1. Jacob appela ses fils et leur dit : " Rassemblez-vous, et je vous annonce­rai ce qui vous arrivera à la fin des jours.

2. Rassemblez-vous et écoutez, fils de Jacob ; écoutez Israël, votre père.

3. RUBEN, toi, mon premier-né, ma force, et le premier fruit de ma vigueur, supérieur en dignité et supérieur en puissance,

4. tu as bouillonné comme l'eau ; tu n'auras pas-la prééminence ! Car tu es monté sur la couche de ton père, et tu as souillé ma couche en y montant !

5. SIMÉON et LÉVI sont frères; leurs glaives sont des instruments de violence.

6. Que mon âme n'entre point dans leur conseil ! Que mon âme ne s'unisse point à leur assemblée! Car, dans leur colère, ils ont égorgé des hommes, et, dans leur emportement, ils ont coupé les jarrets des taureaux.

7. Maudite soit leur colère, car elle a été violente, et leur fureur; car elle a été cruelle! Je les diviserai en Jacob, et je les disperserai en Israël.

8. Toi, JUDA, tes frères te loueront; ta main sera sur le cou de tes ennemis; les fils de ton père se prosterneront devant toi.

9. Juda est un jeune lion. Tu es remonté du carnage, mon fils! Il a ployé les genoux, il s'est couché comme un lion, comme une lionne : qui le fera lever ?

10. Le sceptre ne s'éloignera point de Juda, ni le bâton de commandement d'entre ses pieds, jusqu'à ce que vienne Schiloh; c'est à lui que les peuples obéiront.

11. Il attache à la vigne son ânon, au cep le petit de son ânesse ; il lave son vêtement dans le vin, son manteau dans le sang de la grappe.

12. Il a les yeux rouges de vin, et les dents blanches de lait.

13. ZABULON habite le bord de la mer, il est sur le rivage où abordent les navires; son flanc est du côté de Sidon.

14. ISSACHAR est un âne robuste, qui se couche dans ses parcs.

15. Il voit que le repos est bon, et que le pays est agréable ; et il courbe son épaule sous le fardeau; il est devenu un homme asservi au tribut.

16. DAN juge son peuple, comme l'une des tribus d'Israël.

17. Dan est un serpent sur le chemin, une vipère sur le sentier, qui mord les talons du cheval, pour que le cavalier tombe à la renverse.

18. J'espère en ton secours, 0 Yahweh !

19. GAD, des bandes armées le pressent, et lui, à son tour, les presse sur les talons.

20. D'ASER vient le pain savoureux, il fournit les mets délicats des rois.

21. NEPHTALI est une biche en liberté, il prononce des paroles gracieuses.

22. JOSEPH est lé rejeton d'un arbre fertile, le rejeton d'un arbre fertile sur les bords d'une source ; ses branches s'élancent au-dessus de la muraille.

23. Des archers le provoquent, ils lui lancent des flèches et l'attaquent.

24. Mais son arc reste ferme, ses bras et ses mains sont rendus agiles, par les mains du Puissant de Jacob, par celui qui est le Pasteur et le Rocher d'Israël.

25. Que du Dieu de ton père - il t'aidera ! - et du Tout-Puissant - il te bénira ! te viennent les bénédictions du ciel en haut, les bénédictions de l'abîme en bas, les bénédictions des mamelles et du sein maternel !

26. Les bénédictions de ton père surpassent les bénédictions des montagnes antiques, la beauté des collines éternelles qu'elles soient sur la tête de Joseph, sur le front du prince de ses frères !

27. BENJAMIN est un loup qui déchire ; le matin il dévore la proie, le soir il partage le butin.

28. Ce sont là tous ceux qui formèrent les douze tribus d'Israël ; c'est ainsi que leur parla leur père et qu'il les bénit. Il les bénit chacun selon sa bénédiction.

29. Puis il leur donna cet ordre : " Je vais être réuni à mon peuple ; enterrez-moi avec mes pères dans la caverne qui est dans le champ d'Ephron, le Héthéen,

30. dans la caverne du champ de Macpéla, en face de Mambré, au pays de Cha­naan : c'est la caverne qu'Abraham a acquise d'Ephron, le Héthéen, avec le champ, pour avoir un sépulcre qui lui appartienne.

31. C'est là qu'on a enterré Abra­ham et Sara, sa femme, c'est !à qu'on a enterré Isaac et Rebecca, sa femme, et c'est là que j'ai enterré Lia. "

32. Le champ et la caverne qui s'y trouve ont été ac­quis des fils de Heth.

33. Lorsque Jacob eut achevé de donner ses ordres à ses fils, ayant retiré ses pieds dans le lit, il expira et fut réuni à ses pères.



Livros sugeridos


“Seja paciente nas aflições que o Senhor lhe manda.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.