Talált 7470 Eredmények: rassemblez-vous

  • Je vous prie, Seigneur, dit Abraham, de ne pas trouver mauvais si je parle encore. Si Vous trouvez dans cette ville trente justes, que ferez-Vous? Si J'y en trouve trente, dit le Seigneur, Je ne la perdrai point. (Genèse 18, 30)

  • Puisque j'ai commencé, reprit Abraham, je parlerai encore à mon Seigneur: Et si Vous en trouviez vingt? Dieu lui dit: Je ne la perdrai point non plus s'il y en a vingt. (Genèse 18, 31)

  • Seigneur, ajouta Abraham, ne Vous fâchez pas, je Vous supplie, si je parle encore une fois. Et si Vous trouvez dix justes dans cette ville? Je ne la perdrai point, dit-Il, s'il y a dix justes. (Genèse 18, 32)

  • Puis il leur dit: Venez, je vous prie, mes seigneurs, dans la maison de votre serviteur, et demeurez-y. Vous y laverez vos pieds, et demain vous continuerez votre chemin. Ils lui répondirent: Nous n'irons point chez vous, mais nous demeurerons dans la rue. (Genèse 19, 2)

  • Alors ayant appelé Lot, ils lui dirent: Où sont ces hommes qui sont entrés ce soir chez vous? Faites-les sortir, afin que nous les connaissions. (Genèse 19, 5)

  • Ne songez point, je vous prie, mes frères, ne songez point à commettre un si grand mal. (Genèse 19, 7)

  • J'ai deux filles qui sont encore vierges; je vous les amènerai: usez-en comme il vous plaira, pourvu que vous ne fassiez point de mal à ces hommes-là, parce qu'ils sont entrés à l'ombre de mon toit. (Genèse 19, 8)

  • Mais ils lui répondirent: Retirez-vous. Et ils ajoutèrent: Vous êtes venu ici comme un étranger parmi nous, est-ce afin d'être notre juge? Nous vous traiterons donc vous-même encore plus mal qu'eux. Et ils se jetèrent sur Lot avec grande violence. Lorsqu'ils étaient déjà sur le point de rompre les portes, (Genèse 19, 9)

  • Ils dirent ensuite à Lot: Avez-vous ici quelqu'un de vos proches, un gendre, ou des fils, ou des filles? Faites sortir de cette ville tous ceux qui vous appartiennent; (Genèse 19, 12)

  • A la pointe du jour, les anges pressaient fort Lot de sortir, en lui disant: Levez-vous, et emmenez votre femme et vos deux filles, de peur que vous ne périssiez aussi vous-même dans la ruine de cette ville. (Genèse 19, 15)

  • L'ayant ainsi fait sortir de la maison, ils le conduisirent hors de la ville, et ils lui parlèrent de cette sorte: Sauvez votre vie; ne regardez point derrière vous, et ne vous arrêtez point dans tout le pays d'alentour; mais sauvez-vous sur la montagne, de peur que vous ne périssiez aussi vous-même avec les autres. (Genèse 19, 17)

  • Puisque votre serviteur a trouvé grâce devant vous, et que vous avez signalé envers lui votre grande miséricorde en me sauvant la vie, considérez, je vous prie, que je ne puis me sauver sur la montagne, étant en danger que le malheur ne me surprenne auparavant, et que je meure. (Genèse 19, 19)


“Leve Deus aos doente; valera’ mais do que qualquer tratamento!” São Padre Pio de Pietrelcina