1. Samson alla à Gaza; il y vit une courtisane, et il entrachez elle.

2. On l'annonça aux gens de Gaza, en disant "Samson estvenu ici." Et ils l'environnèrent et se tinrent enembuscade toute la nuit à la porte de la ville. Ils setinrent tranquilles toute la nuit, en disant: "Attendonsjusqu'à ce que luise le ma-tin, et nous le tuerons."

3. Samson demeura couché jusqu'à minuit; àminuit, il se leva et, saisissant les battants de la porte de laville et les deux poteaux, il les arracha avec la barre, les mitsur ses épaules et les porta sur le sommet de la montagnequi regarde Hébron.

4. Après cela, il aima une femme dans la vallée deSorec; elle se nommait Dalila.

5. Les princes des philistins montèrent vers elle et luidirent : "Flatte-le et vois où gît sa grande force,et comment nous pourrons nous rendre maîtres de lui, afinde le lier et de le dompter, et nous te donnerons chacun mille etcent sicles d'argent."

6. Dalila dit à Samson : "Dis-moi, je te prie, ou gîtta grande force, et avec quoi il faudrait te lier pour tedompter?"

7. Samson lui dit : "Si l'on me liait avec sept cordesfraîches, qui ne seraient pas encore sèches, jedeviendrais faible et je serais comme un autre homme."

8. Les princes des Philistins apportèrent à Dalilasept cordes fraîches, qui n'étaient pas encoresèches; et elle le lia avec ces cordes.

9. -- Or elle avait des gens en embus-cade dans la chambre. --Elle lui dit "Les Philistins sont sur toi, Samson!" Et il rompitles cordes, comme se rompt un cordon d'étoupe quand ilsent le feu ; et on ne connut pas le secret de sa force.

10. Dalila dit à Samson : "Voici, tu t'es joué demoi et tu m'as dit des men-songes. Maintenant, je te prie,indique moi avec quoi il faut te lier."

11. Il lui dit : "Si on me liait avec des cordes neuves, n'ayantservi à aucun usage, je deviendrais faible et je seraiscomme un autre homme."

12. Dalila prit des cordes neuves, avec lesquelles elle le lia. Etelle lui dit : "Les Philistins sont sur toi, Samson !" -- Or desgens se tenaient en embuscade dans la chambre. -- Et il rompitcomme un fil les cordes qu'il avait aux bras.

13. Dalila dit à Samson : "jusqu'à pré-senttu t'es joué de moi, et tu m'as dit des mensonges.Indique-moi avec quoi il faut te lier." Il lui dit : "Tu n'asqu'à tisser les sept tresses de ma tête avec letissu."

14. Et elle les fixa avec la che-ville. Puis elle lui dit : "LesPhilis-tins sont sur toi, Samson !" Et, se réveil-lant deson sommeil, il arracha la che-ville du métier et letissu.

15. Elle lui dit : "Comment peux-tu dire: je t'aime ! puisque toncoeur n'est pas avec moi? Voilà trois fois que tu t'esjoué de moi, et que tu ne m'as pas indiquéoù gît ta grande force."

16. Elle le tourmentait ainsi chaque jour et le fatiguait de sesinstances ; à la fin, son âme s'impatientajusqu'à en mourir;

17. il lui ouvrit tout son coeur et lui dit : "Le ra-soir n'ajamais passé sur ma tête, car je suisnazaréen de Dieu dès le sein de ma mère. Sij'étais rasé, ma force m'aban-donnerait, jedeviendrais faible et je se-rais comme tous les autreshommes"

18. Dalila vit qu'il lui avait ouvert tout son coeur; elle envoyaappeler les princes des Philistins et leur fit dire : "Montezcette fois, car il m'a ouvert tout son coeur." Et les princes desPhilistins montèrent vers elle. apportant l'argent dansleurs mains.

19. Elle l'endormit sur ses genoux et, ayant appelél'homme, elle fit raser les sept tresses de la tête deSamson et commença à le dompter, et sa force seretira de lui.

20. Elle. dit alors : "Les Philistins sont sur toi, Samson!" Il seré-veilla de son sommeil et dit : "Je me tirerai d'affairecomme les autres fois, et je me dégagerai ;" car il nesavait pas que Yahweh s'était retiré de lui.

21. Les Philistins le saisirent et lui crevèrent les yeuxet, l'ayant fait descendre à Gaza, ils le lièrentd'une double chaîne d'ai-rain. Il tournait la meule dans lapri-son.

22. Cependant les cheveux de sa tête commençaientà repousser depuis qu'il avait étérasé.

23. Les princes des Philistins s'assemblèrent pour offrirun grand sacrifice à Dagon, leur dieu, et pour seréjouir. Ils disaient : "Notre dieu a livré entrenos mains Samson, notre ennemi."

24. Le peuple le vit, et ils louèrent leur dieu, car ilsdisaient : "Notre dieu a livré entre nos mains notreennemi, celui qui ravageait notre pays, et qui nous tuait tant degens."

25. Quand leurs coeurs furent devenus joyeux, ils dirent : "Qu'onfasse venir Samson, et qu'il nous divertisse !" Ilstirèrent Samson de la prison, et il dansa devant eux. Onl'avait placé entre les colonnes.

26. Samson dit au jeune homme qui le tenait par la main :"Laisse--moi toucher les colonnes sur lesquelles se tient lamaison et m'y appuyer.

27. Or la maison était remplie d'hommes et de femmes; tousles princes des Philistins étaient là, et il yavait sur le toit environ trois mille personnes, hommes etfemmes, qui regardaient Samson danser.

28. Alors Samson invoqua Yahweh et dit: "Sei-gneur Yahweh,souvenez-vous de moi, je vous prie, et donnez-moi de la forcecette fois seulement, ô Dieu. afin que d'un seul coup je mevenge des Philistins pour mes deux yeux."

29. Et Samson, embrassant les deux colonnes du milieu surlesquelles se tenait la maison, s'appuya sur elles, sur l'une dela main droite, sur l'autre de la main gauche.

30. Et Samson dit : "Que je meure avec les Philistins !". Et il sepen-cha avec force, et la maison s'écroula sur les princeset sur tout le peuple qui s'y trouvait. Ceux qu'il fitpérir en mourant furent plus nombreux que ceux qu'il avaittués pendant sa vie.

31. Ses frères et toute la maison de son pèredescen-dirent à Gaza et l'emportèrent. Lorsqu'ilsfurent remontés, ils l'enterrèrent entre Saraa etEsthaol, dans le sépulcre de Manué, sonpère. Il avait jugé Israël pendant vingtans.



Livros sugeridos


“A mulher forte é a que tem temor de Deus, a que mesmo à custa de sacrifício faz a vontade de Deus.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.