1. Noémi, sa belle-mère, lui dit: "Ma fille, je dois chercher à t'établir pour que tu sois heureuse.

2. Or, Booz, dont tu as suivi les servantes, est notre parent. Cette nuit il doit vanner l'orge sur son aire.

3. Lave-toi donc, parfume-toi, mets ton manteau et descends vers l'aire à battre. Ne te fais pas reconnaître par lui avant qu'il ait fini de manger et de boire.

4. Lorsqu'il sera couché, regarde bien l'endroit où il dort. Alors tu iras, tu te feras une place à ses pieds et tu te coucheras. Lui-même te fera savoir ce que tu dois faire."

5. Ruth lui répondit: "Je ferai tout ce que tu m'as dit."

6. Elle descendit donc vers l'aire à battre et fit tout ce que sa belle-mère lui avait ordonné.

7. Booz mangea et but, il était de très bonne humeur; puis il s'en alla dormir auprès du tas d'orge. Discrètement Ruth s'y rendit, elle se fit une place à ses pieds et se coucha.

8. Au milieu de la nuit l'homme eut un frisson, il se tourna et aperçut une femme couchée à ses pieds.

9. "Qui es-tu?" dit-il. Elle répondit: "Je suis Ruth, ta servante. Etends sur ta servante le pan de ton manteau, car tu as sur moi un droit de rachat."

10. - "Que Yahvé te bénisse ma fille, lui dit-il, cet acte de fidélité est encore plus beau que le premier, car tu n'as pas recherché des jeunes gens pauvres ou riches.

11. Maintenant ma fille, sois sans crainte. Je ferai pour toi tout ce que tu me diras, car tout le monde sait bien dans ma ville que tu es une femme vertueuse.

12. Cependant, s'il est vrai que j'ai le droit de rachat, il y a ici un parent plus proche que moi.

13. Passe la nuit ici et, au matin, s'il veut exercer son droit à ton égard, c'est bien, qu'il te rachète. Mais s'il ne veut pas te racheter, aussi vrai que Dieu est vivant, c'est moi qui te rachèterai. Reste donc couchée jusqu'au matin."

14. Elle resta donc couchée à ses pieds jusqu'au matin. Puis, avant l'heure où un homme peut en reconnaître un autre, elle se leva. Car Booz se disait: "Il ne faut pas qu'on sache que cette femme est venue sur l'aire à battre."

15. Il ajouta: "Présente le manteau que tu as sur toi et tiens-le bien." Elle l'étendit et il versa six mesures d'orge qu'il chargea sur elle au moment où elle retournait à la ville.

16. Lorsque Ruth entra chez sa belle-mère, celle-ci lui dit: "Comment tout cela s'est-il passé, ma fille?" Ruth lui raconta tout ce que cet homme avait fait pour elle.

17. Elle lui dit: "Il m'a donné ces six mesures d'orge et il m'a dit: Tu ne reviendras pas les mains vides chez ta belle-mère."

18. Noémi répondit: "Ma fille, tu n'as plus à t'inquiéter pour savoir comment cela finira, car cet homme voudra sûrement que tout soit réglé aujourd'hui même."



Livros sugeridos


“Padre Pio disse a um filho espiritual: Trabalhe! Ele perguntou: No que devo trabalhar, Padre? Ele respondeu: Em amar sempre mais a Jesus!” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.