1. Élihu reprit et dit:

2. Imagines-tu avoir raison, Penses-tu te justifier devant Dieu,

3. Quand tu dis: Que me sert-il, Que me revient-il de ne pas pécher?

4. C`est à toi que je vais répondre, Et à tes amis en même temps.

5. Considère les cieux, et regarde! Vois les nuées, comme elles sont au-dessus de toi!

6. Si tu pèches, quel tort lui causes-tu? Et quand tes péchés se multiplient, que lui fais-tu?

7. Si tu es juste, que lui donnes-tu? Que reçoit-il de ta main?

8. Ta méchanceté ne peut nuire qu`à ton semblable, Ta justice n`est utile qu`au fils de l`homme.

9. On crie contre la multitude des oppresseurs, On se plaint de la violence d`un grand nombre;

10. Mais nul ne dit: Où est Dieu, mon créateur, Qui inspire des chants d`allégresse pendant la nuit,

11. Qui nous instruit plus que les bêtes de la terre, Et nous donne l`intelligence plus qu`aux oiseaux du ciel?

12. On a beau crier alors, Dieu ne répond pas, A cause de l`orgueil des méchants.

13. C`est en vain que l`on crie, Dieu n`écoute pas, Le Tout Puissant n`y a point égard.

14. Bien que tu dises que tu ne le vois pas, Ta cause est devant lui: attends-le!

15. Mais, parce que sa colère ne sévit point encore, Ce n`est pas à dire qu`il ait peu souci du crime.

16. Ainsi Job ouvre vainement la bouche, Il multiplie les paroles sans intelligence.



Livros sugeridos


“No juízo final daremos contas a Deus até de uma palavra inútil que tenhamos dito.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.