1. Samballat, Tobiyas, Guéchem l'Arabe, et les autres ennemis, apprirent que j'avais reconstruit le rempart et qu'il n'y avait plus une seule brèche; cependant, je n'avais pas encore posé les battants des portes.

2. Alors Samballat et Guéchem m'envoyèrent ce message: "Viens nous retrouver à Ha-Kéfirim, dans la vallée d'Ono." En fait, ils avaient prévu de me faire du mal.

3. Je leur ai envoyé des messagers avec cette réponse: "Je suis occupé à un travail important et je ne peux venir. Je ne vais tout de même pas l'interrompre pour venir à votre rencontre."

4. Ils me l'ont fait dire quatre fois, et je leur ai donné la même réponse.

5. Alors, à la cinquième fois, Samballat m'envoya son serviteur avec une lettre

6. où il disait: "Le bruit court chez les étrangers, c'est Gachmou qui me l'a dit, que toi et les Juifs vous préparez une révolte; c'est pour cela que tu as reconstruit le rempart, et c'est toi qui veux devenir le roi.

7. Tu as même prévu des prophètes pour te soutenir et proclamer dans Jérusalem: "Juda a maintenant un roi." Le roi va sûrement être informé de tout cela, viens donc et discutons ensemble."

8. Je lui ai retourné cette réponse: "Il n'y a rien de vrai dans tout ce que tu dis, c'est toi qui as tout inventé."

9. Tous en effet, voulaient nous faire peur, ils se disaient: "Ils vont se lasser du travail et la chose ne se fera pas." Moi, au contraire, je m'accrochais davantage.

10. Alors je me suis rendu à la maison de Chémayas fils de Délayas, fils de Méhétabel, car il ne pouvait venir. Il me dit: "Retrouvons-nous au Temple de Dieu, à l'intérieur du Sanctuaire, et fermons les portes du Sanctuaire: voici qu'ils arrivent pour te tuer et c'est de nuit qu'ils vont te tuer."

11. Je lui répondis: "Un homme comme moi irait se réfugier? Un homme comme moi ne peut pas entrer dans le Sanctuaire et demeurer en vie. Je n'y entrerai pas.

12. J'avais reconnu que ce n'était pas Dieu qui l'avait envoyé. Sa prophétie à mon sujet, c'était simplement Tobiyas qui l'avait payé.

13. C'était pour que j'aie peur et que je commette un péché en faisant ce qu'il me disait. Il m'aurait couvert de honte et cela m'aurait fait très mauvaise réputation.

14. O mon Dieu! Souviens-toi de Tobiyas et de ce qu'il a fait là. Souviens-toi aussi de Noadyas, la prophétesse, et des autres prophètes qui voulaient me faire peur.

15. On termina le rempart le vingt-cinq du mois d'Eloul; on l'avait fait en cinquante-deux jours.

16. Lorsque tous nos ennemis apprirent cela, toutes les nations qui sont autour de nous furent remplies de peur, elles se sentirent humiliées à leurs propres yeux et elles reconnurent que c'était grâce à notre Dieu que ce travail s'était réalisé.

17. C'est encore en ce temps-là que se multiplia la correspondance entre les nobles de Juda et Tobiyas.

18. En effet, beaucoup de gens en Juda étaient liés par le serment qu'ils avaient fait à Tobiyas: il était le gendre de Chékanyas, fils d'Ara et son fils Yohanan avait épousé la fille de Méchoullam, fils de Bérékyas.

19. Ils chantaient même devant moi ses bonnes actions et lui rapportaient tout ce que je disais, c'est pourquoi Tobiyas envoyait des lettres pour me faire peur.



Livros sugeridos


“Lembre-se de que você tem no Céu não somente um pai, mas também uma Mãe”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.