1. Ne rudoie pas un vieillard, mais exhorte-le comme un père, les jeunes gens comme des frères,

2. les femmes âgées comme des mères, les jeunes comme des s?urs en toute pureté.

3. Honore les veuves qui sont réellement des veuves.

4. Que si une veuve a des enfants ou des petits-enfants, qu'ils apprennent d'abord à agir avec piété envers leur propre famille et à payer de retour leurs parents, car cela est agréable à Dieu.

5. Celle qui est réellement une veuve et une isolée a mis son espoir en Dieu, et elle persévère nuit et jour dans les supplications et les prières.

6. Celle qui vit dans les plaisirs, (bien que) vivante, est morte.

7. Donne-leur aussi ces avis, afin qu'elles soient sans reproche.

8. Que si quelqu'un n'a pas soin des siens, surtout de ceux de sa famille, il a renié la foi et il est pire qu'un incroyant.

9. Une veuve, pour être inscrite sur le rôle doit être âgée de soixante ans au moins, avoir été mariée une seule fois,

10. être réputée pour ses bonnes ?uvres, comme ayant élevé des enfants, exercé l'hospitalité, lavé les pieds des saints, assisté les malheureux, pratiqué toute bonne ?uvre.

11. Quant aux jeunes veuves, refuse-les, car, quand elles se sont détachées du Christ par désir sensuel, elles veulent se remarier,

12. se rendant (ainsi) coupables pour avoir rompu la foi première.

13. Au surplus, elles apprennent aussi à être oisives, en courant les maisons, et non seulement oisives, mais encore bavardes et indiscrètes, parlant de ce qu'il ne faut pas.

14. Je veux donc que les jeunes (veuves) se remarient, qu'elles aient des enfants, qu'elles mènent une maison, qu'elles ne fournissent à l'adversaire aucun sujet de médisance;

15. car déjà certaines ont dévié pour suivre Satan.

16. Si quelque (femme) croyante a des veuves (dans sa parenté), qu'elle les assiste, et que la communauté n'en porte pas la charge, de façon qu'elle puisse assister celles qui sont réellement des veuves.

17. Que les anciens qui s'acquittent bien de la présidence soient jugés dignes d'être doublement rémunérés, principalement ceux qui peinent à la parole et à l'enseignement.

18. Car l'Ecriture dit : Tu ne muselleras pas le b?uf qui foule le grain; et : L'ouvrier a droit à son salaire.

19. N'accueille pas d'accusation contre un ancien, si ce n'est sur (la déposition de) deux ou trois témoins.

20. Ceux qui sont fautifs, reprends-les devant tous, pour que les autres aussi en conçoivent de la crainte.

21. Je t'adjure devant Dieu, le Christ Jésus et les anges élus, d'observer ces (règles) sans prévention (contre personne), ne faisant rien par faveur.

22. N'impose (trop) vite les mains à personne, et ne te rends pas complice des fautes d'autrui; toi-même, garde-toi pur.

23. Cesse de ne boire que de l'eau, mais prends un peu de vin à cause de ton estomac et de tes fréquentes indispositions.

24. Il est des gens dont les fautes sont manifestes, antérieurement au jugement; mais pour d'autres, c'est à la suite.

25. Pareillement, les bonnes ?uvres aussi sont manifestes, et celles pour lesquelles il en est autrement ne peuvent demeurer cachées.



Livros sugeridos


“Um dia você verá surgir o infalível triunfo da justiça Divina sobre a injustiça humana”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.