1. Comme Jésus passait, il vit un homme qui était aveugle de naissance.

2. Ses disciples lui demandèrent: "Rabbi, qui a péché pour qu'il soit ainsi aveugle? Est-ce lui ou ses parents?"

3. Jésus leur dit: "S'il est ainsi, ce n'est pas à cause d'un péché, de lui ou de ses parents, mais pour qu'une oeuvre de Dieu, et très évidente, se fasse en lui.

4. Aussi longtemps qu'il fait jour, nous devons faire les oeuvres de celui qui m'a envoyé. Ensuite vient la nuit et l'on ne peut plus rien faire.

5. Tant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde."

6. Après avoir ainsi parlé, Jésus crache à terre et avec sa salive fait un peu de boue dont il enduit les yeux de l'aveugle.

7. Puis il lui dit: "Va te laver à la piscine de Siloé (ce nom veut dire: l'Envoyé)." L'homme y va, se lave et repart: il voyait clair.

8. Les voisins et ceux qui auparavant l'ont vu mendier s'étonnent: "Mais c'est bien celui qui s'installait ici pour mendier!"

9. Les uns disent: "C'est lui", et d'autres: "Non, c'est un autre qui lui ressemble." Et lui leur dit: "C'est bien moi."

10. On lui demande: "Mais comment tes yeux se sont-ils ouverts?"

11. Il répond: "Celui qu'on appelle Jésus a fait de la boue et m'en a enduit les yeux, puis il m'a dit: Va te laver à Siloé. J'y suis allé et, aussitôt lavé, j'ai vu."

12. Ils lui disent: "Où est cet homme?" Il répond: "Je ne sais pas."

13. On amène donc aux Pharisiens l'aveugle guéri.

14. Mais voilà que c'était un sabbat, et Jésus avait fait de la boue et il lui avait enduit les yeux!

15. A leur tour les Pharisiens l'interrogent: "Comment as-tu retrouvé la vue?" Il leur répond: "Il a mis de la boue sur mes yeux, je me suis lavé et je vois."

16. Quelques-uns des Pharisiens disent alors: "Cet homme-là n'est pas avec Dieu puisqu'il ne respecte pas le Sabbat." Mais d'autres répondent: "Un homme pécheur peut-il faire de tels signes?" Et ils sont divisés.

17. Alors de nouveau on demande à l'aveugle: "Puisqu'il t'a ouvert les yeux, que penses-tu de lui?" Et il répond: "C'est un prophète."

18. Les Juifs ne veulent pas croire qu'il voit après avoir été aveugle, tant qu'ils n'auront pas convoqué les parents du miraculé.

19. Ils leur demandèrent: "C'est bien votre fils? Et vous dites qu'il est né aveugle? Et alors, pourquoi voit-il maintenant?"

20. Les parents répondirent: "Oui, c'est notre fils, et il est né aveugle.

21. Mais comment voit-il maintenant, nous n'en savons rien; et qui lui a ouvert les yeux, nous n'en savons rien. Interrogez-le, c'est un adulte, il expliquera lui-même son cas."

22. Ses parents firent cette réponse parce qu'ils avaient peur des Juifs. En effet les Juifs avaient déjà décidé d'expulser tous ceux qui reconnaîtraient Jésus comme le Messie.

23. Pour cette raison les parents dirent: "Demandez-lui, c'est un adulte."

24. On convoque donc une deuxième fois cet aveugle et on lui dit: "Dis toute la vérité. Nous savons que cet homme est un pécheur."

25. Il répond: "S'il est un pécheur, je n'en sais rien. Je ne sais qu'une chose: j'étais aveugle et maintenant je vois."

26. Ils lui disent: "Qu'est-ce qu'il t'a fait? Comment t'a-t-il ouvert les yeux?"

27. Et lui répond: "Je vous l'ai déjà dit et vous ne voulez pas m'écouter. Qu'est-ce que vous voulez savoir de plus? Peut-être voulez-vous devenir ses disciples?"

28. Aussitôt ils commencent à l'insulter: "Toi, tu es son disciple, mais nous, nous sommes les disciples de Moïse.

29. Nous savons que Dieu a parlé à Moïse, mais celui-là, nous ne savons pas d'où il sort."

30. Alors l'homme leur répond: "C'est vraiment étonnant! Il m'a ouvert les yeux et vous ne savez pas d'où il vient?

31. Nous savons bien que Dieu n'écoute pas les pécheurs; il écoute ceux qui respectent Dieu et qui font sa volonté.

32. On n'a jamais entendu dire que quelqu'un ait ouvert les yeux d'un aveugle de naissance.

33. Cet homme ne pourrait rien faire s'il ne venait pas de Dieu."

34. Les autres ripostèrent: "Tu n'es que péché depuis ta naissance, et tu veux nous faire la leçon?" Et ils l'expulsèrent.

35. Jésus apprit qu'on l'avait expulsé. Quand il le rencontra, il lui dit: "As-tu foi dans le Fils de l'Homme?"

36. Il répondit: "Qui est-il, Seigneur, que je croie en lui?"

37. Jésus lui dit: "Tu le vois, c'est lui qui te parle."

38. L'homme déclara: "Je crois, Seigneur." Et il se prosterna devant lui.

39. Jésus dit alors: "Je suis venu dans le monde pour une remise en cause: ceux qui ne voient pas verront, et ceux qui voient seront aveugles."

40. Quelques Pharisiens étaient là, et ils l'entendirent. Ils lui demandèrent: "Nous serions donc aveugles, nous aussi?"

41. Jésus leur répondit: "Si vous étiez aveugles, vous n'auriez pas de péché. Mais vous dites que vous voyez, c'est la preuve de votre péché".



Livros sugeridos


“Submeter-se não significa ser escravo, mas ser livre para receber santos conselhos.” São Padre Pio de Pietrelcina

Newsletter

Receba as novidades, artigos e noticias deste portal.