Encontrados 593 resultados para: d'Egypte

  • Il y eut une famine dans le pays, et Abram descendit en Egypte pour y sé­journer ; car la famine était grande dans le pays. (Genèse 12, 10)

  • Comme il était près d'entrer en Egypte, il dit à Saraï, sa femme: " Voici, je sais que tu es une belle femme; quand les Egyptiens te verront, ils diront: (Genèse 12, 11)

  • Lorsque Abram fut arrivé en Egypte, les Egyptiens virent que sa femme était fort belle. (Genèse 12, 14)

  • Abram remonta d'Égypte vers le Midi, lui, sa femme et tout ce qui lui apparte­nait, et Lot avec lui. (Genèse 13, 1)

  • Lot, levant les yeux, vit toute la plaine du Jourdain qui était entièrement arrosée c'était, avant que Yahweh eût détruit Sodome et Gomorrhe, comme le jardin de Yahweh, comme la terre d'Égypte du côté de Tsoar. (Genèse 13, 10)

  • depuis le fleuve d'Egypte jusqu'au grand fleuve, au fleuve de l'Eu­phrate : (Genèse 15, 19)

  • Il habitait dans le désert de Pharan, et sa mère prit pour lui une femme du pays d'Égypte. (Genèse 21, 21)

  • Ses fils habitèrent depuis Hévila jusqu'à Sur qui est en face de l'Egypte, dans la direction de l'As­syrie. Il s'étendit en face de tous ses frères. (Genèse 25, 18)

  • Yahweh lui apparut et dit : " Ne descends point en Egypte, mais demeure dans le pays que je te dirai. (Genèse 26, 2)

  • Levant les yeux, ils virent, et voici qu'une caravane d'Ismaélites venait de Galaad; leurs chameaux étaient chargés d'astragale, de baume et de ladanum, qu'ils transportaient en Egypte. (Genèse 37, 25)

  • quand les marchands madianites passèrent, ils tirèrent Joseph et le firent remonter de la citerne; et ils le vendirent pour vingt pièces d'argent aux Ismaélites, qui l'emmenèrent en Egypte. (Genèse 37, 28)

  • Les Madianites le vendirent en Egypte 36 à Putiphar, officier de Pharaon, chef des gardes.$ (Genèse 37, 36)


“Menosprezai vossas tentações e não vos demoreis nelas. Imaginai estar na presença de Jesus. O crucificado se lança em vossos braços e mora no vosso coração. Beijai-Lhe a chaga do lado, dizendo: ‘Aqui está minha esperança; a fonte viva da minha felicidade. Seguro-vos, ó Jesus, e não me aparto de vós, até que me tenhais posto a salvo’”. São Padre Pio de Pietrelcina