Löydetty 1205 Tulokset: pays

  • Et Israël dit à Joseph: Tes frères font paître nos brebis dans le pays de Sichem; viens, et je t'enverrai vers eux. (Genèse 37, 13)

  • Parce que j'ai été enlevé par fraude et par violence du pays des Hébreux, et que l'on m'a renfermé malgré mon innocence. (Genèse 40, 15)

  • Et qu'ainsi il soit réservé pour les sept années de la famine qui doit accabler l'Egypte, et que ce pays ne soit pas consumé par la faim. (Genèse 41, 36)

  • Quand le peuple de ce pays fut aussi pressé de la famine, il cria vers le Pharaon et lui demanda de quoi vivre. Mais il leur dit: Allez à Joseph, et faites tout ce qu'il vous dira. (Genèse 41, 55)

  • Ils entrèrent dans l'Egypte avec les autres qui y allaient pour y acheter du blé; car la famine était dans le pays de Chanaan. (Genèse 42, 5)

  • Il les reconnut; et, leur parlant assez rudement, comme à des étrangers, il leur dit: D'où venez-vous? Ils lui répondirent: Du pays de Chanaan, pour acheter ici de quoi vivre. (Genèse 42, 7)

  • Ils lui dirent: Nous sommes douze frères, tous enfants d'un même homme du pays de Chanaan, et vos serviteurs. Le dernier est avec notre père, et l'autre n'est plus. (Genèse 42, 13)

  • Si vous venez ici dans un esprit de paix, que l'un de vos frères demeure enchaîné dans la prison; pour vous, allez-vous-en, emportez dans votre pays le blé que vous avez acheté, (Genèse 42, 19)

  • Lorsqu'ils furent arrivés chez Jacob, leur père, au pays de Chanaan, ils lui racontèrent tout ce qui leur était arrivé, en disant: (Genèse 42, 29)

  • Le seigneur de ce pays-là nous a parlé durement, et il nous a pris pour des espions qui venaient observer le royaume. (Genèse 42, 30)

  • Nous étions douze frères, enfants d'un même père. L'un n'est plus, le plus jeune est avec notre père au pays de Chanaan. (Genèse 42, 32)

  • Non, dit Jacob, mon fils n'ira point avec vous. Son frère est mort, et il est demeuré seul. S'il lui arrive quelque malheur au pays où vous allez, vous accablerez ma vieillesse d'une douleur qui m'emportera au tombeau. (Genèse 42, 38)


“As almas não são oferecidas como dom; compram-se. Vós ignorais quanto custaram a Jesus. É sempre com a mesma moeda que é preciso pagá-las”. São Padre Pio de Pietrelcina