1. Sédécias avait vingt et un ans lorsqu'il monta sur le trône; il régna onze ans à Jérusalem. Sa mère Hamital était fille de Yirméyas, de Libna.

2. Il fit ce qui est mal au regard de Yahvé, tout comme l'avait fait Joïaqim.

3. Et c'est la colère de Yahvé qui détermina le sort de Jérusalem et de Juda jusqu'au jour où il finit par les rejeter loin de lui. Sédécias se révolta contre le roi de Babylone.

4. Le dixième jour du dixième mois de la neuvième année de son règne, Nabukodonozor roi de Babylone vint attaquer Jérusalem avec toute son armée. Ils campèrent face à la ville et l'entourèrent d'un retranchement.

5. La ville fut assiégée jusqu'à la onzième année du roi Sédécias.

6. Le neuf du quatrième mois, la famine était grande dans la ville, et même les résidents n'avaient plus de pain.

7. Alors on ouvrit une brèche et tous les guerriers prirent la fuite; ils sortirent de la ville durant la nuit par le chemin de la Porte-entre-les-deux-Murs, au-dessus du jardin du roi, en dépit des Kaldéens qui encerclaient la ville. Le roi et tous ses hommes prirent le chemin de la Steppe.

8. Mais l'armée des Kaldéens se lança à leur poursuite et atteignit Sédécias dans les steppes de Jéricho; toute sa troupe se dispersa loin de lui.

9. On saisit le roi et on l'amena devant le roi de Babylone à Ribla, dans le pays de Hamat; on le fit passer en jugement.

10. Le roi de Babylone égorgea les fils de Sédécias sous ses yeux, il égorgea également tous les chefs de Juda à Ribla.

11. Puis il creva les yeux de Sédécias et le fit lier avec une double chaîne de bronze. Le roi de Babylone l'emmena ainsi jusqu'à Babylone où il le fit enfermer jusqu'au jour de sa mort.

12. Le dix du cinquième mois - on était dans la dix-neuvième année de Nabukodonozor roi de Babylone - ce fut l'entrée à Jérusalem de Nébouzaradan, chef des gardes et officier du roi de Babylone.

13. Il incendia la Maison de Yahvé, le palais royal et toutes les maisons de Jérusalem, c'est-à-dire toutes celles des grands personnages.

14. L'armée des Kaldéens qui accompagnait le chef des gardes démolit tout le rempart autour de Jérusalem.

15. Nébouzaradan, chef des gardes, déporta ce qui restait de la population demeurée dans la ville, ceux qui avaient déserté pour passer au roi de Babylone et le reste des artisans.

16. Mais Nébouzaradan, chef des gardes, laissa les petites gens du pays pour travailler comme vignerons et cultivateurs.

17. Les Kaldéens brisèrent les colonnes de bronze de la Maison de Yahvé, les bases et la Mer de bronze qui étaient dans la Maison de Yahvé, et ils emportèrent tout ce bronze à Babylone.

18. Ils emmenèrent aussi les chaudrons, les pelles, les couteaux, les cruches, les cuillères et tous les objets de bronze dont on se servait pour le culte.

19. Le chef des gardes prit encore les petites cuves, les cassolettes, les cruchettes, les chaudrons, les chandeliers, les cuillères et les tasses: tout ce qui était en or ou en argent.

20. Les deux colonnes, la Mer unique, les douze boeufs de bronze qui étaient au-dessous, les bases qu'avait faites le roi Salomon pour la Maison de Yahvé: tous ces objets représentaient un poids de bronze incalculable.

21. En effet les colonnes avaient dix-huit coudées de haut, un fil de douze coudées en faisait le tour, leur épaisseur était de quatre doigts et elles étaient creuses.

22. Il y avait au-dessus de chacune un chapiteau de bronze. La hauteur d'un chapiteau était de cinq coudées, un filet avec des grenades en faisait le tour, en haut du chapiteau. Tout était en bronze et les deux colonnes étaient semblables.

23. Les grenades étaient au nombre de quatre-vingt seize, elles étaient en relief et le total des grenades qui faisaient le tour du filet était de cent.

24. Le chef des gardes arrêta Sérayas, le grand prêtre , Séfanyas, le prêtre en second, et les trois gardiens de la porte.

25. Un eunuque chargé des hommes de guerre fut trouvé en ville avec sept hommes attachés au service du roi; le scribe du chef de l'armée, chargé d'enrôler les hommes du pays était également dans la ville avec soixante hommes.

26. Nébouzaradan, chef des gardes, les arrêta tous et les emmena au roi de Babylone, à Ribla.

27. Le roi de Babylone les fit mettre à mort à Ribla, au pays de Hamat. Alors Juda fut déporté loin de sa terre.

28. Voici le chiffre de la population que Nabukodonozor déporta. La septième année: 3.023 Judéens.

29. La dix-huitième année de Nabukodonozor, on emmena 83 2 personnes de Jérusalem.

30. La vingt-troisième année de Nabukodonozor, Nébouzaradan, commandant de la garde, déporta 74 5 Judéens, soit au total: 4.600 personnes.

31. Mais le vingt cinq du douzième mois, en la trente-septième année de la déportation de Joiakin, roi de Juda, Evil-Mérodak, roi de Babylone, qui venait de monter sur le trône, libéra Joiakin et le fit sortir de prison.

32. Il lui parla avec bonté et lui donna un siège plus élevé qu'aux autres rois qui étaient avec lui à Babylone.

33. Joiakin quitta ses habits de prisonnier et mangea tous les jours à la table du roi, jusqu'à sa mort.

34. Sa nourriture fut constamment assurée par le roi de Babylone, jour après jour, jusqu'à la fin de sa vie.



Livros sugeridos


“Padre Pio disse a um filho espiritual: Trabalhe! Ele perguntou: No que devo trabalhar, Padre? Ele respondeu: Em amar sempre mais a Jesus!” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.