mon aimé! Il frappe: "Ouvre-moi, ma soeur, mon amour, ma colombe, ma toute belle; ma tête est couverte de rosée, mes boucles portent les gouttes de la nuit!"

3. "J'ai ôté ma tunique, faudra-t-il me rhabiller? Je me suis lavé les pieds, me salirai-je encore?"

4. Mon aimé a passé la main par le loquet et mes entrailles en ont frémi.

5. D'un coup je me lève pour mon aimé: la myrrhe a dégoutté de mes mains, mes doigts se sont couverts de myrrhe sur les poignées du verrou.

6. J'ai ouvert à mon aimé: Ah! mon aimé s'en était retourné! Quelle chose! J'ai cru rendre l'âme. Je l'ai cherché, mais je ne l'ai pas trouvé; je l'ai appelé, il ne m'a pas répondu!

7. Les gardes m'ont rencontrée, ceux qui font les rondes dans la ville: ils m'ont frappée, ils m'ont blessée. Les gardes des remparts m'ont pris mon châle!

8. Je vous en prie, filles de Jérusalem: si vous trouvez mon aimé, dites-lui donc... dites-lui que je suis malade d'amour!

9. Le Choeur: Qu'a donc ton aimé que n'aient les aimés, -ô la plus belle des femmes- qu'a donc ton aimé que les aimés n'ont pas, pour qu'ainsi tu nous supplies?

10. ELLE: Mon aimé est frais, rayonnant, reconnaissable entre dix mille.

11. Sa tête? C'est de l'or fin. Ses boucles? Elles ondulent comme des palmes, noires comme l'aile du corbeau.

12. Ses yeux sont des colombes sur le bord des eaux courantes: elles se baignent dans du lait, elles se tiennent au bord d'une mer.

13. Ses joues sont des massifs parfumés, un parterre de plantes odorantes. Ses lèvres sont des lis, elles distillent la myrrhe vierge.

14. Ses bras sont des plaquettes d'or, enrichies de pierres de Tarsis; son ventre est un ivoire poli, incrusté de saphirs;

15. ses jambes, des colonnes d'albâtre, dressées sur des bases d'or pur. Il est comparable au Liban, unique comme le cèdre;

16. sa bouche est toute douceur, et tout en lui n'est que charme. Voilà mon aimé, voilà mon ami, filles de Jérusalem!



Livros sugeridos


“O temor e a confiança devem dar as mãos e proceder como irmãos. Se nos damos conta de que temos muito temor devemos recorrer à confiança. Se confiamos excessivamente devemos ter um pouco de temor”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.