1. Or Jephté de Galaad était un courageux guerrier. Il était fils d'une prostituée, mais son père était Galaad.

2. La femme de Galaad lui avait donné des fils, et quand ils furent grands ils chassèrent Jephté: "Tu n'auras pas de part d'héritage, lui dirent-ils, dans la maison de notre père, tu n'es que le fils d'une étrangère."

3. Jephté s'éloigna donc de ses frères et s'installa au pays de Tob. Des gens de rien se rassemblèrent autour de Jephté et firent campagne avec lui.

4. C'est à ce moment-là que les Ammonites attaquèrent Israël.

5. Les anciens de Galaad allèrent alors chercher Jephté au pays de Tob

6. et ils lui dirent : "Viens! Tu seras notre chef et nous combattrons contre les Ammonites."

7. Mais Jephté répondit aux anciens de Galaad: "N'est-ce pas vous qui m'avez méprisé et chassé de la maison de mon père? Et maintenant vous venez me trouver parce que vous êtes en danger!"

8. Les anciens de Galaad dirent à Jephté: "C'est bien pour cela que nous sommes revenus vers toi aujourd'hui, pour que tu marches à notre tête et que tu combattes contre les Ammonites; nous voulons te faire chef de tous les habitants de Galaad."

9. Jephté répondit aux anciens de Galaad: "Si vous me faites revenir pour combattre les Ammonites et que Yahvé les livre entre mes mains, je serai votre chef."

10. Les anciens de Galaad dirent à Jephté: "Yahvé sera témoin contre nous si nous n'agissons pas comme tu viens de dire."

11. Jephté partit donc avec les anciens de Galaad, et le peuple le mit à sa tête comme son chef et son général. Puis à Mispa, en présence de Yahvé, Jephté répéta toutes ses conditions.

12. Jephté envoya des hommes au roi des Ammonites avec ce message: "Pourquoi viens-tu te mêler de mes affaires et me faire la guerre dans mon pays?"

13. Le roi des Ammonites répondit aux messagers de Jephté: "C'est parce que les Israélites se sont emparés de mon territoire depuis l'Arnon jusqu'au Yabok et au Jourdain lorsqu'ils sont arrivés d'Egypte. Maintenant donc, rends-le de bon gré."

14. De nouveau, Jephté envoya des messagers au roi des Ammonites.

15. Il lui fit dire de sa part: "Israël ne s'est pas emparé du pays de Moab, ni du pays des Ammonites.

16. Lorsque les Israélites sont montés d'Egypte, ils ont marché dans le désert jusqu'à la mer des Roseaux et ils sont arrivés à Qadesh.

17. Alors Israël envoya des messagers au roi d'Edom pour lui dire: Laisse-moi traverser ton pays. Mais le roi d'Edom refusa. Ils envoya de même des messagers au roi de Moab qui refusa aussi. Alors Israël séjourna à Qadesh.

18. Il marcha ensuite dans le désert, contourna le pays d'Edom et le pays de Moab, et arriva par l'est du pays de Moab. Il installa son camp au-delà de l'Arnon, mais il n'entra pas dans le territoire de Moab, puisque sa frontière c'est l'Arnon.

19. Ensuite Israël envoya des messagers à Sihon, roi des Amorites, qui régnait à Heshbon. Israël lui dit: Laisse-nous traverser ton pays jusqu'au lieu où je vais.

20. Mais Sihon refusa de laisser Israël traverser son pays. Sihon rassembla même tous ses gens, ils montèrent leur camp à Yahas et engagèrent le combat contre Israël.

21. Yahvé, le Dieu d'Israël, livra Sihon et toute son armée entre les mains d'Israël qui les écrasa. Et Israël s'empara de tout le pays des Amorites qui habitaient la région.

22. Ensuite, il conquit tout le territoire des Amorites, depuis l'Arnon jusqu'au Yabok, et depuis le désert jusqu'au Jourdain.

23. Maintenant que Yahvé, le Dieu d'Israël, a dépossédé les Amorites en faveur de son peuple, tu voudrais à ton tour déposséder Israël?

24. Si tu te considères propriétaire de ce que Kémoch, ton dieu, t'a donné, pourquoi veux-tu nous prendre ce que Yahvé notre Dieu nous a donné?

25. Te crois-tu plus fort que Balak, fils de Sipor, le roi de Moab? A-t-il pu résister à Israël? A-t-il pu triompher de lui?

26. Voici plus de trois cent ans qu'Israël habite à Heshbon et dans ses dépendances, dans Aroër et ses dépendances et dans toutes les villes qui sont sur les bords de l'Arnon. Pourquoi ne les avez-vous pas libérées durant tout ce temps?

27. Je ne t'ai pas fait de tort, c'est toi qui as mal agi envers moi en me faisant la guerre. Que Yahvé, le Juge, juge aujourd'hui entre les Israélites et les Ammonites."

28. Mais le roi des Ammonites n'écouta pas les paroles que Jephté lui adressait.

29. L'esprit de Yahvé s'empara de Jephté. Il traversa Galaad et Manassé, puis il passa par Mispa-de-Galaad et, de Mispa-de-Galaad, arriva chez les Ammonites.

30. Il fit ce voeu à Yahvé: "Si tu livres les Ammonites entre mes mains,

31. le premier qui passera la porte de ma maison pour venir à ma rencontre après ma victoire sur les Ammonites, il sera pour Yahvé et je le sacrifierai par le feu."

32. Jephté passa donc sur les terres des Ammonites pour les combattre, et Yahvé les livra entre ses mains.

33. Il les battit depuis Aroër jusqu'aux environs de Minit (il s'empara donc de vingt villes) et jusqu'à Abel-Kéramim. Ce fut une très grande défaite pour les Ammonites, ils furent dès lors soumis aux Israélites.

34. Or, lorsque Jephté regagnait sa maison à Mispa, sa fille sortit à sa rencontre avec des tambourins et des choeurs. Elle était son unique enfant; en dehors d'elle il n'avait ni fils ni fille.

35. Quand il l'aperçut, il déchira ses vêtements et dit: "Ah, ma fille, tu me mets par terre! Et c'est toi qui viens m'apporter le malheur! J'ai promis à Yahvé sans réfléchir, et maintenant je ne puis revenir en arrière."

36. Elle lui répondit: "Mon père, puisque Yahvé a tiré vengeance de tes ennemis, les Ammonites, même si tu as promis trop vite à Yahvé, tu dois agir envers moi selon la parole qui est sortie de ta bouche."

37. Et elle dit à son père: "Accorde-moi ceci: Laisse-moi un délai de deux mois pour que j'aille errer sur les monts avec mes compagnes et pleurer cette mort quand je suis encore vierge."

38. Il lui répondit: "Va!" et il la laissa partir pour deux mois. Elle s'en alla donc avec ses compagnes pour pleurer sur les monts cette mort quand elle était encore vierge.

39. Au bout de deux mois elle revint vers son père, et il accomplit envers elle le voeu qu'il avait fait. Elle n'avait pas connu d'homme. Depuis c'est une coutume en Israël

40. que chaque année les filles d'Israël aillent se lamenter sur la fille de Jephté de Galaad.



Livros sugeridos


“O Anjo de Deus não nos abandona jamais.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.