1. Je dis la vérité dans le Christ, je ne mens point, ma conscience m'en rend témoignage par l'Esprit-Saint :

2. j'éprouve une grande tristesse et j'ai au c?ur une douleur incessante.

3. Car je souhaiterais d'être moi-même anathème, loin du Christ, pour mes frères, mes parents selon la chair,

4. qui sont Israélites, à qui appartiennent l'adoption, et la gloire, et les alliances, et la Loi, et le culte, et les promesses,

5. et les patriarches, et de qui est issu le Christ selon la chair, lequel est au-dessus de toutes choses, Dieu, béni éternellement. Amen !

6. Ce n'est pas que la parole de Dieu ait failli. Car tous ceux qui descendent d'Israël ne sont pas le véritable Israël,

7. et pour être la postérité d'Abraham, tous ne sont pas ses enfants; mais " C'est la postérité d'Isaac qui sera dite la postérité ",

8. c'est-à-dire que ce sont les enfants de la promesse qui sont regardés comme la postérité d'Abraham.

9. Voici en effet les termes d'une promesse : " Je reviendrai à cette même époque, et Sara aura un fils. "

10. Et non seulement Sara; mais il en fut encore ainsi de Rebecca qui conçut deux enfants d'un seul homme, d'Isaac notre père;

11. car, avant même que les enfants fussent nés, et qu'ils eussent rien fait, ni bien ni mal, ? afin que le dessein électif de Dieu fût reconnu ferme,

12. non en vertu des ?uvres, mais par le choix de celui qui appelle, ? il fut dit à Rebecca : " L'aîné sera assujetti au plus jeune, "

13. selon qu'Il est écrit : " J'ai aimé Jacob, et j'ai haï Esaü. "

14. Que dirons-nous donc? Y a-t-il de l'injustice en Dieu? Loin de là !

15. Car il dit à Moïse : "Je ferai miséricorde à qui je veux faire miséricorde, et j'aurai compassion de qui je veux avoir compassion. "

16. Ainsi donc l'élection ne dépend ni de la volonté, ni des efforts, mais de Dieu qui fait miséricorde.

17. Car l'Ecriture dit à Pharaon : " Je t'ai suscité, pour montrer en toi ma puissance, et pour que mon nom soit célébré sur toute la terre. "

18. Ainsi il fait miséricorde à qui il veut, et il endurcit qui il veut.

19. Tu me diras : De quoi donc Dieu se plaint-il encore? Car qui peut s'opposer à sa volonté?

20. Mais plutôt, ô homme, qui es-tu pour contester avec Dieu? Est-ce que le vase d'argile dit à celui qui l'a façonné : Pourquoi m'as-tu fait ainsi?

21. Le potier n'est-il pas maître de son argile, pour faire de la même masse un vase d'honneur et un vase d'ignominie?

22. Et si Dieu, voulant montrer sa colère et faire connaître sa puissance, a supporté avec une grande patience des vases de colère, formés pour la perdition,

23. et s'il a voulu faire connaître aussi les richesses de sa gloire à l'égard des vases de miséricorde qu'il a d'avance préparés pour la gloire,

24. envers nous, qu'il a appelés, non seulement d'entre les Juifs, mais encore d'entre les Gentils, où est l'injustice?

25. C'est ainsi qu'il dit dans Osée : " Celui qui n'était pas mon peuple, je l'appellerai mon peuple et celle qui n'était pas la bien-aimée, je l'appellerai bien-aimée. "

26. " Et dans le lieu où il leur fut dit : Vous n'êtes pas mon peuple, là même on les appellera fils du Dieu vivant. "

27. D'Autre part, Isaïe s'écrie au sujet d'Israël : " Quand le nombre des fils d'Israël serait comme le sable de la mer, un faible reste seulement sera sauvé. "

28. Car accomplissant sa parole pleinement et promptement, il l'exécutera sur la terre [en toute justice].

29. Et comme Isaïe l'avait prédit : " Si le Seigneur des armées ne nous avait laissé un rejeton, nous serions devenus comme Sodome, et nous aurions été semblables à Gomorrhe. "

30. Que dirons- donc? Que les Gentils, qui ne cherchaient pas la justice, on atteint la justice, mais la justice qui vient de la foi,

31. tandis qu'Israël, qui cherchait une loi de justice, n'est point venu à une loi de justice.

32. Pourquoi? parce qu'il a cherché à l'atteindre, non par la foi, mais comme s'il avait pu arriver par les ?uvres. Il s'est heurté contre la pierre d'achoppement,

33. selon qu'il est écrit : " Voici que je mets en Sion une pierre d'achoppement et un rocher de scandale, mais quiconque croit en lui ne sera pas confondu. "



Livros sugeridos


“O demônio é forte com quem o teme, mas é fraco com quem o despreza.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.