1. Par la foi nous sommes devenus justes et saints, et nous sommes en paix avec Dieu par Jésus Christ.

2. Par lui nous avons accès à cet état de grâce et nous devenons assez hardis pour espérer la Gloire de Dieu.

3. En même temps, nous sommes pleins d'allant au milieu des épreuves, car nous savons que l'épreuve exerce la patience,

4. la patience nous fait mûrir, la maturité nous porte à espérer,

5. et l'espérance ne sera pas déçue, car l'Esprit Saint déjà nous a été donné et fait déborder en nous l'amour de Dieu.

6. Voyez comment le Christ est mort pour les pécheurs, au moment voulu, alors que nous étions sans force.

7. On donne difficilement sa vie pour quelqu'un de bien; peut-être en réalité quelqu'un accepterait-il de mourir à la place d'une personne vraiment bonne.

8. Mais voyez comment Dieu démontre l'amour qu'il a pour nous: le Christ est mort pour nous quand nous étions encore pécheurs!

9. A plus forte raison nous met-il à l'abri de la condamnation quand, par son sang, nous sommes devenus tels que Dieu nous voulait.

10. Quand nous étions contre Dieu, nous avons été réconciliés avec lui par la mort de son Fils; à plus forte raison, maintenant que nous sommes réconciliés, sa vie nous apportera-t-elle une plénitude.

11. Mieux encore, nous nous sentirons tout à fait sûrs de Dieu grâce à Jésus Christ, notre Seigneur, par qui nous avons obtenu la réconciliation.

12. Un seul homme a fait entrer le péché dans l'univers, et par le péché, la mort. Ensuite la mort s'est étendue à tous les hommes puisque tous commettaient le péché.

13. Quand on n'avait pas encore la Loi, on n'avait pas à rendre compte du péché, mais le péché était déjà dans le monde.

14. C'est pourquoi, depuis Adam jusqu'à Moïse, la mort avait pouvoir même sur ceux qui ne désobéissaient pas vraiment comme a fait Adam, cet Adam qui n'était que l'ombre d'un autre à venir.

15. Ainsi fut la chute; mais le don de Dieu est sans comparaison. Tous mouraient par la faute d'un seul, mais la grâce de Dieu se multiplie plus encore quand ce don gratuit passe d'un seul homme, Jésus Christ, à toute la multitude.

16. Il n'y a pas de comparaison entre ce pécheur tout seul, et le don de Dieu maintenant. La condamnation venait d'une sentence individuelle, mais maintenant c'est une multitude de pécheurs qui sont réhabilités.

17. Si de fait il y a eu un règne de la mort par la faute d'un seul et grâce à lui seul, il est bien plus vrai que grâce au seul Jésus Christ il y aura un règne de la vie pour tous ceux qui reçoivent l'abondance de la grâce et le don de la vraie rectitude.

18. Il reste vrai que la sentence pour une seule faute a étendu la condamnation à tous les hommes, mais de même une unique réhabilitation vaut à tous les hommes cette justice et droiture qui les mènent à la vie.

19. De même que la désobéissance d'un seul homme a enfoncé dans le péché toute une multitude, de même aussi par l'obéissance d'un seul toute une multitude accède à la vraie droiture.

20. La Loi est venue à son tour, et du coup le péché a été partout. Mais là où abondait la faute, la grâce de Dieu est venue plus abondante encore.

21. Et comme le péché avait établi son empire de mort, de même la grâce devait établir son em pire où la justice mène à la vie éternelle grâce à Jésus Christ, notre Seigneur.



Livros sugeridos


“Façamos o bem, enquanto temos tempo à nossa disposição. Assim, daremos glória ao nosso Pai celeste, santificaremos nós mesmos e daremos bom exemplo aos outros.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.