1. Cependant Samuel mourut et tout Israël s'assembla; on le pleura, et on l'enterra dans sa demeure, à Rama. Alors David se leva et descendit au désert de Pharan.

2. Il y avait à Maon un homme ayant ses biens à Carmel; c'était un homme très riche, il avait trois mille brebis et mille chèvres, et il se trouvait à Carmel pour la tonte de ses brebis.

3. Le nom de cet homme était Nabal, et le nom de sa femme Abigaïl. La femme était pleine de sens, et de belle figure; mais l'homme était dur et méchant en actes; il était de la race de Caleb.

4. David apprit au désert que Nabal tondait ses brebis.

5. David envoya dix jeunes gens, et David dit aux jeunes gens: « Montez à Carmel et allez trouver Nabal; vous le saluerez en mon nom,

6. et vous lui parlerez ainsi: Pour la vie! Que la paix soit avec toi, que la paix soit avec ta maison et que la paix soit avec tout ce qui t'appartient.

7. Et maintenant, j'ai appris que tu as des tondeurs. Or, tes bergers ont été avec nous; nous ne leur avons causé aucune peine, et rien du troupeau ne leur a été enlevé pendant tout le temps qu'ils ont été à Carmel.

8. Interroge tes serviteurs, et ils te le diront. Que les jeunes gens trouvent donc grâce à tes yeux, puisque nous venons dans un jour de joie. Donne, je te prie, à tes serviteurs et à ton fils David ce que ta main pourra trouver. »

9. Lorsque les jeunes gens de David furent arrivés, ils répétèrent toutes ces paroles à Nabal au nom de David, et ils se reposèrent.

10. Nabal répondit aux serviteurs de David et dit: « Qui est David, et qui est le fils d'Isaï? Ils sont nombreux aujourd'hui les serviteurs qui s'échappent de chez leurs maîtres.

11. Et je prendrais mon pain et mon eau, et mon bétail que j'ai tué pour mes tondeurs, et je les donnerais à des gens qui viennent je ne sais d'où? »

12. Les jeunes gens de David, rebroussant chemin, s'en retournèrent et, lorsqu'ils furent arrivés, ils lui redirent toutes ces paroles.

13. Alors David dit à ses hommes: « Que chacun de vous ceigne son épée! » Et ils ceignirent chacun leur épée, et David, lui aussi, ceignit son épée; environ quatre cents hommes montèrent à la suite de David; il en resta deux cents près des bagages.

14. Un des serviteurs de Nabal vint apporter la nouvelle à Abigaïl en disant: « Voici que David a envoyé du désert des messagers pour saluer notre maître, qui s'est jeté sur eux.

15. Et pourtant ces gens ont été bons pour nous; ils ne nous ont causé aucune peine, et rien ne nous a été enlevé tout le temps que nous avons cheminé avec eux, lorsque nous étions dans la campagne.

16. Ils nous ont servi de rempart, aussi bien la nuit que le jour, tout le temps que nous avons été avec eux, paissant les troupeaux.

17. Reconnais maintenant et vois ce que tu as à faire; car le mal est résolu contre notre maître et contre toute sa maison; pour lui, c'est un fils de Bélial, et on ne peut lui parler. »

18. Aussitôt Abigaïl prit deux cents pains, deux outres de vin, cinq moutons apprêtés, cinq mesures de grain rôti, cent masses de raisin sec et deux cents de figues sèches et, les ayant mis sur des ânes,

19. elle dit à ses jeunes gens, « Passez devant moi, je vous suis. » Mais elle ne dit rien à Nabal, son mari.

20. Comme elle descendait, montée sur un âne, en un endroit couvert de la montagne, voici que David et ses hommes descendaient en face d'elle, et elle les rencontra.

21. David disait: « C'est bien en vain que j'ai surveillé tout ce que cet homme a dans le désert, et que rien n'a été enlevé de tout ce qu'il possède; il me rend le mal pour le bien!

22. Que Dieu traite dans toute sa rigueur les ennemis de David! De tout ce qui appartient à Nabal, je ne laisserai rien subsister jusqu'au lever du jour, pas même celui qui urine contre le mur. »

23. Dès qu'Abigaïl aperçut David, elle s'empressa de descendre de l'âne et, tombant sur sa face devant David, elle se prosterna contre terre.

