1. Après quelque temps il revint à Capharnaüm. Quand on apprit qu'il était à la maison,

2. beaucoup de gens s'y retrouvèrent, au point qu'il n'y avait plus de place devant la porte. Et lui, il leur annonçait la Parole.

3. Voici des gens qui arrivent et lui amènent un paralysé: ils sont quatre à le porter.

4. Comme ils ne peuvent le lui présenter à cause de la foule, ils défont le toit là où il se trouve et, après avoir fait un trou, ils font descendre le brancard sur lequel le paralysé est étendu.

5. Voyant leur foi, Jésus dit au paralysé: "Mon fils, tes péchés te sont pardonnés."

6. Quelques maîtres de la Loi sont là assis, et ils font intérieurement cette remarque:

7. "Comment peut-il parler ainsi? C'est un blasphème! Qui peut pardonner les péchés sinon Dieu?"

8. Mais Jésus sait déjà dans son esprit qu'ils se font en eux-mêmes ces réflexions. Aussi leur dit-il: "Pourquoi ruminez-vous cela dans vos coeurs?

9. Quel est le plus facile: de dire au paralysé: 'Tes péchés te sont pardonnés', ou de dire: 'Lève-toi, prends ton brancard et marche'?

10. Eh bien, vous saurez que sur la terre le Fils de l'Homme a autorité pour remettre les péchés."

11. Jésus dit alors au paralysé: "Lève-toi, tu m'entends! prends ton brancard et va-t'en chez toi."

12. L'homme se leva aussitôt, prit son brancard et sortit devant tout le monde; tous en étaient stupéfaits et glorifiaient Dieu en disant: "Jamais nous n'avons vu chose pareille!"

13. De nouveau Jésus sortit sur le bord de mer; toute la foule venait à lui et il les enseignait.

14. En passant il vit Lévi, fils d'Alphée, installé au poste de douane. Il lui dit: "Suis-moi!" L'autre se leva et commença à le suivre.

15. Comme il était à table dans la maison de Lévi, quelques collecteurs de l'impôt et autres pécheurs prirent place avec Jésus et ses disciples: il y en avait un certain nombre. Mais parmi ceux qui suivaient Jésus

16. il y avait aussi des maîtres de la Loi du groupe des Pharisiens. En le voyant manger avec des pécheurs et des collecteurs de l'impôt, ils dirent à ses disciples: "Comment! Il mange avec les collecteurs de l'impôt et les pécheurs?"

17. Mais Jésus avait entendu; il leur dit: "Ce ne sont pas les bien-portants qui ont besoin d'un médecin, mais les malades. Je ne suis pas venu, moi, pour appeler des justes mais des pécheurs."

18. Les disciples de Jean et les Pharisiens étaient en train de jeûner, et voici qu'on vient demander à Jésus: "Les disciples de Jean et ceux des Pharisiens jeûnent: pourquoi tes disciples ne jeûnent-ils pas?"

19. Jésus leur répond: "Les compagnons du nouvel époux peuvent-ils jeûner pendant que l'époux est avec eux? Aussi longtemps qu'ils ont l'époux avec eux, ils ne peuvent pas jeûner.

20. Le jour viendra où l'époux leur sera enlevé, alors ils jeûneront.

21. On ne rapièce pas un vieux vêtement avec une pièce de tissu qui n'a jamais été lavé; autrement la pièce tire sur lui, le neuf emporte le vieux et la déchirure devient pire.

22. Personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres; autrement le vin fait craquer les outres, et le vin comme les outres sont perdus. On met le vin nouveau dans des outres neuves!"

23. Or, un jour de sabbat, Jésus traversait des blés mûrs; chemin faisant ses disciples commencèrent à cueillir des épis.

24. Les Pharisiens lui dirent: "Regarde, pourquoi font-ils le jour du sabbat ce qui n'est pas permis?"

25. Jésus répondit: "Vous n'avez donc jamais lu ce qu'a fait David un jour où c'était urgent, car il avait faim, lui et ses hommes.

26. Il est entré dans la Maison de Dieu, au temps du prêtre Abiathar, et il a mangé le pain de l'offrande que nul n'a le droit de manger, sauf les prêtres; il en a donné de même à ses compagnons."

27. Jésus leur disait: "Le sabbat a été fait pour l'homme, et non l'homme pour le sabbat.

28. Sachez que le Fils de l'Homme est Seigneur, même du sabbat."



Livros sugeridos


“Para consolar uma alma na sua dor, mostre todo o bem que ela ainda pode fazer”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.