Talált 5882 Eredmények: pour

  • Abraham partit de là pour la contrée du midi; il s`établit entre Kadès et Schur, et fit un séjour à Guérar. (Genèse 20, 1)

  • Maintenant, rends la femme de cet homme; car il est prophète, il priera pour toi, et tu vivras. Mais, si tu ne la rends pas, sache que tu mourras, toi et tout ce qui t`appartient. (Genèse 20, 7)

  • Et Abimélec dit à Abraham: Quelle intention avais-tu pour agir de la sorte? (Genèse 20, 10)

  • Et il dit à Sara: Voici, je donne à ton frère mille pièces d`argent; cela te sera un voile sur les yeux pour tous ceux qui sont avec toi, et auprès de tous tu seras justifiée. (Genèse 20, 16)

  • L`Éternel se souvint de ce qu`il avait dit à Sara, et l`Éternel accomplit pour Sara ce qu`il avait promis. (Genèse 21, 1)

  • Jure-moi maintenant ici, par le nom de Dieu, que tu ne tromperas ni moi, ni mes enfants, ni mes petits-enfants, et que tu auras pour moi et le pays où tu séjournes la même bienveillance que j`ai eue pour toi. (Genèse 21, 23)

  • Abraham se leva de bon matin, sella son âne, et prit avec lui deux serviteurs et son fils Isaac. Il fendit du bois pour l`holocauste, et partit pour aller au lieu que Dieu lui avait dit. (Genèse 22, 3)

  • Et Abraham dit à ses serviteurs: Restez ici avec l`âne; moi et le jeune homme, nous irons jusque-là pour adorer, et nous reviendrons auprès de vous. (Genèse 22, 5)

  • Abraham prit le bois pour l`holocauste, le chargea sur son fils Isaac, et porta dans sa main le feu et le couteau. Et il marchèrent tous deux ensemble. (Genèse 22, 6)

  • Alors Isaac, parlant à Abraham, son père, dit: Mon père! Et il répondit: Me voici, mon fils! Isaac reprit: Voici le feu et le bois; mais où est l`agneau pour l`holocauste? (Genèse 22, 7)

  • Abraham répondit: Mon fils, Dieu se pourvoira lui-même de l`agneau pour l`holocauste. Et ils marchèrent tous deux ensemble. (Genèse 22, 8)

  • Puis Abraham étendit la main, et prit le couteau, pour égorger son fils. (Genèse 22, 10)


“Não se desencoraje se você precisa trabalhar muito para colher pouco. Se você pensasse em quanto uma só alma custou a Jesus, você nunca reclamaria!” São Padre Pio de Pietrelcina