1. Lettre de Paul, prisonnier du Christ Jésus, et de Timothée, votre frère, adressée à notre cher coopérateur Philémon,

2. à notre soeur Appia, à notre compagnon d'armes Archippe, et à toute l'Eglise qui se réunit dans leur maison.

3. Recevez grâce et paix de Dieu notre Père et du Seigneur Jésus Christ!

4. Tu es toujours présent dans mes prières et je rends grâce à mon Dieu

5. car j'entends parler de la charité et de la foi avec lesquelles tu sers le Seigneur Jésus et les saints frères.

6. Je voudrais que ta foi soit assez forte pour te faire découvrir tout le bien que nous pouvons faire pour le Christ.

7. Oui, frère, grâce à toi les saints se sentent bien à l'aise et ta charité me procure beaucoup de joie et de réconfort.

8. Aussi, bien que j'aie toute l'autorité pour te dire au nom du Christ ce que tu dois faire,

9. j'aime mieux faire appel à ta charité. Celui qui te prie est Paul, un homme d'âge respectable, et maintenant prisonnier pour le Christ Jésus,

10. et la pétition est pour mon enfant Onésime; car dans ma prison j'ai eu ce fils.

11. S'il ne t'a guère servi dans le passé, il va maintenant te donner satisfaction tout comme à moi.

12. Aussi je te l'envoie et, avec lui, le meilleur de moi-même.

13. J'aurais voulu le garder auprès de moi pour qu'il me serve de ta part le temps que je suis en prison à cause de l'Evangile.

14. Mais je n'ai pas voulu le faire sans que tu le saches, car je ne veux pas t'obliger à me faire un cadeau: il faudrait que tu sois d'accord.

15. S'il a disparu de chez toi pour un temps, c'était sûrement pour que tu le retrouves de façon définitive;

16. non plus comme un esclave, mais beaucoup mieux qu'un esclave, comme un frère bien-aimé. Il est en effet mon frère par le sang et dans le Seigneur, et il le sera bien plus encore pour toi.

17. Donc, si tu ne m'as pas oublié, reçois-le comme moi-même,

18. et s'il t'a fait du tort ou te doit quelque chose, mets-le à mon compte.

19. C'est moi, Paul, qui signe de ma propre main, et je paierai sans même te rappeler que tu as une dette envers moi, et cette dette, c'est toi.

20. Donc, frère, je compte bien sur toi, donne-moi cette satisfaction au nom du Christ.

21. Je t'écris et tu m'écouteras, je le sais; tu feras même plus encore que je ne te demande.

22. Et puis, prépare-moi un coin dans ta maison car, grâce à vos prières, j'espère bien vous être rendu.

23. Reçois les saluts d'Epaphras, mon compagnon de captivité dans le Seigneur Jésus,

24. et aussi de Marc, d'Aristarque, de Démas et de Luc, mes coopérateurs.

25. Que la grâce du Seigneur Jésus Christ soit avec vous tous.



Livros sugeridos


“A pessoa que nunca medita é como alguém que nunca se olha no espelho e, assim, não se cuida e sai desarrumada. A pessoa que medita e dirige seus pensamentos a Deus, que é o espelho de sua alma, procura conhecer seus defeitos, tenta corrigi-los, modera seus impulsos e põe em ordem sua consciência.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.