1. Après avoir terminé tous ces discours, Jésus dit à ses disciples:

2. "Vous savez que dans deux jours c'est la Pâque; le Fils de l'Homme sera livré pour être mis en croix."

3. Au même moment les chefs des prêtres et les Anciens du peuple se réunissaient à la résidence du Grand Prêtre, qui s'appelait Caïphe.

4. Là ils se mirent d'accord pour s'emparer de Jésus dans un coup monté et pour le mettre à mort.

5. Mais ils disaient: "Pas durant la fête, car le peuple pourrait s'agiter."

6. Tandis que Jésus était à Béthanie dans la maison de Simon le lépreux,

7. une femme s'approcha de lui. Elle apportait un vase d'albâtre avec du parfum de myrrhe de grande valeur, et elle répandit le parfum sur sa tête pendant qu'il était allongé avec les invités.

8. En voyant cela les disciples s'indignèrent: "Pourquoi ce gâchis?

9. On aurait pu vendre ce parfum très cher et donner l'argent aux pauvres."

10. Mais Jésus s'en aperçoit et il leur dit: "Pourquoi cherchez-vous des ennuis à cette femme? Ce qu'elle vient de faire pour moi est une bonne oeuvre.

11. Des pauvres, vous en avez toujours avec vous, mais moi vous ne m'aurez pas toujours.

12. Elle préparait déjà ma sépulture quand elle a versé sur mon corps ce parfum de myrrhe.

13. En vérité je vous le dis, partout où cet Evangile sera proclamé, dans le monde entier, on dira aussi ce qu'elle a fait et on se souviendra d'elle."

14. A ce moment l'un des Douze, qui s'appelait Judas Iscariote, alla trouver les chefs des prêtres

15. et leur dit: "Combien me donnerez-vous pour que je vous le livre?" Ils lui donnèrent trente pièces d'argent,

16. et dès lors il chercha l'occasion de le livrer.

17. Le premier jour des Pains sans Levain, les disciples vinrent demander à Jésus: "Où mangeras-tu la Pâque? Où veux-tu que nous la préparions?"

18. Il leur dit: "Allez à la ville, chez un tel, et dites-lui: Le Maître te fait dire: Mon heure est proche, je veux faire la Pâque chez toi avec mes disciples."

19. Les disciples firent comme Jésus l'avait ordonné et ils préparèrent la Pâque.

20. Le soir venu, Jésus se mit à table avec les Douze et,

21. pendant qu'ils mangeaient, il leur dit: "En vérité je vous le dis, l'un de vous va me livrer."

22. Ils en étaient profondément peinés et chacun se mit à lui demander: "Ce serait moi, Seigneur?"

23. Et lui leur dit: "La main du traître était avec la mienne, prenant du même plat!

24. Le Fils de l'Homme s'en va comme l'Ecriture le dit de lui, mais malheur à cet homme par qui le Fils de l'Homme est livré. Il vaudrait mieux pour lui qu'il ne soit pas né."

25. Judas prit également la parole: "Ce serait moi, Seigneur?" Et Jésus répondit: "Tu l'as dit."

26. Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain, prononça une bénédiction et le rompit. Puis il le donna aux disciples en disant: "Prenez et mangez, ceci est mon corps."

27. Ensuite il prit la coupe, il rendit grâce et la leur donna en disant: "Buvez-en tous;

28. ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est versé pour une multitude, pour le pardon des péchés.

29. Maintenant je vous le dis: je ne boirai plus de ce produit de la vigne jusqu'au jour où, avec vous, je boirai le vin nouveau dans le Royaume de mon Père."

30. Après cela ils chantèrent les hymnes et partirent vers le mont des Oliviers.

31. Alors Jésus leur dit: "Cette nuit vous allez tous chuter à cause de moi. Car il est écrit: Je frapperai le pasteur et les brebis du troupeau seront dispersées.

32. Mais quand je me relèverai, j'irai vous attendre en Galilée."

33. Pierre lui dit: "Même si tous tombent et abandonnent, moi jamais!"

34. Jésus répond: "En vérité je te le dis, cette nuit-même, avant que le coq ne chante, tu m'auras renié trois fois."

35. Mais Pierre continue: "Même s'il me fallait mourir avec toi, je ne te renierais pas." Et tous les disciples disent la même chose.

36. Après cela Jésus arrive avec eux à une propriété appelée Gethsémani et il dit aux disciples: "Asseyez-vous ici pendant que j'irai prier là-bas."

37. Jésus prend avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, et il commence à être envahi par la tristesse et l'angoisse.

38. Il leur dit: "Mon âme est triste à en mourir. Restez ici et veillez avec moi."

39. Puis il s'éloigne un peu et se prosterne face contre terre pour prier, disant: "Mon Père, si c'est possible, que cette coupe s'éloigne de moi. Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux."

40. Jésus vient alors vers les disciples et les trouve endormis; il dit à Pierre: "Vous n'avez donc pas été capables de rester une heure éveillés avec moi.

