1. La Loi, en effet, n'ayant qu'une ombre des biens à venir, et non l'image même des choses, ne peut jamais, par ces mêmes sacrifices que l'on offre sans interruption chaque année, sanctifier parfaitement ceux qui s'en approchent.

2. Autrement n'aurait-on pas cessé de les offrir; car ceux qui rendent ce culte, une foi purifiés, n'auraient plus eu aucune cons-cience de leurs péchés.

3. Tandis que, par ces sacrifices, on rappelle chaque année le souvenir des péchés ;

4. parce qu'il est impossible que le sang des taureaux et des boucs enlève les péchés.

5. C'est pourquoi le Christ dit ceci entrant dans le monde: " Vous n'avez voulu ni sacrifice, ni oblation, mais vous m'avez formé un corps ;

6. vous n'avez agréé ni holocaustes, ni sacrifices pour le péché.

7. Alors j'ai dit : Me voici (car il est question de moi dans le rouleau du livre), je viens ô Dieu, pour faire votre volonté. "

8. Après avoir commencé par dire : " Vous n'avez voulu et vous n'avez agréé ni ablations, ni holo-caustes, ni sacrifices pour le péché ", - toutes choses qu'on offre selon la Loi,

9. il ajoute ensuite : " Voici que je viens pour faire votre volonté." Il abolit ainsi le premier point, pour établir le second.

10. C'est en vertu de cette volonté que nous sommes sanctifiés, par l'oblation que Jésus-Christ a faite, une fois pour toutes, de son pro-pre corps.

11. Et tandis que tout prêtre se présente chaque jour pour accomplir son ministère, et offre plusieurs fois les mêmes victimes, qui ne peuvent jamais enlever les péchés,

12. lui au contraire, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, " s'est assis " Pour toujours " à la droite de Dieu "

13. attendant désormais " que ses ennemis deviennent l'escabeau de ses pieds. "

14. Car, par une oblation unique, il a procuré la perfection pour toujours a ceux qui sont sanctifiés.

15. C'est ce que l'Es-prit-Saint nous atteste aussi; car, après avoir dit :

16. " Voici l'alliance que je ferai avec eux après ces jours-là ", le Seigneur ajoute : Je mettrai mes lois dans leurs coeurs, et je les écrirai dans leur esprit ;

17. et je ne me souviendrai plus de leurs péchés, ni de leurs iniquités. "

18. Or, là où les péchés sont remis, il n'est plus question d'oblation pour le péché

19. Ainsi donc, frères, puisque nous avons, par le sang de Jésus un libre accès dans le sanctuaire,

20. par la voie nouvelle et vivante, qu'Il a inaugurée, pour nous à travers le voile, c'est-à-dire à travers sa chair,

21. et puisque nous avons un grand prêtre établi sur la maison de Dieu,

22. approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la fol, le coeur purifié des souillures d'une mauvaise cons-cience, et le corps lavé dans une eau pure.

23. Restons inébranlablement attachés à la profession de notre espérance; car celui qui a fait la promesse est fidèle.

24. Ayons l'oeil ouvert les uns sur les autres pour nous exciter à la charité et aux bonnes oeuvres.

25. Ne désertons pas notre as-semblée, comme quelques-uns ont cou-tume de le faire; mais exhortons nous les uns les autres, et cela d'autant plus que vous voyez s'approcher le jour.

26. Car si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés;

27. il n'y a plus qu'à attendre un jugement terrible et le feu jaloux qui dévorera les rebelles.

28. Celui qui a violé la loi de Moïse meurt sans miséricorde, sur la déposition de deux ou, trois témoins;

29. de quel châtiment plus sévère pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l'alliance par lequel il avait été sanctifié, et qui aura outragé l'Esprit de la grâce?

30. Car nous le connaissons, celui qui a dit : " A moi la vengeance ! c'est moi qui paierai de retour!" Et encore: Le "Sei-gneur jugera son peuple. "

31. II est effroyable de tomber entre les mains du Dieu vivant!

32. Rappelez-vous ces premiers jours, où, après avoir été éclairés, vous avez soutenu un grand combat de souffrances, tantôt exposés comme en spectacle aux opprobres et aux tribulations,

33. tantôt prenant part aux maux de ceux qui étaient ainsi traités.

34. En effet, vous avez compati aux prisonniers, et vous avez accepté avec joie le pillage de vos biens, sachant que vous avez. une ri-chesse meilleure et qui durera toujours.

35. N'abandonnez donc pas votre assurance; une grande récompense y est attachée.

36. Car la persévérance vous est nécessaire afin que, après avoir fait la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis.

37. Encore un peu, bien peu de temps et " celui qui doit venir viendra; il ne tardera pas.

38. Et mon juste vivra par Ia foi ; mais, s'il se retire, mon âme ne met-tra pas sa complaisance en lui. "

39. Pour nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour leur perte, mais de ceux qui gardent la foi pour sauver leur âme.



Livros sugeridos


“Se quisermos colher é necessário não só semear, mas espalhar as sementes num bom campo. Quando as sementes se tornarem plantas, devemos cuidá-las para que as novas plantas não sejam sufocadas pelas ervas daninhas.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.