1. Les hommes qui entouraient Holoferne finirent par se calmer. Alors le général en chef de l'armée des Assyriens dit à Akior devant tous les étrangers et tous les Moabites qui s'étaient rassemblés:

2. "Dis-moi Akior, qui êtes-vous, toi et tous les mercenaires d'Ephraïm, pour jouer les prophètes au milieu de nous comme tu le fais en ce moment, et pour nous dire de ne pas combattre les Israélites car leur Dieu les protégera? Qui donc est Dieu? N'est-ce pas Nabukodonozor? Il enverra ses forces, il les fera disparaître de la terre et leur Dieu ne les délivrera pas.

3. Nous, ses serviteurs, nous les frapperons comme un seul homme et ils ne résisteront pas à la force de nos chevaux.

4. Nous les brûlerons chez eux, leur montagne sera baignée de leur sang, leurs plaines remplies de leurs cadavres; ils ne tiendront pas devant nous et ils mourront tous, - parole du roi Nabukodonozor, le seigneur de toute la terre. Il a parlé, et les paroles qu'il a dites ne passeront pas.

5. Et toi, Akior, le mercenaire d'Ammon, puisque tu as prononcé ces paroles dans un moment de folie, tu ne verras plus mon visage désormais, jusqu'au jour où j'aurai tiré vengeance du peuple sorti d'Egypte.

6. Alors le fer de mon armée et les lances de mes soldats te transperceront; tu tomberas mort au milieu de leurs blessés le jour où je reviendrai.

7. Maintenant mes serviteurs vont te conduire dans la montagne et te déposer dans l'une des villes qui sont sur le sommet,

8. et c'est avec leurs habitants que tu mourras.

9. Pourquoi prends-tu cet air abattu si tu comptes réellement qu'ils ne seront pas tués? Voici que j'ai parlé, aucune de mes paroles ne restera sans effet."

10. Holoferne appela ses serviteurs qui se tenaient dans sa tente, il leur ordonna de prendre Akior, de le conduire à Béthulie et de le remettre aux mains des Israélites.

11. Les serviteurs le prirent, le conduisirent dans la plaine hors du camp, puis de là ils partirent vers la montagne et arrivèrent aux sources qui sont au pied de Béthulie.

12. Les hommes de la ville les aperçurent du sommet de la montagne, ils prirent leurs armes et sortirent de la ville pour gagner le sommet de la montagne. Et tous ceux qui avaient une fronde lançaient des pierres aux serviteurs d'Holoferne pour les empêcher de monter.

13. Alors ils s'abritèrent au pied de la montagne et ligotèrent Akior. Ils le laissèrent ainsi en cet endroit, puis ils s'en retournèrent vers leur maître.

14. Les Israélites descendirent alors de la ville, ils s'arrêtèrent près de lui et défirent ses liens. Puis ils le conduisirent à Béthulie et le présentèrent aux chefs de la ville:

15. c'étaient Osias fils de Michée, de la tribu de Siméon, Chabris fils de Gotoniel, et Charmis fils de Melkiel.

16. Ces hommes convoquèrent les anciens de la ville, mais tous les jeunes gens et toutes les femmes se précipitèrent aussi à cette assemblée; Akior était là au milieu de la foule. Osias l'interrogea et lui demanda ce qui était arrivé.

17. Prenant la parole, il leur raconta ce qui s'était passé au conseil d'Holoferne, ce qu'il avait dit lui-même devant les chefs Assyriens et les paroles arrogantes d'Holoferne quand il menaçait la maison d'Israël.

18. Alors le peuple se prosterna, adora Dieu et lui adressa cet appel:

19. "Seigneur, Dieu du ciel, regarde l'orgueil sans mesure de cet homme. Prends en pitié l'humiliation de notre peuple. Montre aujourd'hui à ceux qui te sont consacrés un visage plein de bonté."

20. On encouragea Akior et on le félicita chaleureusement;

21. quittant l'assemblée, Osias emmena Akior chez lui. Il offrit un repas aux anciens et toute la nuit on supplia Dieu de venir au secours d'Israël.



Livros sugeridos


“Não se desencoraje se você precisa trabalhar muito para colher pouco. Se você pensasse em quanto uma só alma custou a Jesus, você nunca reclamaria!” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.