Talált 434 Eredmények: Serviteur

  • Lorsqu'Esaü vit les femmes et les enfants, il demanda: "Que sont-ils pour toi, tous ceux-ci?" Jacob répondit: "Ce sont les enfants que Dieu a donnés à ton serviteur." (Genèse 33, 5)

  • Que mon seigneur passe donc devant son serviteur, et moi, j'irai à mon pas, au pas du troupeau qui est avec moi et au pas des enfants. En suite j'irai chez mon seigneur à Séïr." (Genèse 33, 14)

  • Et voici comment elle lui raconta les choses: "Le serviteur hébreu que tu nous a amené s'est approché de moi pour prendre son plaisir avec moi. (Genèse 39, 17)

  • Lorsque son maître entendit le rapport de sa femme: "Et voilà ce qu'a fait ton serviteur ", il se mit en colère. (Genèse 39, 19)

  • Il y avait avec nous un jeune Hébreu, serviteur du chef des gardes, et quand nous lui avons raconté nos rêves, il nous les a expliqués, donnant à chacun la signification du songe qu'il avait eu. (Genèse 41, 12)

  • Ils lui répondirent: "Ton serviteur, notre père, est en bonne santé, il est encore vivant." Puis ils s'agenouillèrent et se prosternèrent. (Genèse 43, 28)

  • Juda s'avança alors vers lui, et dit: "Je t'en supplie mon seigneur, permets-moi seulement de te dire un mot. Ne te mets pas en colère contre ton serviteur, bien que tu sois comme le Pharaon. (Genèse 44, 18)

  • Maintenant donc, permets que moi, ton serviteur, je reste à la place du garçon comme ton esclave, et que le garçon s'en retourne avec ses frères. Je ne pourrais pas supporter le malheur qui frapperait mon père!" (Genèse 44, 33)

  • Moïse dit à Yahvé: "Je t'en supplie, mon Seigneur! Je n'ai jamais su bien parler, et ce n'est pas mieux depuis que tu parles à ton serviteur. Je ne trouve pas les mots pour m'exprimer." (Exode 4, 10)

  • Israël vit les prodiges que Yahvé avait faits contre l'Egypte, et le peuple craignit Yahvé. Ils crurent en Yahvé et en Moïse, son serviteur. (Exode 14, 31)

  • mais le septième jour est un repos en l'honneur de Yahvé, ton Dieu. Tu ne feras aucun travail, ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur, ni ta servante, ni tes bêtes, ni l'étranger qui habite chez toi. (Exode 20, 10)

  • Tu ne resteras pas à désirer la maison de ton prochain, tu ne chercheras pas à prendre la femme de ton prochain, ni son serviteur, ni sa servante, ni son boeuf, ni son âne, ni rien de ce qui lui appartient." (Exode 20, 17)


“Submeter-se não significa ser escravo, mas ser livre para receber santos conselhos.” São Padre Pio de Pietrelcina