1. Frères, parlons de cette venue du Seigneur Jésus Christ et de notre rassemblement autour de lui.

2. Nous vous supplions de ne pas perdre la tête si facilement et de ne pas vous affoler pour quelque manifestation de l'Esprit ou à cause d'une parole ou d'une lettre qu'on dit venir de nous, comme si le jour du Seigneur était imminent.

3. Ne vous laissez pas égarer, de quelque façon que ce soit. Il faudrait d'abord que se produise l'apostasie et que se manifeste celui qui refuse Dieu, l'instrument du mal,

4. celui qui contredit et qui se met au-dessus de tout ce qu'on considère divin et sacré. Et il ira s'asseoir dans le Temple de Dieu pour montrer que Dieu, c'est lui.

5. Ne vous rappelez-vous pas que je vous le disais quand j'étais avec vous?

6. Et maintenant vous savez ce qui le retient jusqu'au moment où il doit se faire connaître.

7. Ce soulèvement antireligieux travaille déjà en secret, mais il faut que disparaisse celui qui le retient.

8. Alors se fera connaître l'adversaire de la religion, que le Seigneur doit balayer de son souffle. Et il le jettera à terre quand lui aussi viendra et se montrera.

9. L'autre doit se présenter avec la puissance de Satan; il fera des miracles, des signes, et des prodiges de mensonge

10. pour égarer et pervertir ceux qui vont à leur perte, tous ceux chez qui l'amour de la vérité n'a pas trouvé place - et ils auraient été sauvés!

11. C'est bien pourquoi Dieu leur adresse ces forces de mensonge, et ils croiront au mensonge.

12. Ainsi seront punis ceux qui n'ont pas cru à la vérité parce que le mal leur plaisait.

13. Mais pour vous, nous devons rendre sans cesse à Dieu des actions de grâces. Oui, frères bien-aimés du Seigneur, Dieu vous a choisis pour être les premiers de ceux qu'il sauve grâce à la vraie foi et à l'Esprit qui sanctifie.

14. Aussi vous a-t-il appelés par le moyen de notre Evangile pour que la gloire de Jésus Christ, notre Seigneur, devienne vôtre.

15. Alors, frères, tenez bon et gardez fermement les traditions que nous vous avons enseignées de vive voix ou par lettre.

16. Et puis je fais appel à Jésus Christ notre Seigneur, et à Dieu notre Père qui nous a aimés et qui nous a donné le réconfort sans fin avec l'espérance qui ne trompe pas:

17. il vous soutiendra avec bonté pour que vous restiez fermes dans le bien, dans vos paroles et dans vos actes.



Livros sugeridos


“Não nos preocupemos quando Deus põe à prova a nossa fidelidade. Confiemo-nos à Sua vontade; é o que podemos fazer. Deus nos libertará, consolará e enorajará.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.