1. Prière du malheureux, lorsqu'il est accablé et qu'il répand sa plainte devant Yahweh.

2. Yahweh écoute ma prière, et que mon cri arrive jusqu'à toi.

3. Ne me cache pas ton visage au jour de ma détresse ; incline vers moi ton oreille, quand je crie, hâte-toi de m'exaucer.

4. Car mes jours s'évanouissent comme en fumée, et mes os sont embrasés comme par un feu.

5. Frappé comme l'herbe, mon c?ur se dessèche ; j'oublie même de manger mon pain.

6. A force de crier et de gémir, mes os s'attachent à ma chair.

7. Je ressemble au pélican du désert, je suis devenu comme le hibou des ruines.

8. Je passe les nuits sans sommeil, comme l'oiseau solitaire sur le toit.

9. Tout le jour mes adversaires m'outragent, mes ennemis furieux jurent ma ruine.

10. Je mange la cendre comme du pain, et je mêle mes larmes à mon breuvage,

11. à cause de ta colère et de ton indignation, car tu m'as soulevé et jeté au loin.

12. Mes jours sont comme l'ombre qui s'allonge, et je me dessèche comme l'herbe.

13. Mais toi, Yahweh, tu es assis sur un trône éternel, et ta mémoire vit d'âge en âge.

14. Tu te lèveras, tu auras pitié de Sion, car le temps de lui faire grâce, le moment fixé est venu.

15. Car tes serviteurs en chérissent les pierres, ils s'attendrissent sur sa poussière.

16. Alors les nations révéreront le nom de Yahweh, et tous les rois de la terre ta majesté,

17. parce que Yahweh a rebâti Sion ; il s'est montré dans sa gloire.

18. Il s'est tourné vers la prière du misérable, il n'a pas dédaigné sa supplication.

19. Que cela soit écrit pour la génération future, et que le peuple qui sera créé célèbre Yahweh,

20. parce qu'il a regardé de sa sainte hauteur, parce que Yahweh a regardé des cieux sur la terre,

21. pour écouter les gémissements des captifs, pour délivrer ceux qui sont voués à la mort,

22. afin qu'ils publient dans Sion le nom de Yahweh, et sa louange dans Jérusalem,

23. quand s'assembleront tous les peuples, et les royaumes pour servir Yahweh.

24. Il a brisé ma force sur le chemin, il a abrégé mes jours.

25. Je dis : Mon Dieu, ne m'enlève pas au milieu de mes jours, toi, dont les années durent d'âge en âge.

26. Au commencement tu as fondé la terre, et les cieux sont l'ouvrage de tes mains.

27. Ils périront, mais toi, tu subsistes. Ils s'useront tous comme un vêtement ; Tu les changeras comme un manteau, et ils seront changés :

28. Mais toi, tu restes le même, et tes années n'ont point de fin.

29. Les fils de tes serviteurs habiteront leur pays, et leur postérité sera stable devant toi.$



Livros sugeridos


“Seja modesto no olhar.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.