1. Un jour de sabbat, comme Jésus traversait des blés mûrs, ses disciples commencèrent à cueillir des épis et à les écraser dans leurs mains pour les manger.

2. Quelques Pharisiens leur dirent: "Pourquoi faites-vous ce qui n'est pas permis le jour du sabbat?"

3. Jésus leur répondit: "Vous n'avez donc pas lu ce qu'a fait David, et avec lui ses hommes, un jour qu'ils avaient faim?

4. Il est entré dans la Maison de Dieu et il a pris les pains de l'offrande, il en a mangé et en a donné à ses hommes, alors que seuls les prêtres peuvent en manger."

5. Jésus ajoutait: "Sachez que le Fils de l'Homme est Seigneur du sabbat!"

6. Un jour de sabbat encore, il était allé à la synagogue et il enseignait. Or il y avait là un homme dont la main droite était paralysée.

7. Les maîtres de la Loi et les Pharisiens l'épiaient pour voir s'il allait le guérir un jour de sabbat: ils auraient alors un motif pour l'accuser.

8. Mais Jésus connaissait leurs pensées; il dit à l'homme qui avait la main paralysée: "Lève-toi! Tiens-toi là au milieu." L'autre se leva et resta debout.

9. Alors Jésus leur dit: "Je vous pose une question: le jour du sabbat, est-il permis de faire du bien ou de faire du mal, de sauver une vie ou de donner la mort?"

10. Jésus promena son regard sur l'assistance, puis il dit à l'homme: "Etends ta main!" L'autre étendit la main: elle était guérie.

11. Eux alors, au comble de la colère, commencèrent à discuter entre eux sur ce qu'ils allaient faire à Jésus.

12. En ces jours-là Jésus partit prier dans la montagne et il passa la nuit en prière avec Dieu.

13. Puis, quand vint le jour, il appela ses disciples et il en choisit douze à qui il donna le nom d'apôtres:

14. Simon, auquel il donna le nom de Pierre, André, son frère, Jacques, Jean, Philippe, Barthélemy,

15. Matthieu, Thomas, Jacques fils d'Alphée, Simon, appelé le Zélote,

16. Judas fils de Jacques, et Judas Iscarioth, celui qui devait le trahir.

17. Jésus descendit avec eux et s'arrêta dans la plaine. Il y avait là un nombre impressionnant de disciples et une foule nombreuse venue de toute la Judée, de Jérusalem et des rives de Tyr et de Sidon.

18. Ils étaient venus pour l'entendre et pour être guéris de leurs maladies; s'ils étaient tourmentés par des esprits impurs, il les rétablissait.

19. Toute cette foule cherchait à le toucher, parce qu'une force sortait de lui qui les guérissait tous.

20. Levant les yeux vers ses disciples, Jésus leur dit: "Heureux, vous les pauvres, parce que le Royaume de Dieu est à vous!

21. Heureux, vous qui avez faim maintenant, parce que vous serez rassasiés! Heureux, vous qui pleurez maintenant, parce que vous rirez!

22. Heureux êtes-vous lorsque les hommes vous haïssent, lorsqu'ils vous chassent, et vous insultent, et vous mettent au rang des malfaiteurs à cause du Fils de l'Homme!

23. Réjouissez-vous ce jour-là, dansez de joie, car dans le ciel votre récompense est grande. Pensez que leurs pères ont traité les prophètes de la même manière.

24. Mais malheureux, vous, les riches, car vous avez reçu votre consolation!

25. Malheureux, vous, les nantis d'aujourd'hui, parce que vous aurez faim! Malheureux, vous qui riez aujourd'hui, parce que vous serez dans les pleurs et les larmes!

26. Malheureux êtes-vous si tout le monde parle bien de vous: c'est de cette manière que leurs pères ont traité les faux prophètes!

27. Oui, je vous le dis à vous qui m'écoutez: aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous détestent,

28. bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous calomnient.

29. Si on te frappe sur une joue, présente encore l'autre; si on te prend ton manteau, ne refuse pas ta tunique.

30. Donne à celui qui te demande, ne réclame pas ton bien à celui qui le prend!

31. Traitez les autres comme vous voulez qu'ils vous traitent.

32. Si vous aimez ceux qui vous aiment, faut-il vous en savoir gré? Les pécheurs eux-mêmes aiment ceux qui les aiment.

33. Si vous faites du bien à ceux qui vous font du bien, faut-il vous en savoir gré? Les pécheurs eux-mêmes en font autant.

34. Et si vous prêtez à ceux dont vous espérez recevoir, faut-il vous en savoir gré? Les pécheurs eux-mêmes prêtent à d'autres pécheurs pour recevoir les mêmes faveurs.

35. Donc aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien attendre en retour. Votre récompense alors sera grande et vous serez les fils du Très-Haut, car il est bon avec les ingrats et les mauvais.

36. Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux.

37. Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés. Ne condamnez pas et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et l'on vous pardonnera.

38. Donnez, et l'on vous donnera. On versera dans votre tablier une belle mesure, tassée, secouée, débordante de tous côtés; car on utilisera pour vous la même mesure que vous utilisez."

39. Il leur donna cette comparaison: "Un aveugle peut-il guider un autre aveugle? Ne tomberont-ils pas tous les deux dans le trou?

40. Le disciple n'est pas au-dessus du maître, mais s'il se laisse former il sera comme son maître.

41. Quoi! Tu vois la paille qui est dans l'oeil de ton frère, et tu n'as pas remarqué la poutre qui est dans le tien?

42. Comment peux-tu dire à ton frère: 'Laisse-moi t'enlever cette paille que tu as dans l'oeil', alors que tu ne vois pas la poutre qui est dans le tien? Hypocrite, enlève d'abord de ton oeil la poutre, et ensuite tu verras clair pour enlever la paille qui est dans l'oeil de ton frère.

43. Il n'y a pas d'arbre sain qui donne de mauvais fruits, ni d'arbre malade qui donne de bons fruits.

44. D'ailleurs, chaque arbre se reconnaît à son fruit: on ne ramasse pas des figues sur des épines, on ne vendange pas de raisins sur un buisson.

45. L'homme bon dit ce qui est bon à partir du bon fond qui est en lui, mais l'homme mauvais fait sortir le mal du mauvais fond qui est en lui. La bouche parle de l'abondance du coeur.

46. Pourquoi me donnez-vous ce titre: "Seigneur, Seigneur!" et ne faites-vous pas ce que je dis?

47. Celui qui vient à moi, qui écoute mes paroles et les met en pratique, je vais vous en donner une image:

48. il ressemble à un homme qui a bâti une maison; il a creusé profondément et a posé les fondations sur la pierre. Une crue est venue, le torrent s'est jeté sur cette maison, mais il n'a pas été capable de la renverser car elle était bien bâtie.

49. En revanche, celui qui entend et ne met pas en pratique est semblable à un homme qui a construit la maison à même le sol, sans fondations. Le torrent s'est jeté sur elle et elle n'a pas été longue à s'écrouler: ce fut un vrai désas tre."



Livros sugeridos


“Quando te encontrares diante de Deus, na oração considera-te banhado na luz da verdade, fala-lhe se puderes, deixa simplesmente que te veja e não tenhas preocupação alguma”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.