1. Les âmes des justes sont dans la main de Dieu, et plus aucun tourment ne peut les atteindre.

2. Aux yeux des insensés ils sont bien morts, et leur départ apparaît comme une défaite.

3. lls nous ont quitté: il semble qu'il n'est rien resté d'eux. En réalité, ils sont entrés dans la paix.

4. Même si les hommes y ont vu un châtiment, la vie immortelle était là pour soutenir leur espérance:

5. après une courte épreuve ils recevront de grands bienfaits. Oui, Dieu les a mis à l'épreuve et les a trouvés dignes de lui.

6. Il les a éprouvés comme l'or au creuset, il les a agréés comme une offrande parfaite.

7. Quand Dieu viendra nous visiter, ils seront lumière, semblables à la flamme légère qui court dans les broussailles.

8. Ils gouverneront des nations et domineront sur les peuples, et le Seigneur sera leur roi pour toujours.

9. Ceux qui ont compté sur lui connaîtront la vérité, ceux qui ont été fidèles dans l'amour resteront auprès de lui.

10. Mais les impies qui auront méprisé le juste et renié le Seigneur seront châtiés pour leurs mauvais desseins.

11. Oui, malheur à ceux qui rejettent la sagesse et la discipline: pour eux tout espoir est vain, tout effort est inutile, toute oeuvre stérile!

12. Leurs femmes aussi sont stupides et leurs enfants mauvais: il y a une malédiction sur leur descendance.

13. Heureuse la femme sans enfants si elle est restée pure, si elle n'a pas connu d'union coupable; lorsque les âmes seront jugées, on lui verra des fruits.

14. Heureux aussi l'eunuque s'il n'a pas pris part au mal et n'a pas entretenu des pensées de révolte contre le Seigneur: sa fidélité sera bien récompensée, avec une place de choix dans le temple du Seigneur.

15. Car tout effort vers le bien produit des fruits admirables; la vraie connaissance est une racine qui ne dépérit jamais.

16. Par contre, les enfants nés de l'adultère ne mûrissent pas, la descendance d'une union illégitime disparaît.

17. S'il arrive que leur vie se prolonge, ils seront comptés pour rien, et finalement ils vieilliront sans gloire.

18. Et s'ils meurent jeunes, c'est sans espérance: l'attente du jugement ne saurait les consoler.

19. Oui, une race mauvaise est vouée à un sort cruel.



Livros sugeridos


“É necessário manter o coração aberto para o Céu e aguardar, de lá, o celeste orvalho.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.