Fundar 1899 Resultados para: d'Israël

  • On avertit Jacob: "Ton fils Joseph est venu te voir." Israël rassembla ses forces pour s'asseoir sur son lit. (Genèse 48, 2)

  • En voyant les fils de Joseph, Israël demanda: "Ceux-là, qui sont-ils?" (Genèse 48, 8)

  • Joseph répondit à son père: "Ce sont mes fils! Ce sont les fils que Dieu m'a donnés ici." Israël lui dit: "Amène-les moi, je te prie, et je les bénirai." (Genèse 48, 9)

  • La vue d'Israël avait beaucoup baissé à cause de son grand âge, et il ne voyait presque plus. Joseph fit donc venir ses deux fils près de son père qui les embrassa et les prit dans ses bras. (Genèse 48, 10)

  • Israël dit à Joseph: "Je ne pensais plus revoir ton visage et voici que Dieu m'a même fait voir tes enfants!" (Genèse 48, 11)

  • Puis Joseph prit ses deux fils, Ephraïm à sa droite pour qu'il soit à la gauche d'Israël, et Manassé à sa gauche pour qu'il soit à la droite d'Israël. Et il les fit approcher. (Genèse 48, 13)

  • Mais Israël étendit sa main droite et la posa sur la tête d'Ephraïm, qui était le second; croisant ainsi ses mains, il posa sa main gauche sur la tête de Manassé, alors que Manassé était l'aîné. (Genèse 48, 14)

  • Israël bénit Joseph: "Que le Dieu devant qui ont marché mes pères, Abraham et Isaac, que le Dieu qui fut mon berger depuis ma naissance jusqu'à aujourd'hui, (Genèse 48, 15)

  • Il les bénit donc en ce jour, en disant: "Quand on bénira, en Israël, on vous citera en exemple: Que Dieu te rende semblable à Ephraïm et à Manassé". Mais il plaça Ephraïm avant Manassé. (Genèse 48, 20)

  • Israël dit à Joseph: "Je vais mourir, mais Dieu sera avec vous: il vous fera revenir au pays de vos pères. (Genèse 48, 21)

  • Venez tous ici et écoutez-moi, fils de Jacob, écoutez votre père Israël. (Genèse 49, 2)

  • Maudite soit leur colère, car elle n'est que violence, et leur fureur, car elle n'est que cruauté. Je les installerai ça et là en Jacob, je les disperserai en Israël. (Genèse 49, 7)


“Lembre-se de que você tem no Céu não somente um pai, mas também uma Mãe”. São Padre Pio de Pietrelcina