1. Je suis l'homme qui a connu le malheur sous le bâton de sa colère.

2. Il a conduit ma marche vers les ténèbres et non vers la lumière.

3. Il tourne et retourne sa main contre moi, tout au long du jour.

4. Il a usé mes chairs et ma peau, il a brisé mes os.

5. Il m'a assailli, assiégé, ce n'étaient qu'amertume et poisons.

6. Il m'a fait demeurer dans les ténèbres, comme les morts pour qui le temps n'est plus.

7. Il m'a emmuré et je ne peux sortir, il a fait pesantes mes chaînes.

8. J'ai beau crier, appeler, il ne laisse pas passer ma prière.

9. Il a bloqué ma voie avec des pierres, il a barré tous mes sentiers.

10. Il est pour moi comme un ours à l'affût comme un lion qui attend sa proie;

11. il m'a écarté du chemin et m'a déchiré, il m'a laissé en pièces.

12. Il a bandé son arc, faisant de moi la cible de ses flèches;

13. il m'a décoché dans les reins sa réserve de flèches.

14. Je suis devenu la risée du peuple, tout le jour ils me mettent en chanson.

15. Il m'a rassasié d'amertume, il m'a enivré d'absinthe.

16. Il m'a cassé les dents à coups de cailloux, il m'a enfoncé dans la cendre.

17. Mon âme n'a plus droit à la paix, je ne connais plus le bonheur.

18. J'ai dit: "Ma force s'est perdue avec mon espérance en Yahvé."

19. Pourquoi rappeler ma misère et mon angoisse? Ce n'est qu'absinthe et amertume.

20. Ces souvenirs m'obsèdent, et mon âme en moi se défait.

21. Mais je retrouve ces pensées en mon coeur, et c'est pourquoi j'espère:

22. "Les faveurs de Yahvé ne sont pas finies, ses miséricordes ne sont pas épuisées.

23. Chaque matin elles reprennent, car sa fidélité est grande."

24. Mon âme a dit: "Yahvé est ma part, je veux espérer en lui."

25. Yahvé est bon pour qui espère en lui, pour l'âme qui le recherche.

26. Il est bon d'attendre en silence, le salut de Yahvé.

27. Il est bon pour l'homme, de porter le joug dès sa jeunesse.

28. Si Dieu ainsi le lui impose, qu'il s'asseye à l'écart et se taise,

29. qu'il mette sa bouche dans la poussière: peut-être reste-t-il un espoir.

30. Qu'il tende la joue à celui qui le frappe, qu'il se rassasie d'humiliations.

31. Car le Seigneur ne rejette pas, indéfiniment, les pécheurs.

32. Il met à l'épreuve mais il a pitié, car sa miséricorde est grande.

33. Ce n'est pas par jeu qu'il humilie et qu'il afflige les humains.

34. Quand on écrase et met sous ses pieds tous les prisonniers d'un pays,

35. quand on tourne le droit d'un homme sous le regard du Très-haut,

36. quand on lui fausse son procès, Yahvé ne le voit-il pas?

37. Peut-on dire une chose, et qu'elle se fasse, sans que Yahvé l'ait ordonné?

38. N'est-ce pas de la bouche du Très-haut que sortent malheur et bonheur?

39. Pourquoi l'homme se plaindrait-il? qu'il prenne conscience de son péché.

40. Rappelons-nous notre conduite, souvenons-nous, et revenons vers Yahvé.

41. Elevons nos coeurs et nos mains vers le Dieu qui est dans les cieux.

42. Nous avons péché, nous étions rebelles, et toi, tu n'as pas pardonné.

43. Tu nous as poursuivis, drapé dans ta colère, et tu as massacré sans pitié.

44. Tu t'es enfermé dans la nuée pour que la prière ne passe pas.

45. Tu as fait de nous des balayures, des laissés pour compte au milieu des peuples.

46. Tous nos ennemis, victorieux, se sont moqués de nous;

47. notre part c'était la terreur, le piège, la ruine et la désolation.

48. Mon oeil laisse échapper des ruisseaux, car je revois la ruine de la fille de mon peuple.

49. Mon oeil verse des larmes; il ne trouvera pas de repos

50. tant que Yahvé, du haut des cieux, ne se penchera pas pour voir.

51. Mon oeil m'est une souffrance, car il a trop pleuré.

52. Ceux qui sans raison me détestent, m'ont pourchassé comme un oiseau.

53. Ils m'ont précipité dans la fosse, ils m'y jetaient des pierres.

54. Les eaux se refermaient sur ma tête, je me disais: "Je suis perdu!"

55. J'ai alors invoqué ton nom, Seigneur, du fond de mon souterrain,

56. et tu as entendu mon cri: "J'appelle, ne me fais pas la sourde oreille!"

57. Tu t'es approché au jour où je t'appelais, et tu m'as dit: "Ne crains pas."

58. Seigneur, tu as pris ma cause en mains, tu m'as sauvé la vie.

59. Tu as vu, Yahvé, qu'ils me font violence: toi, fais-moi justice.

60. Tu as vu leur soif de vengeance, ce qu'ils projettent de me faire.

61. Tu as entendu leurs insultes, Yahvé, tout ce qu'ils ont comploté contre moi;

62. tu sais tout ce qu'ils préparent, ce que mes ennemis murmurent contre moi.

63. Vois, qu'ils s'asseyent ou qu'ils se lèvent, je suis l'objet de leurs moqueries.

64. O Yahvé, rends-leur ce qu'ils méritent, rends-leur selon l'oeuvre de leurs mains.

65. Rends leur esprit aveugle, et que ta malédiction les accable.

66. Dans ta colère, Yahvé, tu les poursuivras, tu les extermineras de dessous les cieux.



Livros sugeridos


“Não se aflija a ponto de perder a paz interior. Reze com perseverança, com confiança, com calma e serenidade.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.