Löydetty 1502 Tulokset: mer

  • Sa mère lui dit : " Je prends sur moi ta malédiction, mon fils. Ecoute seu­lement ma voix et va me prendre les chevreaux. " (Genèse 27, 13)

  • Jacob alla les prendre et les apporta à sa mère, qui en fit un bon plat, selon le goût de son père. (Genèse 27, 14)

  • Que des peuples te servent, et que des nations se prosternent devant toi! Sois le maître de tes frères, et que les fils de ta mère se prosternent devant toi! Maudit soit qui te maudira, et béni soit qui te bénira ! (Genèse 27, 29)

  • Lorsqu'Esaü eut entendu les paroles de son père, il jeta un grand cri, une plainte très amère, et il dit à son père: (Genèse 27, 34)

  • Lève-toi, va en Paddan-Aram, chez Bathuel, père de ta mère, et prends-y une femme parmi les filles de Laban, frère de ta mère. (Genèse 28, 2)

  • Et Isaac congédia Jacob, qui s'en alla en Paddan-Aram, vers Laban, fils de Bathuel l'Araméen, frère de Rebecca, la mère de Jacob et d'Esaü. (Genèse 28, 5)

  • et que Jacob, obéissant à son père et à sa mère, était parti pour Paddan-Aram. (Genèse 28, 7)

  • Dès que Jacob vit Rachel fille de Laban, frère de sa mère, et les brebis de Laban, frère de sa mère, il s'approcha, roula la pierre de dessus l'ouverture du puits, et abreuva les brebis de Liban, frère de sa mère. (Genèse 29, 10)

  • Lia conçut et enfanta un fils, et elle le nomma Ruben, car elle dit : " Yah­weh a regardé mon affliction ; mainte­nant mon mari m'aimera. " (Genèse 29, 32)

  • Ruben sortit au temps de la moisson des blés et, ayant trouvé des mandrago­res dans les champs, il les apporta à Lia, sa mère. Alors Rachel dit à Lia : " Donne­-moi, je te prie, des mandragores de ton fils. " (Genèse 30, 14)

  • J'ai des boeufs et des ânes, des bre­bis, des serviteurs et des servantes, et j'en fais informer mon seigneur, pour trouver grâce à tes yeux. " (Genèse 32, 6)

  • Délivrez-moi, je vous prie, de la main de mon frère, de la main d'Esaü ; car je crains qu'il ne vienne me frapper, la mère avec les enfants. (Genèse 32, 12)


“Jesus está com você, e o Cireneu não deixa de ajudar-te a subir o Calvário.” São Padre Pio de Pietrelcina