1. Joas avait sept ans lorsqu'il devint roi.

2. La septième année de Jéhu, Joas devint roi, et il régna quarante ans à Jérusalem. Sa mère s'appelait Sébia, de Bersabée.

3. Joas fit ce qui est droit aux yeux de Yahweh tout le temps que le prêtre Joïada lui donna ses instructions.

4. Seulement les hauts lieux ne disparurent point; le peuple continuait d'offrir des sacrifices et des parfums sur les hauts lieux.

5. Joas dit aux prêtres: « Tout l'argent du sanctuaire qu'on apporte dans la maison de Yahweh, savoir, l'argent de la taxe personnelle, l'argent pour le rachat des personnes d'après l'estimation de chacune, et tout l'argent que chacun a à coeur d'apporter à la maison de Yahweh;

6. que les prêtres le prennent, chacun des gens de sa connaissance, et qu'ils réparent les brèches de la maison, partout où l'on en trouvera. »

7. Or il arriva que, dans la vingts-troisième année du roi Joas, les prêtres n'avaient pas réparé les brèches de la maison.

8. Le roi Joas appela le prêtre Joïada et les autres prêtres, et leur dit: « Pourquoi ne réparez-vous pas les brèches de la maison? Maintenant, vous ne prendrez plus l'argent de vos connaissances, mais vous le livrerez pour les brèches de la maison. »

9. Les prêtres consentirent à ne plus prendre d'argent du peuple et ils n'eurent plus à réparer les brèches de la maison.

10. Alors le prêtre Joïada prit un coffre et, ayant percé un trou dans son couvercle, il le plaça à côté de l'autel, à droite du passage par lequel on entrait dans la maison de Yahweh; les prêtres qui gardaient la porte y mettaient tout l'argent qu'on apportait dans la maison de Yahweh.

11. Quand ils voyaient qu'il y avait beaucoup d'argent dans le coffre, le secrétaire du roi montait avec le grand prêtre, et ils liaient et comptaient l'argent qui se trouvait dans la maison de Yahweh.

12. Ils remettaient l'argent pesé entre les mains de ceux qui faisaient exécuter l'ouvrage, qui étaient préposés sur la maison de Yahweh; et ceux-ci le donnaient aux charpentiers et aux autres ouvriers qui travaillaient à la maison de Yahweh;

13. aux maçons et aux tailleurs de pierre; ils le donnaient aussi pour les achats de bois et de pierres de taille nécessaires à la réparation des brèches de la maison de Yahweh, et pour tout ce que l'on dépensait pour consolider la maison.

14. Toutefois on ne fit pour la maison de Yahweh ni bassins d'argent, ni couteaux, ni coupes, ni trompettes, ni ustensile d'or, ni ustensile d'argent, avec l'argent qu'on apportait dans la maison de Yahweh:

15. on le donnait à ceux qui faisaient exécuter l'ouvrage, pour qu'ils l'emploient à réparer la maison de Yahweh.

16. On ne demandait pas de compte aux hommes entre les mains desquels on remettait l'argent pour le donner à ceux qui faisaient exécuter l'ouvrage, parce qu'ils se conduisaient avec probité.

17. L'argent des sacrifices pour le délit et des sacrifices pour le péché n'était point apporté dans la maison de Yahweh: il était pour les prêtres.

18. Alors Hazaël, roi de Syrie, monta et combattit contre Geth, dont il s'empara. Il résolut de monter contre Jérusalem.

19. Joas, roi de Juda, prit toutes les choses consacrées, ce qu'avaient consacré Josaphat, Joram et Ochozias, ses pères, rois de Juda, ce qu'il avait consacré lui-même, et tout l'or qui se trouvait dans les trésors de la maison de Yahweh et de la maison du roi, et il envoya le tout à Hazaël, roi de Syrie, qui s'éloigna de Jérusalem.

20. Le reste des actes de Joas, et tout ce qu'il a fait, cela n'est-il pas écrit dans le livre des Chroniques des rois de Juda?

21. Ses serviteurs se soulevèrent et, ayant formé une conspiration, ils frappèrent Joas dans la maison de Mello, à la descente de Sella.

22. Ce furent Josachar, fils de Semaath, et Josabad, fils de Somer, ses serviteurs, qui le frappèrent, et il mourut. On l'enterra avec ses pères, dans la ville de David; et Amasias, son fils, régna à sa place.



Livros sugeridos


“A pessoa que nunca medita é como alguém que nunca se olha no espelho e, assim, não se cuida e sai desarrumada. A pessoa que medita e dirige seus pensamentos a Deus, que é o espelho de sua alma, procura conhecer seus defeitos, tenta corrigi-los, modera seus impulsos e põe em ordem sua consciência.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.