1. Les hommes d'Israël avaient juré à Maspha,en disant : "Aucun de nous ne donnera sa fille pourfertilité à un Ben-jamite."

2. Le peuple vint à Béthel, et il y resta devantDieu jusqu'au soir. élevant la voix, ils firent de grandeslamentations, et ils dirent :

3. "Pourquoi, ô Yahweh, Dieu d'Israël, est-ilarrivé en Israël qu'il manque aujourd'hui une tribud'Israël?"

4. Le lendemain, le peuple s'étant levé dèsle matin, ils bâtirent là un autel, et ils offrirentdes holocaustes et des sacri-fices pacifiques.

5. Et les enfants d'Israël dirent : "Quel est celui d'entretoutes les tribus d'Israël qui n'est pas montéà l'assemblée devant Yahweh?" Car on avait fait unserment solennel contre celui qui ne monterait pas vers Yah-wehà Maspha, en disant : "Il sera puni de mort."

6. Les enfants d'Israël avaient compassion de Benjamin, leurfrère, et ils disaient :

7. "Une tribu a été retranchée aujourd'huid'Israël ! Que ferons-nous pour eux, pour procurer desfemmes à ceux qui restent? Car nous avons juré parYahweh de ne pas leur donner de nos frères pourfemmes"

8. Ils dirent donc : "Y a-t-il une seule d'entre les tribusd'Israël qui ne soit pas montée vers Yahweh àMaspha?" Et voici, personne de Jabès en Galaadn'était venu au camp, à l'assemblés.

9. On fit le recense-ment du peuple, et voici qu'il n'y avaitlà aucun des habitants de Jabès en Galaad.

10. Alors l'assemblée envoya contre eux douze mille hommesd'entre les vaillants, en leur donnant cet ordre : "Allez, etfrappez du tranchant de l'épée les habitants deJabès en Galaad, avec les femmes et les enfants.

11. Voici ce que vous ferez: vous dévouerez àl'anathème tout homme, et toute femme qui a connu lacouche d'un homme."

12. Ils trouvèrent parmi les habi-tants de Jabès enGalaad quatre cents jeunes filles vierges, qui n'avaient pasconnu d'homme en partageant sa couche, et ils lesamenèrent dans le camp à Silo, qui est au pays deChanaan.

13. Alors toute l'assemblée envoya des messagers pourparler aux fils de Benjamin qui étaientréfugiés au rocher de Remmon, et pour leur annoncerla paix.

14. Les Benjamites revinrent en ce temps-là, et on leurdonna les femmes à qui on avait laissé la vie parmiles femmes de Jabès en Galaad ; mais il ne s'en trouva pasassez pour eux.

15. Le peuple avait compassion de Benja-min, car Yahweh avait faitune brèche dans les tribus d'Israël.

16. Les anciens de l'assemblée dirent : "Que ferons-nouspour procurer des femmes à ceux qui restent, puisque lesfemmes de Benjamin ont été détruites?"

17. Et ils dirent : "Que l'héritage de ceux qui ontéchappé de-meure à Benjamin, afin qu'unetribu ne soit pas effacée d'Israël.

18. Mais nous, nous ne pouvons pas leur donner de nos filles pourfemmes, car les enfants d'Israël ont juré, en disant: "Maudit soit celui qui donnera sa fille pour femme à unBenja-mite?"

19. Et ils dirent :"Voici une fête de Yahweh qui secélèbre chaque année à Silo, villesituée au nord de Béthel, à l'orient de laroute qui monte de Millet à Sichem, et au midi deLébona."

20. Puis ils donnèrent cet ordre aux fils de Benja-min :"Allez, et placez-vous en embus-cade dans les vignes.

21. Vous regarderez, et, lorsque les filles de Silo sortiront pourdanser en choeur, vous sortirez des vignes, et vousenlèverez chacun votre femme d'entre les filles de Silo,et vous vous en irez dans le pays de Benjamin.

22. Si leurs pères ou leurs frères viennentréclamer auprès de nous, nous leur dirons :Laissez-les-nous, car nous n'avons pas pris une femme pour chacundans la guerre. Et ce n'est pas vous qui les leur avezdonnées; en ce cas, vous seriez coupables."

23. Les fils de Benjamin firent ainsi : ils prirent des femmesselon leur nombre parmi les danseuses, qu'ils enlevèrent,et, s'étant mis en route, ils retournèrent dansleur héritage; ils rebâtirent les villes et ils yhabitèrent.

24. En ce temps-là, les enfants d'Israël s'enallèrent de là, chacun dans sa tribu et dans safamille, et ils retournèrent de là, chacun dans sonhéritage. En ces jours-là, il n'y avait pas de roien Israël; chacun faisait ce qui étaitbon?



Livros sugeridos


“Caminhe com alegria e com o coração o mais sincero e aberto que puder. E quando não conseguir manter esta santa alegria, ao menos não perca nunca o valor e a confiança em Deus.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.