Encontrados 39 resultados para: Judith

  • Ésaü, âgé de quarante ans, prit pour femmes Judith, fille de Beéri, le Héthien, et Basmath, fille d`Élon, le Héthien. (Genèse 26, 34)

  • En ces mêmes jours, Judith fut informée de ces faits. Elle était fille de Merari, fils d'Ox, fils de Joseph, fils d'Oziel, fils d'Elkia, fils d'Ananias, fils de Gédéon, fils de Raphen, fils d'Achitob, fils d'Elias, fils d'Helkias, fils d'Eliab, fils de Nathanaèl, fils de Salamiel, fils de Sarasadé, fils d'Israël. (Judith 8, 1)

  • Devenue veuve, Judith vécut en sa maison durant trois ans et quatre mois. (Judith 8, 4)

  • "Ecoutez-moi bien, leur répondit Judith. Je vais accomplir une action dont le souvenir se transmettra aux enfants de notre race d'âge en âge. (Judith 8, 32)

  • Judith tomba le visage contre terre, répandit de la cendre sur sa tête, se dépouilla jusqu'au sac dont elle était revêtue et, à haute voix, cria vers le Seigneur. C'était l'heure où, à Jérusalem, au Temple de Dieu, on offrait l'encens du soir. Elle dit (Judith 9, 1)

  • Ainsi criait Judith vers le Dieu d'Israël. Au terme de sa prière, (Judith 10, 1)

  • Quand ils virent Judith le visage transformé et les vêtements changés, sa beauté les jeta dans la plus grande stupéfaction. Alors ils lui dirent (Judith 10, 7)

  • Judith adora Dieu et leur dit : "Faites-moi ouvrir la porte de la ville, que je puisse sortir et réaliser tous les souhaits que vous venez de m'exprimer." Ils ordonnèrent donc aux jeunes gardes de lui ouvrir comme elle l'avait demandé. (Judith 10, 9)

  • Ils obéirent et Judith sortit avec sa servante, suivie du regard par les gens de la ville pendant toute la descente de la montagne jusqu'à la traversée du vallon. Puis ils ne la virent plus. (Judith 10, 10)

  • et, se saisissant de Judith, ils l'interrogèrent. "De quel parti es-tu? D'où viens-tu? Où vas-tu" ? "Je suis, répondit-elle, une fille des Hébreux et je m'enfuis de chez eux, car ils ne seront pas longs à vous servir de pâture. (Judith 10, 12)

  • Les gardes du corps d'Holopherne et ses aides de camp sortirent et introduisirent Judith dans la tente. (Judith 10, 20)

  • Quand Judith se trouva en présence du général et de ses aides de camp, la beauté de son visage les stupéfia tous. Elle se prosterna devant lui, la face contre terre. Mais les serviteurs la relevèrent. (Judith 10, 23)

“A mansidão reprime a ira.” São Padre Pio de Pietrelcina