1. Miryam et Aaron murmurèrent contre Moïse parce qu'il avait pris une femme Kouchite (il avait en effet épousé une femme du pays de Kouch).

2. "Est-ce que Yahvé, dirent-ils, ne parlerait que par Moïse? N'a-t-il pas aussi parlé par nous?" Yahvé l'entendit.

3. Or Moïse était un homme très humble. Il n'y avait pas plus humble que lui sur toute la terre.

4. Soudain Yahvé dit à Moïse, à Aaron et à Miryam: "Sortez du camp tous les trois et allez à la Tente du Rendez-Vous!" Ils sortirent donc tous les trois.

5. Alors Yahvé descendit dans la colonne de nuée et se tint à l'entrée de la Tente. Il appela Aaron et Miryam qui s'avancèrent tous les deux.

6. Puis Yahvé leur dit: "Ecoutez bien mes paroles: S'il y a au milieu de vous un prophète, je me manifeste à lui à travers des visions, je ne lui parle qu'en songes.

7. Il n'en va pas de même pour mon serviteur Moïse; je lui ai confié toute ma Maison

8. et je lui parle face à face. C'est la claire vision, non pas des énigmes; lui contemple l'image de Yahvé. Comment donc n'avez-vous pas craint de parler contre mon serviteur, contre Moïse?"

9. La colère de Yahvé s'enflamma contre eux et il se retira.

10. Lorsque la nuée se retira d'au-dessus de la Tente, Miryam avait la lèpre: sa peau était blanche comme la neige. Aaron se tourna vers Miryam, elle était lépreuse!

11. Alors Aaron dit à Moïse: "Je t'en supplie mon seigneur, ne nous fais pas payer ce péché, cette folie qui nous a pris.

12. Qu'elle ne soit pas comme l'avorton dont le corps est à moitié ravagé, à peine sorti du sein de sa mère."

13. Alors Moïse supplia Yahvé: "Je t'en supplie, arrête! Guéris-la!"

14. Mais Yahvé répondit à Moïse: "Si son père lui crachait au visage, elle devrait se cacher de honte durant sept jours. Qu'elle soit donc exclue du camp pour sept jours, après quoi elle reviendra."

15. Miryam fut donc exclue du camp durant sept jours, et le peuple ne partit que lorsque Miryam fut revenue.

16. Alors le peuple partit de Hasérot et campa dans le désert de Paran.



Livros sugeridos


A humildade e a caridade são as “cordas mestras”. Todas as outras virtudes dependem delas. Uma é a mais baixa; a outra é a mais alta. ( P.e Pio ) São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.