41. Veillez et priez pour ne pas être pris dans la tentation. Car l'esprit est généreux, mais la chair est faible."

42. De nouveau Jésus s'éloigne et il prie une deuxième fois: "Mon Père, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté soit faite!"

43. Il revient et les trouve encore endormis: leurs yeux étaient lourds de sommeil.

44. Alors il les laisse, et une troisième fois il répète la même prière.

45. Lorsqu'il revient vers les disciples il leur dit: "C'est bien le moment de dormir et de vous reposer! L'heure est venue, et le Fils de l'Homme va être livré entre les mains des pécheurs.

46. Levez-vous, allons! Celui qui me trahit est déjà là."

47. Jésus parlait encore lorsque arriva Judas, l'un des Douze, et avec lui les gens des chefs des prêtres et des Anciens du peuple, toute une troupe armée d'épées et de gourdins.

48. Celui qui le trahissait leur avait donné un signe: "C'est celui que j'embrasserai. Arrêtez-le."

49. Aussitôt il approcha de Jésus et lui dit: "Salut, maître." Et il l'embrassa.

50. Jésus lui dit: "Ami, fais donc ce qui t'amène."

51. A ce moment, un de ceux qui étaient avec Jésus tira son épée, frappa le serviteur du Grand Prêtre et lui coupa l'oreille.

52. Alors Jésus lui dit: "Remets ton épée à sa place. Tous ceux qui prennent l'épée périssent par l'épée.

53. Crois-tu que je ne pourrais pas faire appel à mon Père et il m'enverrait sur le champ douze légions d'anges?

54. Si les Ecritures disent que cela doit être, ne doivent-elles pas s'accomplir?"

55. A ce moment Jésus dit à la foule: "Pour m'arrêter vous êtes venus avec épées et gourdins, comme si j'étais un brigand! Tous les jours pourtant j'allais m'asseoir dans le Temple pour y enseigner, et vous ne m'avez pas arrêté!

56. Mais tout cela s'est fait de façon que s'accomplissent les écrits prophétiques." A ce moment-là tous les disciples l'abandonnèrent et s'enfuirent.

57. Ceux qui avaient arrêté Jésus l'amenèrent chez le Grand Prêtre Caïphe. Là se réunirent les maîtres de la Loi et les Anciens.

58. Pierre avait suivi de loin, jusqu'à la résidence du Grand Prêtre; il entra et s'assit avec les hommes de la police du Temple pour voir la fin.

59. Les chefs des prêtres et tout le conseil du Sanhédrin cherchaient un faux témoignage pour condamner Jésus à mort.

60. Plusieurs faux témoins se présentèrent, mais on ne trouva rien. Voici pourtant que deux se présentent

61. et déclarent: "Cet homme a dit: Je suis capable de détruire le Temple de Dieu et de le rebâtir en trois jours."

62. Alors le Grand Prêtre se lève et lui demande: "Tu ne réponds rien? Quelle est cette histoire dont ils t'accusent?"

63. Mais Jésus gardait le silence. Alors le Grand Prêtre lui dit: "Au nom du Dieu vivant, je t'ordonne de nous dire si tu es le Messie, le Fils de Dieu."

64. Et Jésus répond: "Tu l'as dit! Et j'ajoute que dès maintenant vous verrez le Fils de l'Homme siéger à la droite du Tout-Puissant et venir sur les nuées du ciel."

65. Aussitôt le Grand Prêtre déchire ses vêtements en disant: "Il a blasphémé! Qu'avons-nous à faire de témoins? Vous venez d'entendre le blasphème.

66. Quel est votre avis?" Ils répondent: "Il mérite la mort!"

67. A ce moment on commence à le gifler et à lui cracher à la figure; d'autres le frappent

68. en disant: "Messie, fais le prophète, dis-nous qui t'a frappé!"

69. Pierre était toujours assis dehors dans la cour. Or voici qu'une petite servante s'approche et lui dit: "Toi aussi, tu étais avec Jésus le Galiléen."

70. Mais lui le nie devant tout le monde et il répond: "Je ne sais pas ce que tu veux dire."

71. Comme il se rapproche de la porte pour sortir, une autre le voit et dit à ceux qui sont là: "Il accompagnait Jésus, le Nazaréen."

72. De nouveau Pierre nie et même il jure: "Je ne connais pas cet homme!"

73. Un peu plus tard ceux qui sont présents disent à Pierre: "Tu es sûrement l'un des leurs, tu as bien l'accent de là-bas."

74. Mais lui commence à lancer des malédictions et à jurer: "Je ne connais pas cet homme". Presque aussitôt un coq chante

75. et Pierre se rappelle le mot que Jésus lui a dit: "Avant que le coq ne chante, tu m'auras renié trois fois." Alors il sort et il pleure amèrement.



Livros sugeridos


“O amor sem temor torna-se presunção.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.