Encontrados 47 resultados para: Devenir

  • Car Abraham doit devenir une nation grande et forte, et toutes les nations de la terre seront bénies en lui. je l'ai choisi, (Genèse 18, 18)

  • Ils bénirent Rebecca et lui dirent : " O notre soeur, puisses-tu devenir des milliers de myriades ! (Genèse 24, 60)

  • Yahweh le bénit ; et cet homme devint riche, et il alla s'enrichissant de plus en plus, jusqu'à devenir très riche. (Genèse 26, 13)

  • Alors Jacob fit dire à Rachel et à Lia devenir le trouver aux champs, où il fai­sait paître son troupeau. (Genèse 31, 4)

  • Mais ces hommes ne consentiront à habiter avec nous, pour devenir un même peuple, qu'à une condi­tion, c'est que tout mâle parmi nous soit circoncis, comme ils sont eux-mêmes circoncis. (Genèse 34, 22)

  • Israël répondit : " Me voici. " Et Dieu dit : " Je suis le Dieu fort, le Dieu de ton père. Ne crains point de descendre en Egypte, car là je te ferai devenir une grande nation. (Genèse 46, 3)

  • et il m'a béni, en disant : Je te rendrai fécond, je te mul­tiplierai, et je te ferai devenir une assem­blée de peuples ; je donnerai ce pays à ta postérité après toi, pour qu'elle le possède à jamais. (Genèse 48, 4)

  • Moïse vit que le peuple n'avait plus de frein, parce qu'Aaron lui avait ôté tout frein, l'exposant à devenir une risée parmi ses ennemis. (Exode 32, 25)

  • Mais vous, Yahweh vous a pris et vous a fait sortir de lafournaise à fondre le fer, de l'Egypte, pour devenir lepeuple de son héritage, comme vous l'êtesaujourd'hui. (Deutéronome 4, 20)

  • Une fois sortie de chez lui, elle s'en ira et pourra devenir lafemme d'un autre homme. (Deutéronome 24, 2)

  • Noémi dit: "Retournez, mes filles; pourquoi vien-driez-vous avec moi? Ai-je encore dans mon sein des fils qui puissent devenir vos maris? (Ruth 1, 11)

  • Saül se disait: « Je la lui donnerai, afin qu'elle soit pour lui un piège, et que la main des Philistins soit sur lui. » Et Saül dit à David, pour la seconde fois: « Tu vas aujourd'hui devenir mon gendre. » (1 Samuel 18, 21)


“O homem sem Deus é um ser mutilado”. São Padre Pio de Pietrelcina