Fundar 716 Resultados para: m'a

  • L'homme répondit : " La femme que vous avez mise avec moi m'a donné du fruit de l'arbre, et j'en ai mangé. " Yahweh Dieu dit à la femme : (Genèse 3, 12)

  • " Pourquoi as-tu fait cela? " La femme répon­dit : " Le serpent m'a trompée, et j'en ai mangé." (Genèse 3, 13)

  • Adam connut encore sa femme ; elle enfanta un fils et l'appela Seth, car, dit­-elle, " Dieu m'a donné une postérité à la place d'Abel, que Caïn a tué. " (Genèse 4, 25)

  • Pharaon appela alors Abram et lui dit : " Qu'est-ce que tu m'as fait? Pourquoi ne m'as-tu pas déclaré qu'elle était ta femme? (Genèse 12, 18)

  • Et Abram dit : " Voici, vous ne m'avez pas donné de postérité, et un homme attaché à ma maison sera mon héritier. " (Genèse 15, 3)

  • Saraï dit à Abram : "Voici que Yahweh m'a rendue stérile ; viens, je te prie, vers ma servante ; peut-être aurai-je d'elle des fils. " (Genèse 16, 2)

  • Saraï dit à Abram : " L'outrage qui m'est fait tombe sur toi. J'ai mis ma servante dans ton sein et, quand elle a vu qu'elle avait conçu, elle m'a regardée avec mépris. Que Yah­weh juge entre moi et toi ! " (Genèse 16, 5)

  • Or Abimélech ne s'était pas approché d'elle ; il répondit : " Seigneur, ferez­-vous mourir des gens même innocents? Ne m'a-t-il pas dit : C'est ma s?ur? (Genèse 20, 4)

  • Et elle-même m'a dit aussi : C'est mon frère. C'est avec un coeur intègre et des mains pures que j'ai fait cela. " (Genèse 20, 5)

  • Abraham avait cent ans à la naissance d'Isaac, son fils. Et Sara dit : " Dieu m'a donné de quoi rire ; quiconque l'apprendra rira à mon sujet. " (Genèse 21, 6)

  • car je sais maintenant que tu crains Dieu et que tu ne m'as pas refusé ton fils, ton unique. " Abra­ham, ayant levé les yeux, vit derrière lui un bélier pris dans un buisson par les cornes; et Abraham alla prendre le bélier et l'offrit en holocauste à la place de son fils. (Genèse 22, 13)

  • " je l'ai juré par moi-même, dit Yahweh : parce que tu as fait cela, et que tu ne m'as pas refusé ton fils, ton unique, (Genèse 22, 16)


“Há alegrias tão sublimes e dores tão profundas que não se consegue exprimir com palavras. O silêncio é o último recurso da alma, quando ela está inefavelmente feliz ou extremamente oprimida!” São Padre Pio de Pietrelcina