1. Autour de lui s'étaient rassemblés les Pharisiens, ainsi que plusieurs maîtres de la Loi venus de Jérusalem.

2. Ils virent que certains de ses disciples mangeaient leur pain avec des mains impures, c'est-à-dire non lavées.

3. Il faut savoir que les Pharisiens, et les Juifs en général, ne mangent pas sans s'être lavé les mains jusqu'au coude pour respecter la tradition des anciens.

4. Lorsqu'ils reviennent des lieux publics, ils ne mangent pas avant de s'être aspergés d'eau, et il y a encore bien d'autres coutumes auxquelles ils sont attachés: purification des coupes, des pots et des cruches en bronze.

5. Voici donc les Pharisiens et les maîtres de la Loi qui l'interrogent: "Pourquoi tes disciples ne suivent-ils pas la tradition des anciens? Tu vois qu'ils mangent leur pain avec des mains impures."

6. Jésus leur répond: "Comédiens! Isaïe a joliment bien parlé de vous quand il a écrit: Ce peuple m'honore des lèvres, mais son coeur est loin de moi.

7. Leur culte ne vaut rien et les préceptes qu'ils enseignent ne sont que des lois humaines.

8. Vous négligez le commandement de Dieu pour maintenir les traditions humaines!"

9. Jésus reprit: "Comme vous savez rejeter le commandement de Dieu pour ne pas lâcher votre propre tradition! Voyez, Moïse a dit: Honore ton père et ta mère, et encore: Celui qui maudit père ou mère sera mis à mort.

11. Mais selon vous, quelqu'un peut dire à ses père et mère: "J'ai déclaré qorban, c'est-à-dire consacré à Dieu, ce que tu pouvais attendre de moi".

12. Et dans ce cas vous ne le laissez plus aider son père ou sa mère.

13. Ainsi vous annulez la parole de Dieu au profit d'une tradition que vous vous transmettez. Et que de choses semblables dans vos pratiques!"

14. De nouveau Jésus appelle son monde. Il leur dit: "Ecoutez et tâchez de comprendre.

15. Tout ce qui est extérieur à l'homme ne peut pas le rendre impur; ce qui le rend impur, c'est ce qui est sorti de lui.

16. Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende!"

17. Lorsque Jésus a quitté la foule et rentre à la maison, les disciples l'interrogent sur cette sentence.

18. Il leur dit: "Vous aussi, vous êtes bouchés à ce point? Ne comprenez-vous pas que tout ce qui du dehors entre dans l'homme ne peut le rendre impur?

19. Cela ne va pas au coeur, mais au ventre, et finit sur le fumier." Donc, pour Jésus, tous les aliments devenaient purs.

20. Et il continuait: "Ce qui sort de l'homme, c'est cela qui le rend impur.

21. Car du coeur sortent les réflexions malveillantes,

22. les prostitutions, les vols, les assassinats, les adultères, la soif d'argent, les méchancetés, les perfidies, la débauche, l'envie, les blasphèmes, l'orgueil et la démesure.

23. Toutes ces choses mauvaises viennent du dedans et rendent l'homme impur.

24. Jésus quitta cet endroit, se dirigeant vers la frontière de Tyr. Il entra dans une maison, bien décidé à ce que personne ne le sache, mais il ne put rester inaperçu.

25. Bientôt se présenta une femme qui avait entendu parler de lui. Sa petite fille était possédée par un esprit impur, et elle vint tomber à ses pieds.

26. C'était une femme grecque de Syrie, d'origine phénicienne, et elle suppliait Jésus de faire sortir le démon de sa fille.

27. Jésus lui répond: "Laisse d'abord les enfants manger à leur faim. On ne prend pas le pain des enfants pour le jeter aux petits chiens."

28. Mais elle réplique: "Seigneur, les petits chiens sous la table, mangent les miettes des enfants."

29. Jésus lui dit: "A cause de cette parole, tu peux t'en retourner: le démon est sorti de ta fille."

30. La femme rentra chez elle et trouva la petite fille allongée sur le lit: le démon était sorti.

31. De nouveau Jésus se déplace; de la région de Tyr il passe par Sidon et, longeant la mer de Galilée, il arrive en territoire de la Décapole.

32. C'est alors qu'on lui amène un sourd-muet, en le suppliant pour qu'il lui impose les mains.

33. Jésus le prend à l'écart de la foule, il lui met les doigts sur les oreilles, puis il crache et touche à sa langue.

34. Alors il lève les yeux vers le ciel et dit, comme peiné: "Effata!", c'est-à-dire: "Ouvre-toi!"

35. Aussitôt ses oreilles s'ouvrent et le lien de sa langue se délie: il commence à parler correctement.

36. Jésus les avertit de n'en rien dire à personne; mais plus il insistait, plus eux s'empressaient de le raconter partout.

37. Les gens en étaient hors d'eux-mêmes et ils disaient: "Il a bien fait toutes choses, il fait entendre les sourds et parler les muets!"



Livros sugeridos


“O demônio é forte com quem o teme, mas é fraco com quem o despreza.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.