1. Si le voleur est surpris la nuit faisant effraction, et qu'il soit frappé et meure, on n'est pas responsable du sang pour lui ;

2. mais si le soleil est levé, on sera responsable du sang pour lui. -- Le voleur fera restitution : s'il n'a rien, on le vendra pour ce qu'il a volé.

3. Si ce qu'il a volé, boeuf, âne ou brebis, se trouve encore vivant entre ses mains, il restituera le double.

4. Si un homme fait du dégât dans un champ ou dans une vigne, en laissant son bétail brouter le champ d'autrui, il donnera en dédommagement le meilleur de son champ et le meilleur de sa vigne.

5. Si un feu éclate et que, après avoir atteint les épines, il consume des gerbes, ou du blé sur pied, ou un champ, celui qui aura allumé l'incendie donnera un dédommagement.

6. Si un homme donne en garde à un autre de l'argent ou des objets, et qu'on les vole de la maison de ce dernier, le voleur, si on le trouve, restituera le double.

7. Si le voleur n'est. pas trouvé, le maître de la maison se présentera devant Dieu, pour déclarer s'il n'a pas mis la main sur le bien de son prochain.

8. Quel que soit le corps du délit, boeuf, âne, brebis, vêtement ou tout objet perdu, au sujet duquel on dira: "C'est bien cela !" La cause des deux parties ira jusqu'à Dieu, et celui que Dieu aura condamné restituera le double à son prochain.

9. Si un homme donne en garde à un autre un boeuf, une brebis, une tête de bétail quelconque, et que l'animal meure, se casse un membre, ou soit enlevé, sans qu'il y ait de témoin,

10. le serment de Yahweh interviendra entre les deux parties, pour qu'on sache si le dépositaire n'a pas mis la main sur le bien de son prochain; et le propriétaire de la bête acceptera ce serment, et l'autre n'aura pas à indemniser.

11. Mais si la bête a été dérobée chez lui, il aura à indemniser le propriétaire.

12. Si elle a été déchirée par une bête féroce, il en produira les restes en témoignage, et il n'aura point à indemniser pour la bête déchirée.

13. Si un homme emprunte à un autre une bête, et qu'elle se casse un membre ou meure, son propriétaire n'étant pas présent, il y aura lieu à l'indemnité.

14. Si le propriétaire est présent, on n'indemnisera pas. Si la bête était louée, le prix de louage sera une compensation.

15. Si un homme séduit une vierge qui n'est pas fiancée, et couche avec elle, il paiera sa dot et la prendra pour femme.

16. Si le père refuse de la lui accorder, le séducteur paiera l'argent qu'on donne pour la dot des vierges.

17. Tu ne laisseras pas vivre la magicienne.

18. Quiconque a commerce avec une bête sera mis à mort.

19. Celui qui offre des sacrifices aux dieux, et non à Yahweh seul, sera voué à l'anathème.

20. Tu ne maltraiteras point l'étranger et tu ne l'opprimeras point, car. vous avez été des étrangers dans le pays d'Egypte.

21. Vous n'affligerez point la veuve ni l'orphelin.

22. Si tu les affliges, ils crieront vers moi,

23. et j'entendrai leur cri; ma colère s'enflammera, et je vous détruirai par l'épée, et vos femmes seront des veuves et vos enfants des orphelins.

24. Si tu prêtes de l'argent à quelqu'un de mon peuple, au pauvre qui est avec toi, tu ne seras point à son égard comme un créancier, tu n'exigeras pas de lui d'intérêt.

25. Si tu prends en gage le manteau de ton prochain, tu le lui rendras avant le coucher du soleil;

26. car c'est sa seule couverture, c'est le vêtement dont il s'enveloppe le corps ; sur quoi coucherait-il ? S'il crie vers moi, je l'entendrai car je suis compatissant.

27. Tu ne blasphémeras pas contre Dieu, et tu ne maudiras pas un prince de ton peuple.

28. Tu ne différeras point de m'offrir les prémices de ta moisson et de ton pressoir. Tu me donneras le premier-né de tes fils.

29. Tu feras de même du premier-né de ta vache et de ta brebis : il restera sept jours avec sa mère et le huitième jour tu me le donneras.

30. Vous serez pour moi des hommes saints; vous ne mangerez point la chair déchirée qui se trouvera dans les champs: vous la jetterez aux chiens.



Livros sugeridos


“Pobres e desafortunadas as almas que se envolvem no turbilhão de preocupações deste mundo. Quanto mais amam o mundo, mais suas paixões crescem, mais queimam de desejos, mais se tornam incapazes de atingir seus objetivos. E vêm, então, as inquietações, as impaciências e terríveis sofrimentos profundos, pois seus corações não palpitam com a caridade e o amor. Rezemos por essas almas desafortunadas e miseráveis, para que Jesus, em Sua infinita misericórdia, possa perdoá-las e conduzi-las a Ele.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.