1. Jésus dit encore aux disciples: "Quelqu'un de riche avait un intendant, et on vint lui rapporter que l'intendant dissipait ses biens.

2. Il l'appella et lui dit: 'Qu'est-ce que j'entends dire de toi? Donne-moi les comptes de ta gestion, car tu ne peux pas continuer de gérer mes biens.'

3. L'intendant se dit en lui-même: 'Que vais-je faire, si mon maître me retire la gestion? Bêcher la terre? Je n'en ai pas la force. Mendier? J'en aurais honte.

4. Eh bien, je sais ce que je vais faire: il y aura des gens pour m'accueillir chez eux quand j'aurai été renvoyé de mon poste.'

5. Il appelle donc un à un ceux qui doivent de l'argent à son maître. Il dit au premier: 'Combien dois-tu à mon maître?'

6. Celui-ci répond: 'Cent barils d'huile.' L'intendant lui dit: 'Prends ton reçu, assieds-toi et écris vite: cinquante.'

7. Il dit à un autre: 'Et toi, combien dois-tu?' Celui-là répond: 'Cent mesures de blé.' L'intendant lui dit: Prends ton reçu et écris: 'Quatre-vingts.'

8. Le maître ne put qu'admirer cet intendant malhonnête, car il avait agi en homme sage. Oui, les fils de ce monde tirent plus de profit de leurs semblables que ne font les enfants de lumière.

9. Et moi je vous dis: Faites-vous des amis avec ce maudit argent, et quand il viendra à vous manquer, eux vous accueilleront dans les demeures éternelles.

10. Celui qui est digne de confiance dans de petites choses le sera pour de plus grandes; celui qui est malhonnête pour de petites choses, le sera également pour de plus grandes.

11. Donc, si on ne peut compter sur vous pour ce maudit argent, qui vous confiera les vrais biens?

12. Si on ne peut compter sur vous pour des choses extérieures, qui vous donnera ce qui est vraiment vôtre?

13. Un serviteur ne peut pas rester à servir deux maîtres; ou bien il détestera l'un et aimera l'autre, ou bien il soignera le premier et se moquera de l'autre. Vous ne pouvez pas servir Dieu et le Dieu-Argent."

14. Les Pharisiens aimaient l'argent; quand ils entendaient tout cela, ils se moquaient de lui.

15. Mais Jésus leur dit: "Vous, vous jouez les justes aux yeux des hommes, mais Dieu connaît votre coeur: ce qui s'élève haut chez les humains, Dieu l'a en horreur." "

16. La Loi et les Prophètes vont jusqu'à Jean. Depuis, c'est l'annonce du Royaume de Dieu, et chacun fait effort pour l'atteindre.

17. Pas un seul détail de la Loi ne tombera: il serait plus facile que passent le ciel et la terre.

18. Celui qui renvoie sa femme et en épouse une autre, est un adultère. Et celui qui épouse une femme renvoyée par son mari est aussi un adultère."

19. "Il y avait un homme riche qui s'habillait de pourpre et de lin fin et mangeait royalement tous les jours.

20. Un pauvre du nom de Lazare, tout couvert d'ulcères, était allongé à côté de sa porte.

21. Il aurait bien voulu se nourrir de ce qui tombait de la table du riche; même les chiens venaient lécher ses ulcères.

22. Or le pauvre mourut et les anges l'emportèrent jusque dans le repli du manteau d'Abraham. Le riche aussi mourut et il eut un enterrement.

23. Comme il était au supplice dans le séjour des morts, il leva les yeux et aperçut de loin Abraham avec Lazare auprès de lui.

24. Alors il se mit à crier: 'Père Abraham, aie pitié de moi et envoie-moi Lazare! Qu'il trempe dans l'eau le bout de son doigt et qu'il vienne me rafraîchir la langue, car je suis au supplice dans cette flamme.'

25. Abraham répondit: 'Mon enfant, souviens-toi que pendant ta vie tu as reçu toutes tes bonnes choses, et Lazare, lui, bien des maux. Maintenant il est ici consolé et toi torturé.

26. De plus, vois ce chaos formidable entre nous et vous: ceux qui voudraient passer d'ici vers vous ne le peuvent pas, et de même on ne peut traverser de là-bas vers nous.'

27. L'autre reprit: 'Dans ce cas, père, envoie-le chez mes parents,

28. chez mes cinq frères; qu'il leur apporte son témoignage pour qu'ils ne viennent pas eux aussi dans ce lieu de tortures.'

29. Abraham répondit: 'Ils ont Moïse et les prophètes, qu'ils les écoutent!'

30. L'autre lui dit: 'Ils ne le feront pas, père Abraham, mais si un mort allait les trouver, ils se repentiraient!'

31. Abraham répondit: "S'ils n'écoutent pas Moïse, et les prophètes, même avec la résurrection d'un mort on ne les convaincrait pas."



Livros sugeridos


“As almas não são oferecidas como dom; compram-se. Vós ignorais quanto custaram a Jesus. É sempre com a mesma moeda que é preciso pagá-las”. São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.