1. Tu es trop juste, Yahvé, pour que je discute avec toi, et pourtant, c'est bien de justice que je veux parler avec toi: pourquoi les méchants ont-ils de la chance, pourquoi tous ces traîtres sont-ils heureux?

2. Tu les plantes et ils prennent racines, ils se portent bien et réussissent. Ils ont ton nom sur les lèvres alors que leur coeur est loin de toi.

3. Mais moi, Yahvé, tu me connais, tu me vois. Mon coeur, si près de toi, n'a rien de caché pour toi. Enlève-les donc comme des brebis pour la boucherie, et marque-les pour le jour du massacre.

4. Jusques à quand le pays sera-t-il en deuil, avec cette herbe toute desséchée dans les campagnes? Les bêtes et les oiseaux ont péri à cause de la méchanceté des habitants de ce pays, et ils disent encore: "Dieu ne voit pas notre conduite."

5. - "Si cela te fatigue de courir avec les coureurs, pourras-tu t'aligner avec les chevaux? Si tu n'es pas en sécurité dans un pays paisible, que feras-tu dans les fourrés du Jourdain?

6. "Tes frères eux-mêmes et la famille de ton père sont faux avec toi, ils te critiquent ouvertement par derrière; ne te fie pas à leurs bonnes paroles."

7. J'ai quitté ma maison, j'ai abandonné mon héritage, j'ai livré ce que j'aimais entre les mains de mes ennemis.

8. Les miens sont devenus pour moi comme un lion dans la forêt, ils ont élevé la voix contre moi, et moi je les ai détestés.

9. Mon peuple serait-il devenu comme un vautour au vilain plumage, que tous les autres vautours fondent sur lui? Venez, rassemblez-vous, bêtes sauvages, accourez toutes au festin!

10. Des bergers nombreux ont saccagé ma vigne, ils ont piétiné mon domaine, ils ont changé la parcelle que j'aimais en une terre inculte et désolée.

11. Ils en ont fait un terrain saccagé, il est en deuil, en friches sous mes yeux; tout le pays a été dévasté et personne ne s'en préoccupe.

12. Les pillards ont escaladé toutes les collines déboisées du désert. Voici que l'épée de Yahvé dévore, d'une extrémité à l'autre du pays: il n'y a de paix pour personne.

13. Ils ont semé du blé et moissonné des épines, ils se sont épuisés sans aucun résultat. Ils ont honte de ce qu'ils ont récolté, car la colère de Yahvé a sévi.

14. Voici ce que dit Yahvé: "Tous mes méchants voisins ont porté la main sur l'héritage que j'avais donné à mon peuple Israël, mais je les arracherai eux-mêmes de sur leur terre lorsque je reprendrai de chez eux les gens de Juda.

15. Je les déracinerai, mais ensuite j'aurai pitié d'eux et je les ramènerai chacun dans son héritage, chacun dans son pays.

16. Et s'ils veulent apprendre les normes de mon peuple, s'ils jurent par mon nom en disant: "Yahvé est vivant" - tout comme eux-mêmes ont appris à mon peuple à jurer par Baal, - alors je les établirai au milieu de mon peuple.

17. Mais si une nation ne m'écoute pas, je l'arracherai et je la détruirai - parole de Yahvé.



Livros sugeridos


“Diante de Deus ajoelhe-se sempre.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.