1. Pour les impies par contre, une fureur impitoyable les frappa jusqu'au bout, car Dieu savait d'avance ce qu'ils feraient:

2. après avoir autorisé ton peuple à s'en aller, et l'y avoir même poussé, ils changèrent d'avis et se mirent à sa poursuite.

3. Ils n'avaient pas fini de pleurer les morts et de se lamenter sur les tombes lorsqu'ils prirent la folle décision de poursuivre comme des fugitifs ceux qu'ils avaient supplié de partir.

4. Une juste fatalité les poussa à cette mesure extrême et leur fit oublier tout ce qui était déjà arrivé: il fallait que de nouveaux tourments mettent le comble à leur châtiment.

5. Ton peuple allait faire l'expérience d'un voyage incroyable, mais eux devaient connaître une mort peu commune.

6. Sur ton ordre toute la création, avec ses propriétés naturelles, fut renouvelée d'en-haut afin de protéger tes enfants.

7. On vit une nuée couvrir le camp de son ombre et la terre sèche apparaître au milieu de l'eau; un passage sûr s'ouvrit dans la mer Rouge, une plaine verdoyante remplaça les flots impétueux,

8. et tout le peuple y passa. Protégé par ta main, il fut témoin de ces prodiges étonnants.

9. Ils folâtraient comme des chevaux au pâturage, ils gambadaient comme des agneaux, ils te louaient, Seigneur, car tu les avais délivrés.

10. Ils pouvaient se rappeler ce qu'ils avaient vu dans le pays de leur exil, comment le sol s'était couvert, non pas d'animaux mais de moustiques, et comment le fleuve avait rejeté, non pas des poissons, mais d'innombrables grenouilles.

11. Plus tard, ils virent encore des oiseaux naître d'une nouvelle façon, lorsque la faim les pressait et qu'ils demandaient une nourriture plus substantielle;

12. des cailles sortirent de la mer pour subvenir à leurs besoins.

13. Les autres, les pécheurs, avaient été avertis par de violents orages, avant que les châtiments ne s'abattent sur eux. Ils étaient punis en toute justice pour leur propre méchanceté, car ils avaient montré une haine cruelle envers des étrangers.

14. Ailleurs on avait refusé d'accueillir des inconnus, mais eux avaient réduit en servitude un peuple bienfaisant installé chez eux.

15. Ceux qui avaient odieusement reçu des étrangers devaient être punis,

16. mais eux, qui avaient accueilli nos pères avec des fêtes, ils les avaient ensuite accablés de terribles corvées après les avoir traités en égaux!

17. Aussi furent-ils frappés d'aveuglement, comme il était arrivé aux habitants de Sodome devant la porte de Lot, le juste: ils s'étaient retrouvés dans le noir et chacun allait à tâtons, cherchant sa propre porte.

18. C'est ainsi que les différents éléments du monde interchangeaient leurs propriétés, tout comme sur la cithare l'alternance des sons change le rythme, chaque note gardant toutefois sa tonalité propre. Et, si l'on examine les faits, c'est bien ce qui arrivait.

19. Ce qui vit sur terre s'adaptait à l'eau, ce qui est fait pour l'eau devenait terrestre.

20. Le feu brûlait plus fort au contact de l'eau, et celle-ci oubliait de l'éteindre.

21. Les flammes ne brûlaient pas les insectes fragiles qui les traversaient; elles ne faisaient pas fondre la manne, cette nourriture divine qui aurait dû se liquéfier, comme le givre, en un instant.

22. Oui, Seigneur, de mille façons tu as exalté et glorifié ton peuple! Jamais tu ne l'as oublié, mais tu l'as assisté toujours et partout!



Livros sugeridos


“Os corações fortes e generosos não se lamentam, a não ser por grandes motivos e,ainda assim,não permitem que tais motivos penetrem fundo no seu íntimo.(P.e Pio) São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.