1. Ils arrivèrent sur l'autre rive, au pays des Géraséniens.

2. Jésus descendit de la barque et aussitôt vint à sa rencontre un homme qui sortait d'entre les tombes: il était possédé d'un esprit impur.

3. Cet homme habitait dans les tombes et personne ne pouvait le maîtriser, même avec une chaîne;

4. souvent on lui avait passé des entraves ou on l'avait lié de chaînes, mais il brisait les chaînes et faisait sauter les entraves: personne n'était capable de le dompter.

5. De nuit comme de jour il passait entre les tombes ou sur les collines, poussant des cris et se frappant avec des pierres.

6. Apercevant Jésus de loin, il courut se prosterner devant lui,

7. puis il se mit à crier d'une voix forte: "Qu'est-ce que tu me veux, Jésus, Fils du Dieu Très-Haut? Je t'en supplie au nom de Dieu, ne me torture pas!"

8. C'est que Jésus lui disait: "Esprit impur, sors de cet homme!"

9. Jésus l'interrogea: "Quel est ton nom?" Il répondit: "Légion! C'est là mon nom car nous sommes nombreux."

10. Et ces démons le suppliaient de ne pas les renvoyer du pays.

11. Or il y avait là un grand troupeau de porcs qui cherchait sa nourriture dans la montagne.

12. Les démons le supplièrent: "Envoie-nous vers les cochons, nous y entrerons!"

13. Jésus le leur permit. Les esprits impurs sortirent aussitôt et entrèrent dans les cochons, et voici les bandes de cochons qui se précipitent dans le lac du haut de la falaise: elles s'y noyèrent.

14. Ceux qui les gardaient prirent la fuite et racontèrent la chose en ville comme dans la campagne. On sortit donc pour voir ce qui s'était passé.

15. Lorsque les gens arrivent près de Jésus, ils voient l'homme qui avait eu la "légion" de démons: il était assis, habillé, dans tout son bon sens. Ils furent saisis de crainte.

16. Les témoins racontèrent ce qui était arrivé au démoniaque et l'histoire des cochons.

17. Alors les gens commencèrent à le supplier pour qu'il quitte le pays.

18. Comme Jésus remontait dans la barque, l'ancien démoniaque insista beaucoup pour rester avec lui.

19. Mais Jésus ne le permit pas; il lui dit: "Rentre plutôt chez toi, dans ta famille, et raconte-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi et comment il a eu pitié de toi."

20. L'homme s'éloigna et se mit à proclamer en Décapole tout ce que Jésus avait fait pour lui; ils en étaient tous stupéfaits.

21. Jésus refit la traversée et débarqua sur l'autre rive. Bien des gens se regroupèrent autour de lui non loin de la mer.

22. Un président de synagogue arriva, un certain Jaïre. En voyant Jésus, il tomba à ses pieds

23. et le supplia instamment: "Ma petite fille est au plus mal; viens lui imposer les mains pour qu'elle soit sauvée et qu'elle vive!"

24. Aussitôt Jésus se mit en route, accompagné d'une foule nombreuse qui le suivait et le pressait de tous côtés.

25. Il y avait là une femme qui depuis douze ans souffrait d'hémorragies.

26. Elle avait beaucoup souffert aux mains de nombreux médecins: toutes ses économies y avaient passé sans aucun résultat, son mal avait même empiré.

27. Comme elle avait entendu parler de Jésus, elle s'approcha par derrière dans la foule et toucha son vêtement.

28. Car elle se disait: "Si j'arrive à toucher, même ses vêtements, je serai sauvée."

29. Aussitôt son hémorragie s'arrêta et elle sentit dans son corps qu'elle était guérie de son mal.

30. Au même moment Jésus fut conscient de cette force qui sortait de lui; il se retourna vers la foule et dit: "Qui a touché mes vêtements?"

31. Ses disciples lui disaient: "Tu vois bien que la foule te presse de tous côtés; comment peux-tu demander qui t'a touché?"

32. Mais Jésus continuait à chercher du regard celle qui l'avait fait.

33. La femme alors arriva craintive et toute tremblante, sachant bien ce qui lui était arrivé. Elle tomba aux pieds de Jésus et lui dit toute la vérité.

34. Jésus lui dit: "Ma fille, ta foi t'a sauvée, va en paix et sois guérie du mal qui te tourmentait."

35. Ils parlait encore lorsque des gens arrivèrent de chez le président de la synagogue; ils lui dirent: "Ta fille est morte, pourquoi encore déranger le Maître?"

36. Mais Jésus avait entendu ce qu'ils venaient de dire; il dit au président de synagogue: "Ne crains pas, crois seulement!"

37. Après quoi il ne laissa personne l'accompagner, si ce n'est Pierre, Jacques, et Jean, le frère de Jacques.

38. Voici qu'ils arrivent à la maison du président de synagogue et Jésus voit tout un remue-ménage: les gens pleuraient et poussaient des cris.

39. Aussitôt entré il leur dit: "Pourquoi ce vacarme et tous ces sanglots? La fillette n'est pas morte, mais elle dort."

40. Les gens se moquent de lui, mais il les met tous dehors. Il prend avec lui le père de l'enfant, la mère, et ses disciples, et il entre là où est la fillette.

41. Alors il la prend par la main et lui dit: "Talitha, koum!" (ce qui se traduit: Fillette, tu m'entends: lève-toi!)"

42. Aussitôt la fil lette se lève et marche (elle avait douze ans). Les parents étaient complètement hors d'eux-mêmes.

43. Jésus leur recommanda avec insistance de ne rien raconter à personne; puis il dit de lui donner à manger.



Livros sugeridos


“Que Nossa Mãe do Céu tenha piedade de nós e com um olhar maternal levante-nos, purifique-nos e eleve-nos a Deus.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.