24. Puis elle se jeta à ses pieds, en disant: « Que sur moi, mon seigneur, sur moi soit la faute! Permets à ta servante de parler à tes oreilles, et écoute les paroles de ta servante!

25. Que mon seigneur ne prenne pas garde à cet homme de Bélial, à Nabal, car il est ce que son nom indique; son nom est Le Fou, et il y a chez lui de la folie. Mais moi, ta servante, je n'ai pas vu les gens de mon seigneur, que tu as envoyés.

26. Maintenant, mon seigneur, aussi vrai que Yahweh est vivant et que ton âme est vivante, Yahweh t'a préservé de répandre le sang et de te venger de ta main. Et maintenant, que tes ennemis et ceux qui veulent du mal à mon seigneur soient comme Nabal!

27. Accepte donc ce présent que ta servante apporte à mon seigneur, et qu'il soit distribué aux jeunes gens qui marchent à la suite de mon seigneur.

28. Pardonne, je te prie, la faute de ta servante, car Yahweh fera certainement à mon seigneur une maison stable; car mon seigneur soutient les guerres de Yahweh, et on ne trouvera pas de mal en toi tout le temps de ta vie.

29. S'il s'élève quelqu'un pour te poursuivre et en vouloir à ta vie, la vie de mon seigneur sera liée dans le faisceau des vivants auprès de Yahweh, ton Dieu, et la vie de tes ennemis, il la lancera au loin du creux de la fronde.

30. Lorsque Yahweh aura fait à mon seigneur selon tout le bien qu'il a dit à ton sujet et qu'il t'aura établi chef sur Israël,

31. ce ne sera pas pour toi un sujet de remords ni pour mon seigneur une souffrance de coeur d'avoir répandu le sang sans motif et s'être vengé lui-même. Et lorsque Yahweh aura fait du bien à mon seigneur, souviens-toi de ta servante. »

32. David dit à Abigaïl: « Béni soit Yahweh, le Dieu d'Israël, qui t'a envoyée, aujourd'hui à ma rencontre!

33. Béni soit ton grand sens, et bénie sois-tu, toi qui m'as empêché en ce jour de répandre le sang et de me venger de ma main!

34. Autrement, aussi vrai que Yahweh, le Dieu d'Israël, qui m'a empêché de te faire du mal, est vivant, si tu ne t'étais pas hâtée de venir au-devant de moi, il ne fût rien resté à Nabal d'ici au lever du jour, pas même celui qui urine contre le mur. »

35. David prit de la main d'Abigaïl ce qu'elle lui avait apporté, et lui dit: « Monte en paix dans ta maison; vois, j'ai écouté ta voix et relevé ton visage! »

36. Abigaïl retourna vers Nabal, et voici qu'il faisait dans sa maison un festin comme un festin de roi; et le coeur de Nabal était joyeux, et il était complètement ivre. Elle ne lui apprit ni peu, ni beaucoup, jusqu'au lever du jour.

37. Mais le matin, quand Nabal fut revenu de son ivresse, sa femme lui raconta ces choses, et son coeur en reçut un coup mortel, et il devint comme une pierre.

38. Environ dix jours après, Yahweh frappa Nabal, et il mourut.

39. Lorsque David apprit la mort de Nabal, il dit: « Béni soit Yahweh qui a défendu ma cause et m'a vengé de l'outrage que j'ai reçu de la main de Nabal, et qui a empêché son serviteur de faire le mal! Yahweh a fait retomber la méchanceté de Nabal sur sa tête. » Ensuite David envoya dire à Abigaïl qu'il voulait la prendre pour femme.

40. Arrivés chez Abigaïl à Carmel, les serviteurs de David lui parlèrent ainsi: « David nous a envoyés vers toi, afin de te prendre pour sa femme. »

41. Elle se leva et, s'étant prosternée le visage contre terre, elle dit: « Voici que ta servante est comme une esclave pour laver les pieds des serviteurs de mon seigneur! »

42. Aussitôt Abigaïl se leva et monta sur un âne, et cinq de ses jeunes filles allaient sur ses pas; elle suivit les messagers de David, et elle devint sa femme.

43. David prit aussi Achinoam de Jezraël, et toutes les deux furent ses femmes.

44. Mais Saül avait donné sa fille Michol, femme de David, à Phalti de Gallim, fils de Laïs.



Livros sugeridos


“Peçamos a São José o dom da perseverança até o final”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.