1. Et étant monté dans la barque, il refit la traverséeet revint dans sa ville.

2. Et voilà qu'on lui présentait un paralytique, étendusur un lit. Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique : " Aie confiance, mon fils, tes péchés tesont remis. "

3. Et voici que quelques scribes se dirent en eux-mêmes : " Cethomme blasphème. "

4. Jésus, ayant connaissance de leurs pensées, leur dit: " Pourquoi pensez-vous à mal dans vos c?urs?

5. Lequel est le plus aisé de dire : Tes péchéste sont remis; ou de dire : Lève-toi et marche?

6. Mais pour que vous sachiez que le Fils de l'homme a, sur la terre,le pouvoir de remettre les péchés : Lève-toi, dit-il alors au paralytique,prends ton lit, et va dans ta maison. "

7. Et il se dressa et s'en retourna dans sa maison.

8. A cette vue les foules furent saisies de crainte et glorifièrentDieu d'avoir donné une telle puissance aux hommes.

9. Et de là, en passant, Jésus vit un homme, nomméMatthieu, assis au bureau du fisc, et il lui dit : " Suis-moi. " Il se leva et le suivit.10 Or, comme il était à table dans sa maison, un grandnombre de publicains et de pécheurs vinrent y prendre place avec Jésus et ses disciples.

11. Ce que voyant, les Pharisiens dirent à ses disciples : "Pourquoi votre maître mange-t-il avec les publicains et les pécheurs? "

12. Entendant cela, il leur dit : " Ce ne sont pas les bien portantsqui ont besoin de médecin, mais les malades.

13. Allez donc apprendre ce que signifie : Je veux la miséricordeet non le sacrifice. Car je ne suis pas venu appeler les justes, mais les pécheurs. "

14. Alors les disciples de Jean vinrent le trouver et lui dirent : "Pourquoi, tandis que nous et les Pharisiens nous observons [souvent] le jeûne, vos disciples nel'observent-ils pas? "

15. Jésus leur dit : " Les amis de l'époux peuvent-ilsêtre dans la tristesse tant que l'époux est avec eux? Mais viendront des jours où l'époux leur seraenlevé, et alors ils observeront le jeûne.

16. Personne ne met une pièce d'étoffe écrue àun vieux vêtement : car le morceau rapporté emporte quelque chose du vêtement, et la déchirure devientpire.

17. On ne met pas non plus du vin nouveau dans des outres vieilles :autrement, les outres éclatent, le vin se répand et les outres sont perdues;mais on met le vin nouveau dans des outres neuves, et les deux se conservent. "

18. Comme il leur parlait ainsi, voici qu'un chef s'avança, seprosterna devant lui et dit : " Ma fille vient de mourir; mais venez, imposez votre main sur elle, et elle vivra."

19. Jésus se leva et le suivit ainsi que ses disciples.20 Et voilà qu'une femme, affligée d'une perte de sangdepuis douze ans, s'approcha par derrière et toucha la houppe de son vêtement.

21. Car elle se disait en elle-même : " Si seulement je toucheson vêtement, je serai guérie. "

22. Jésus se retourna, la vit et dit : " Ayez confiance, ma fille,votre foi vous a guérie. " Et la femme fut guérie à l'heure même.

23. Arrivé à la maison du chef, Jésus vit les joueursde flûte et une foule qui faisait grand bruit, et il leur dit :

24. " Retirez-vous : car la jeune fille n'est pas morte, mais elle dort;" et ils se moquaient de lui.

25. Lorsqu'on eut fait sortir la foule, il entra, prit la main de lajeune fille, et elle se leva.

26. Et le bruit s'en répandit dans tout ce pays.

27. Comme Jésus partait de là, deux aveugles le suivirent,en disant à haute voix : " Fils de David, ayez pitié de nous ! "

28. Lorsqu'il fut entré dans la maison, les aveugles s'approchèrentde lui, et Jésus leur dit : " Croyez-vous que je puisse faire cela? " Ils lui dirent : " Oui, Seigneur."

29. Alors il toucha leurs yeux en disant : " Qu'il vous soit fait selonvotre foi ! "

30. Et leurs yeux s'ouvrirent, et Jésus leur commanda avec force: " Prenez garde que personne ne le sache. "

31. Mais, s'en étant allés, ils publièrent seslouanges dans toute cette contrée.

32. Après leur départ, on lui présenta un muet possédédu démon.

33. Le démon chassé, le muet parla, et les foules, saisiesd'admiration, dirent : " Jamais rien de semblable ne s'est vu en Israël. "

34. Mais les Pharisiens disaient : " C'est par le chef des démonsqu'il chasse les démons. "

35. Et Jésus parcourait toutes les villes et les bourgades, enseignantdans leurs synagogues, prêchant l'Evangile du royaume, et guérissant toute maladieet toute infirmité

36. Et, en voyant cette multitude d'hommes, il fut ému et compassionpour eux, parce qu'ils étaient harassés et abattus, comme des brebis qui n'ontpas de pasteur.

37. Alors il dit à ses disciples : " La moisson est grande, maisles ouvriers sont en petit nombre.

38. Priez donc le maître de la moisson d'envoyer des ouvriersà sa moisson. "



Livros sugeridos


“O meu passado, Senhor, à Tua misericórdia. O meu Presente, ao Teu amor. O meu futuro, à Tua Providência.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.