1. Un jour la foule s'écrasait autour de lui pour mieux entendre la parole de Dieu, et lui se tenait au bord du lac de Génésaret.

2. A ce moment il vit deux barques amarrées sur le bord du lac: les pêcheurs en étaient descendus et lavaient leurs filets.

3. Il monta dans l'une des barques, qui était à Simon, et lui demanda de s'écarter un peu de la rive. Puis, de la barque où il était assis, il continua d'enseigner les foules.

4. Quand il eut fini de parler il dit à Simon: "Avance vers le large et jetez vos filets pour la pêche."

5. Simon répondit: "Maître, nous avons eu beau faire, nous n'avons rien pris de toute la nuit. Mais si tu le dis, je vais jeter les filets."

6. C'est ce qu'ils firent, et ils ramassèrent une telle quantité de poissons que leurs filets étaient près de se déchirer!

7. Alors ils firent signe à leurs associés qui étaient dans l'autre barque pour qu'ils viennent les aider. Ils arrivèrent et remplirent les deux barques presqu'à les faire couler.

8. Voyant cela, Simon-Pierre se jeta aux pieds de Jésus et lui dit: "Eloigne-toi de moi, Seigneur, car je suis un pécheur!"

9. Lui et ses aides étaient en effet sous le coup de la stupeur à cause de cette pêche qu'ils venaient de faire;

10. de même Jacques et Jean, les fils de Zébédée, qui étaient des compagnons de Simon. Jésus dit alors à Simon: "Ne crains pas! A partir de maintenant ce sont les personnes que tu pêcheras!"

11. Ils ramenèrent les barques à terre, puis ils laissèrent tout et le suivirent.

12. Comme Jésus se trouvait dans une certaine ville, voici qu'un homme se présente, couvert de lèpre. Arrivé devant Jésus, il se prosterne et le supplie: "Seigneur, si tu le veux, tu peux me guérir!"

13. Aussitôt Jésus étend la main et le touche en disant: "Je le veux: sois guéri!" Sur ce, la lèpre le quitte.

14. Jésus alors lui fait la leçon: "Ne le dis à personne, mais va te montrer au prêtre et offre pour ta purification le sacrifice ordonné par Moïse: tu feras ainsi ta déclaration."

15. Malgré cela, sa renommée se répandait de plus en plus. Des foules nombreuses se regroupaient pour l'entendre et pour se faire guérir de leurs infirmités,

16. mais lui cherchait des endroits retirés pour y prier.

17. Il était un certain jour en train d'enseigner. Dans l'assistance se trouvaient des Pharisiens et des maîtres de la Loi venus de tous les coins de Galilée et de Judée, et même de Jérusalem. Juste à ce moment la force du Seigneur lui permettait de faire des guérisons.

18. Se présentent alors des hommes qui amènent un paralysé sur un brancard. Ils cherchent à le faire entrer pour le déposer devant Jésus,

19. mais ils ne voient pas comment le faire passer, tellement il y a de monde. Alors ils montent sur la terrasse et, au travers des tuiles, ils le descendent avec sa paillasse en plein milieu, devant Jésus.

20. Lui, voyant leur foi, dit simplement: "Mon ami, tes péchés te sont pardonnés!"

21. Aussitôt les maîtres de la Loi et les Pharisiens commencent à faire des réflexions: "Cet homme vient de dire un blasphème; qui peut pardonner les péchés sinon Dieu?"

22. Mais Jésus sait ce qu'ils pensent et il leur répond: "Pourquoi réagissez-vous ainsi?

23. Quel est le plus facile de dire: "Tes péchés te sont pardonnés", ou: "Lève-toi et marche"?

24. Eh bien vous saurez que sur la terre le Fils de l'Homme a autorité pour remettre les péchés." Et Jésus dit au paralysé: "Lève-toi, tu m'entends! prends ta paillasse et rentre chez toi."

25. A l'instant même il se leva sous leurs yeux; il prit la paillasse sur laquelle il était allongé et rentra chez lui, chantant la gloire de Dieu.

26. Tous étaient bouleversés et rendaient gloire à Dieu; ils disaient: "Aujourd'hui nous avons vu des choses incroyables!" et tous étaient sous le coup d'une crainte religieuse.

27. Comme Jésus sortait, il aperçut un employé de l'impôt du nom de Lévi, assis à son poste de percepteur. Jésus lui dit: "Suis-moi!"

28. Lévi laissa tout; il se leva et le suivit.

29. Lévi prépara dans sa maison un grand repas en l'honneur de Jésus; il y avait là à table avec eux tout un monde de collecteurs de l'impôt et d'autres du même genre.

30. Voyant cela, les Pharisiens et les maîtres de la Loi faisaient des réflexions aux disciples: "Comment pouvez-vous manger et boire avec les collecteurs de l'impôt et les pécheurs?"

31. C'est Jésus qui leur répondit: "Les biens portants n'ont pas besoin du médecin, il est pour les malades.

32. Ce ne sont pas les justes que je viens appeler à la conversion, mais les pécheurs."

33. Ils dirent à Jésus: "Les disciples de Jean-Baptiste jeûnent souvent et font des prières, et c'est pareil chez les Pharisiens, mais les tiens mangent et boivent!"

34. Jésus leur dit: "Vous ne pouvez pas faire jeûner les compagnons du nouvel époux tant que l'époux est avec eux.

35. Mais un jour l'époux leur sera enlevé; en ces jours-là, oui, ils jeûneront."

36. Il leur dit encore cette parabole: "Personne ne prend une pièce sur un vêtement neuf pour réparer un vieux vêtement. Vous ne le voyez pas déchirant le neuf pour qu'ensuite la pièce prise sur le neuf ne s'accorde pas avec le vieux.

37. Personne non plus ne met le vin nouveau dans de vieilles outres. Sinon le vin nouveau fera éclater les outres: voilà le vin répandu et les outres perdues.

38. Mettez le vin nouveau dans des outres neuves!

39. Celui qui est habitué au vin vieux n'a aucun désir du nouveau; il dit en effet: "Le vieux est excellent!"



Livros sugeridos


“O amor é a rainha das virtudes. Como as pérolas se ligam por um fio, assim as virtudes, pelo amor. Fogem as pérolas quando se rompe o fio. Assim também as virtudes se desfazem afastando-se o amor”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.