Encontrados 1502 resultados para: mer

  • Dieu appela le sec Terre, et il appela Mer l'amas des eaux. Et Dieu vit que cela était bon. (Genèse 1, 10)

  • Et Dieu vit que cela était bon. Et Dieu les bénit, en di­sant : " Soyez féconds et multipliez, et remplissez les eaux de la mer, et que les oiseaux multiplient sur la terre. " (Genèse 1, 22)

  • Puis Dieu dit : " Faisons l'homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur les animaux domestiques et sur toute la terre, et sur les reptiles qui rampent sur la terre. " (Genèse 1, 26)

  • Et Dieu les bénit, et il leur dit : " Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre et soumettez-la, et dominez sur les poissons de là mer, sur les oiseaux du ciel et sur tout animal qui se meut sur la terre. " (Genèse 1, 28)

  • C'est pourquoi l'homme quit­tera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. (Genèse 2, 24)

  • Adam donna à sa femme le nom d'Eve, parce qu'elle a été la mère de tous les vivants. (Genèse 3, 20)

  • les sources de l'abîme et les écluses du ciel se fermèrent, et la pluie cessa de tomber du ciel. (Genèse 8, 2)

  • Vous serez craints et redou­tés de toute bête de la terre, de tout oiseau du ciel, de tout ce qui se ment sur la terre et de tous les poissons de la mer ils sont livrés entre vos, mains. (Genèse 9, 2)

  • Fils de Japheth : Gomer,Magog, Madaï, Javan, Thubal, Mosoch et Tiras. (Genèse 10, 2)

  • Fils de Gomer : Ascénez, Riphath et Thogorma. (Genèse 10, 3)

  • Ces derniers s'assemblèrent tous dans la vallée de Siddim, qui est la mer Salée. (Genèse 14, 3)

  • Yahweh dit à Abram : " Sache bien que tes descendants seront étrangers dans un pays qui ne sera pas à eux ; ils y seront en servitude et on les opprimera pendant quatre cents ans. (Genèse 15, 13)

“Menosprezai vossas tentações e não vos demoreis nelas. Imaginai estar na presença de Jesus. O crucificado se lança em vossos braços e mora no vosso coração. Beijai-Lhe a chaga do lado, dizendo: ‘Aqui está minha esperança; a fonte viva da minha felicidade. Seguro-vos, ó Jesus, e não me aparto de vós, até que me tenhais posto a salvo’”. São Padre Pio de Pietrelcina