1. Malheur aux notables du premier des peuples, ces hommes à qui s'adresse toute la nation d'Israël! Installés dans votre orgueil, vous vous sentez en sécurité sur la montagne de Samarie.

2. Mais passez à Kalné et regardez; de là allez à Hamat-la-grande, descendez ensuite à Gat, au pays des Philistins. Vos villes valent-elles mieux que ces royaumes? Votre territoire est-il plus grand que n'était le leur?

3. Et vous croyez que vous éloignerez le jour du malheur? Vous précipitez le règne de la violence.

4. Ils se couchent sur des lits d'ivoire, ils se prélassent sur leurs divans, ils mangent les agneaux du troupeau et les veaux pris à l'étable.

5. Ils poussent des hurlements au son de la harpe, ils inventent comme David des instruments de musique.

6. Ils boivent le vin dans de larges coupes et se pommadent avec des huiles de qualité: peu leur importe la ruine de Joseph.

7. Vous qui êtes les premiers, vous serez les premiers des déportés; car le Seigneur Yahvé l'a juré par lui-même: l'orgie des paresseux est maintenant terminée.

8. L'orgueil de Jacob me dégoûte, et je déteste ses palais; c'est pourquoi je livrerai la ville au pillage avec tout ce qu'elle contient.

9. Et s'il reste une maison, avec dix hommes à l'intérieur, eux aussi mourront.

10. Lorsqu'un proche se présentera pour sortir de la maison leurs restes, il demandera à celui qui est au fond de la maison: "Y-a-t-il encore quelqu'un avec toi?" L'autre répondra: "Personne!", et il ajoutera: "Taisez-vous, il ne faut pas prononcer le nom de Yahvé."

11. Car maintenant c'est Yahvé qui commande: de la grande maison il fait une ruine, et de la petite un tas de décombres.

12. A-t-on vu des chevaux courir sur les rochers? A-t-on jamais labouré la mer avec des boeufs? Or vous, vous avez mis au lieu du droit le poison, et vous rendez amers les fruits de la justice.

13. Après quoi vous vous vantez pour des bêtises: "Cette fois encore nous avons gagné!"

14. Mais moi je fais venir contre vous, gens d'Israël, une nation qui vous réduira en esclavage, depuis l'entrée de Hamat jusqu'au torrent de la Araba - parole de Yahvé, Dieu Sabaot.



Livros sugeridos


“O Senhor sempre orienta e chama; mas não se quer segui-lo e responder-lhe, pois só se vê os próprios interesses. Às vezes, pelo fato de se ouvir sempre a Sua voz, ninguém mais se apercebe dela; mas o Senhor ilumina e chama. São os homens que se colocam na posição de não conseguir mais escutar.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.