1. Il arriva, un jour de sabbat, qu'il traversait des moissons, et ses disciples arrachaient et mangeaient les épis, en les frottant dans leurs mains.

2. Quelques Pharisiens dirent : " Pourquoi faîtes-vous ce qui n'est pas permis le jour du sabbat? "

3. Jésus leur répondit : " N'avez-vous pas même lu ce que fit David, lorsqu'il eut faim, lui et ceux qui étaient avec lui :

4. comment il entra dans la maison de Dieu, prit les pains de proposition, en mangea et en donna à ceux qui étaient avec lui, alors qu'il n'est permis d'en manger qu'aux prêtres seuls? "

5. Et il leur disait : " Le Fils de l'homme est maître du sabbat. "

6. Il arriva, un autre jour de sabbat, que Jésus entra dans la synagogue, et il enseignait. Et il se trouvait là un homme dont la main droite était sèche.

7. Or, les scribes et les Pharisiens l'épiaient (pour voir) s'il guérissait le jour du sabbat, afin de trouver à l'accuser.

8. Mais lui connaissait leurs pensées, et il dit à l'homme qui avait la main sèche : " Lève-toi, et tiens-toi debout au milieu ! " Et s'étant levé, il se tint debout.

9. Et Jésus leur dit : " Je vous le demande, est ?il permis, le jour du sabbat, de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une vie ou de l'ôter? "

10. Et, après avoir promené son regard sur eux tous, il lui dit : " Etends ta main. " Il le fit et sa main redevint saine.

11. Mais eux furent remplis de fureur, et ils s'entretenaient entre eux de ce qu'ils feraient à Jésus.

12. Or, en ces jours-là, il s'en alla dans la montagne pour prier, et il passa la nuit à prier Dieu.

13. Quand il fut jour, il appela ses disciples, et il choisit douze d'entre eux, à qui il donna le nom d'apôtres :

14. Simon, à qui aussi il donna le nom de Pierre, André son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy,

15. Matthieu, Thomas, Jacques fils d'Alphée, et Simon surnommé Zélote,

16. Judas fils de Jacques, et Judas Iscarioth, qui devint traître.

17. Etant descendu avec eux, il s'arrêta en un lieu en forme de plaine, ainsi qu'une foule nombreuse de ses disciples et une grande multitude de peuple de toute la Judée, de Jérusalem et du littoral de Tyr et de Sidon,

18. qui étaient venus pour l'entendre et pour être guéris de leurs maladies; et ceux qui étaient tourmentés par des esprits impurs étaient guéris.

19. Et toute la foule cherchait à le toucher, parce qu'une vertu sortait de lui et les guérissait tous.

20. Et lui, levant les yeux sur ses disciples, disait : " Heureux, vous qui êtes pauvres, car le royaume de Dieu est à vous !

21. Heureux, vous qui avez faim maintenant, car vous serez rassasiés ! Heureux, vous qui pleurez maintenant, car vous rirez !

22. Heureux serez-vous, lorsque les hommes vous haïront, lorsqu'ils vous excommunieront et insulteront, et proscriront votre nom comme mauvais à cause du Fils de l'homme.

23. Réjouissez-vous en ce jour-là et tressaillez (de joie), car voici que votre récompense est grande dans le ciel : c'est ainsi en effet que leurs pères traitaient les prophètes.

24. Mais malheur à vous, les riches, car vous tenez votre consolation !

25. Malheur à vous, qui êtes repus maintenant, car vous aurez faim ! Malheur à vous, qui riez maintenant, car vous serez dans le deuil et dans les larmes !

26. Malheur à vous, quand tous les hommes diront du bien de vous; car c'est ainsi que leurs pères traitaient les faux prophètes !

27. Mais à vous qui m'écoutez je dis : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent,

28. bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient.

29. A celui qui te frappe sur une joue, présente encore l'autre; et à celui qui t'enlève ton manteau, n'empêche pas (de prendre) aussi ta tunique.

30. Donne à quiconque te demande, et à qui t'enlève ce qui est à toi, ne réclame point.

31. Et ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le pareillement pour eux.

32. Et si vous aimez ceux qui vous aiment, quel gré vous en saura-t-on? Aussi bien, les pécheurs aiment ceux qui les aiment.

33. Et si vous faites du bien à ceux qui vous font du bien, quel gré vous en saura-t-on? Les pécheurs aussi en font autant.

34. Et si vous prêtez à ceux de qui vous espérez recevoir, quel gré vous en saura-t-on? Des pécheurs aussi prêtent à des pécheurs, afin de recevoir l'équivalent.

35. Mais aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien espérer en retour; et votre récompense sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, lui qui est bon pour les ingrats et les méchants.

36. Soyez miséricordieux, comme votre Père est miséricordieux.

37. Et ne jugez point, et vous ne serez point jugés; ne condamnez point, et vous ne serez point condamnés; absolvez et vous serez absous.

38. Donnez, et l'on vous donnera : on versera dans votre sein une bonne mesure, pressée, tassée, débordante; car avec la mesure dont vous mesurez il vous sera mesuré en retour. "

39. Il leur dit aussi une parabole : " Un aveugle peut-il conduire un aveugle? Ne tomberont-ils pas tous les deux dans une fosse?

40. Il n'y a pas de disciple au-dessus du maître; mais tout(disciple), son instruction achevée, sera comme son maître.

41. Pourquoi regardes-tu la paille qui est dans l'?il de ton frère, et ne remarques-tu pas la poutre qui est dans ton ?il à toi?

42. Ou comment peux-tu dire à ton frère : " Frère, laisse-moi ôter la paille qui est dans ton ?il, " toi qui ne vois pas la poutre qui est dans ton ?il? Hypocrite, ôte d'abord la poutre de ton ?il, et alors tu verras à ôter la paille qui est dans l'?il de ton frère.

43. En effet, il n'y a pas de bon arbre qui donne de mauvais fruits, ni non plus de mauvais arbre qui donne de bons fruits;

44. car chaque arbre se reconnaît à son propre fruit. On ne cueille pas des figues sur les épines; on ne ramasse pas de raisin sur les ronces.

45. L'homme bon sort le bien du trésor de bonté de son c?ur; et, du (trésor) de sa malice, l'homme mauvais sort le mal; car sa bouche parle du trop-plein du c?ur.

46. Pourquoi m'appelez-vous : " Seigneur, Seigneur ! " et ne faites-vous pas ce que je dis?

47. Quiconque vient à moi, entend mes paroles et les met en pratique, je vous montrerai à qui il est semblable.

48. Il est semblable à un homme qui bâtit une maison, qui a creusé bien avant, et en a posé le fondement sur le roc; une inondation étant survenue, le torrent s'est rué contre cette maison, et il n'a pu l'ébranler, parce qu'elle était bien bâtie.

49. Mais celui qui entend et qui ne met pas en pratique est semblable à un homme qui a bâti sa maison sur le sol, sans fondement; le torrent s'est rué contre elle, et elle s'est écroulée aussitôt, et grande a été la ruine de cette maison. "



Livros sugeridos


“Viva sempre sob o olhar do Bom Pastor e você ficara’ imune aos pastos contaminados.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.