1. De nouveau en ces jours-là une foule nombreuse était rassemblée, et elle n'avait rien à manger. Jésus appelle à lui les disciples et leur dit:

2. "J'ai vraiment compassion de ces gens, car voilà trois jours qu'ils sont avec moi et ils n'ont rien à manger.

3. Si je les renvoie à jeun chez eux, ils ne supporteront pas la route, car certains sont venus de loin."

4. Ses disciples lui répondent: "Qui pourrait leur donner ici tout le pain dont ils ont besoin, quand l'endroit est désert?"

5. Jésus les interroge: "Combien avez-vous de pains?" Ils répondent: "Sept."

6. Alors Jésus commande à la foule de s'allonger par terre. Il prend les sept pains, il rend grâces, il rompt le pain et commence à le donner à ses disciples pour le servir; et ils se mettent à servir la foule.

7. Ils avaient également quelques petits poissons: Jésus les bénit et dit de les servir aussi.

8. Ils mangèrent et furent rassasiés; on ramassa ce qui restait, de quoi remplir sept corbeilles.

9. Ils étaient pourtant près de quatre mille. Après quoi Jésus les renvoya.

10. Aussitôt il monta dans la barque avec ses disciples et s'en alla vers Dalmanoutha.

11. Les Pharisiens arrivèrent et commencèrent à discuter avec Jésus: ils voulaient le mettre à l'épreuve, lui demandant un signe qui vienne du Ciel.

12. Jésus soupira et dit: "Pourquoi cette génération demande-t-elle un signe? En vérité, je vous le dis, aucun signe ne sera donné à cette génération."

13. Il les planta là et s'embarqua pour regagner l'autre rive.

14. Ils avaient oublié de prendre des pains; ils n'en avaient qu'un seul avec eux dans la barque.

15. Et voici que Jésus leur fait cette recommandation: "Ouvrez l'oeil, gardez-vous du levain des Pharisiens, gardez-vous de celui d'Hérode."

16. Aussitôt ils font entre eux cette remarque qu'ils n'ont pas de pain.

17. Jésus s'en aperçoit et leur dit: "De quoi discutez-vous: Vous n'avez pas de pain? Vous ne comprenez toujours pas, vous ne réfléchissez pas! Avez-vous donc l'esprit bouché?

18. Vous avez des yeux et vous ne voyez pas, vous avez des oreilles et vous n'entendez pas; vous ne vous souvenez pas.

19. Le jour où j'ai partagé les cinq pains pour les cinq mille personnes, combien de paniers pleins de morceaux avez-vous ramassés?" Ils lui répondent: "Douze."

20. "Et le jour des sept pains pour les quatre mille personnes, combien de corbeilles remplies de morceaux avez-vous ramassées?" Ils disent: "Sept."

21. "Alors, dit Jésus, ne comprenez-vous pas?"

22. Comme ils arrivent à Bethsaïde, on lui amène un aveugle et on le supplie de le toucher.

23. Jésus prend l'aveugle par la main et le conduit hors du village. Là il crache sur ses paupières, et lui impose les mains. Puis il l'interroge: "Vois-tu quelque chose?"

24. L'homme lève les yeux et dit: "C'est sûrement des hommes que j'aperçois: c'est comme des arbres, mais je les vois qui marchent."

25. Alors de nouveau Jésus lui impose les mains sur les yeux et l'homme est rétabli; il voit clairement, et même de loin il distingue tout nettement. Jésus le renvoie chez lui en lui disant: "N'entre même pas dans le village."

27. Jésus partit avec ses disciples pour les villages qui entourent Césarée de Philippe. Comme ils étaient en route, il posa cette question à ses disciples: "Qui dit-on que je suis?"

28. Ils lui répondirent: "Pour les uns tu es Jean-Baptiste; pour d'autres, Elie; pour d'autres encore, l'un des prophètes." Mais Jésus continua ses questions: "Et vous, qui dites-vous que je suis?" Pierre répondit: "Tu es le Messie."

30. Alors il leur donna un avertissement: ils ne devaient rien raconter à son sujet.

31. Jésus commença à les instruire en ce sens: "Le Fils de l'Homme doit souffrir beaucoup, il sera rejeté par les prêtres, les Anciens et les maîtres de la Loi; on le tuera et après trois jours il ressuscitera."

32. Il leur parlait de cela avec beaucoup d'assurance. Pierre alors le prend à part et commence à lui faire la leçon.

33. Mais Jésus se retourne, et comme il voit là ses disciples, il sermonne Pierre et lui dit: "Passe derrière-moi, Satan! Tu ne penses pas comme Dieu, mais de façon toute humaine."

34. Jésus avait appelé à lui la foule, en même temps que ses disciples, quand il leur dit: "Si quelqu'un veut marcher derrière-moi, qu'il renonce à lui-même, qu'il prenne sa croix et qu'il me suive.

35. Oui, celui qui veut se sauver lui-même se perdra; mais celui qui se sacrifie (pour moi et) pour l'Evangile se sauvera.

36. Où est le bénéfice, si l'on gagne le monde entier et qu'on se détruit soi-même?

37. Avec quoi va-t-on racheter sa propre vie?

38. Celui qui rougira de moi et de mes paroles au milieu de cette génération adultère et pécheresse, le Fils de l'Homme aussi rougira de lui quand il viendra dans la Gloire de son Père, entouré des saints anges."



Livros sugeridos


“Deus nunca me recusou um pedido”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.